Les causes des déséquilibres électrolytiques

Nombreuses sont les maladies pouvant être à l'origine des déséquilibres électrolytiques. Découvrez ici quelles sont les principales causes !
Les causes des déséquilibres électrolytiques

Dernière mise à jour : 08 mars, 2021

Les déséquilibres électrolytiques chez les animaux indiquent que quelque chose ne va pas dans leur organisme. Ils accompagnent généralement les symptômes d’une maladie ou en sont une conséquence directe.

Ces déséquilibres déclenchent parfois des complications et aggravent l’état de l’animal. Par conséquent, détecter la perte d’équilibre est essentiel pour les animaux malades. Ce paramètre donne souvent des indices aux vétérinaires à l’heure de poser un diagnostic ou de décider d’un traitement.

Le problème est que les paramètres peuvent changer de façon inattendue avec la progression de la maladie. Il est donc essentiel de former les tuteurs à mesurer ce taux à domicile.

Les principaux déséquilibres électrolytiques chez les animaux et leurs conséquences

Découvrez ci-après l’importance physiologique et clinique des principaux déséquilibres électrolytiques. Nous nous intéressons aux changements dans les électrolytes suivants : sodium, potassium, chlore, calcium et magnésium.

Les effets des variations de sodium

Le sodium est un élément essentiel de l’équilibre osmotique entre les cellules et le liquide extracellulaire dans lequel il se trouve. La régulation de la concentration de sodium dans le corps influence directement l’équilibre hydrique du corps. Les reins sont les organes dans lesquels cette relation sodium-eau devient effective.

Pour faire varier la quantité d’eau – et de sodium – que le corps de l’animal élimine, une série de mécanismes hormonaux sont nécessaires. L’hormone antidiurétique – vasopressine -, lorsqu’elle augmente, stimule la soif de l’animal à la recherche d’une augmentation de l’eau corporelle.

L’hypernatrémie

Le terme hypernatrémie signifie un excès de concentration de sodium dans le sang. Cela peut se produire soit parce qu’il y a vraiment un excès de ce composant dans le fluide extracellulaire, soit parce qu’il y a un déficit en eau.

Un animal déshydraté peut présenter des signes liés à un excès de sodium. C’est notamment le cas des animaux de compagnie qui consomment des aliments industriels ou riche en sels.

Un test d'électrolytes.

L’hyponatrémie

C’est le cas de figure contraire : il y a peu de sodium dans le sang. Il s’agit d’un trouble clinique courant. Il s’accompagne souvent d’un œdème, communément appelé « rétention d’eau ». Une maladie rénale ou hépatique et une insuffisance cardiaque accompagnent par ailleurs souvent ce symptôme gênant.

Les déséquilibres électrolytiques au niveau du potassium

Le potassium est l’ion opposé au sodium, pour ainsi dire. Si le sodium est abondant dans le liquide extracellulaire, le potassium se trouve dans la cellule. Entre eux, ils régulent l’osmose susmentionnée. L’excès de potassium s’excrète par l’urine, et l’aldostérone est la principale hormone qui influence son élimination.

L’hyperkaliémie

Nous le disions préalablement, le potassium se trouve en grande partie dans les cellules. Par conséquent, l’augmentation de sa concentration dans le sang provoque un symptôme de déséquilibre physiologique chez l’animal.

Un taux très élevé de potassium constitue une urgence vétérinaire en raison du risque d’insuffisance cardiaque. Il faut également surveiller les maladies qui réduisent l’excrétion de cet ion dans l’urine, comme c’est le cas de la maladie d’Addison.

L’hypokaliémie

L’hypokaliémie va souvent de pair avec l’hypernatrémie. Il convient alors de surveiller ce trouble en cas de déshydratation, de diarrhée abondante et d’utilisation de laxatifs, entre autres maladies.

Les effets des variations de chlore

Le chlore accompagne le sodium en tant qu’ion extracellulaire. Ses taux sanguins ont par ailleurs tendance à changer de la même manière. Le traitement des déséquilibres sodiques résout les déséquilibres du chlore dans de nombreux cas.

La particularité du chlore ou des chlorures dans le sang est qu’ils jouent un rôle très important dans le maintien de l’équilibre acido-basique. Cet équilibre acido-basique est l’ensemble des processus par lesquels le corps maintient son pH stable. Le corps de l’animal se déstabilise et les problèmes s’aggravent sans cette constante.

Les déséquilibres électrolytiques au niveau du calcium

Le calcium est important à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des cellules, en plus d’être un composant fondamental du squelette. Cet électrolyte s’obtient à travers une alimentation équilibrée.

S’il convient d’éliminer un excès, cela se fait par l’urine. Il existe trois mécanismes hormonaux impliqués dans l’équilibre calcique :

  • L’hormone parathyroïdienne et le calcitrol, qui augmentent le calcium dans le sang en réduisant son élimination dans le rein et en améliorant son arrivée dans les os.
  • La calcitonine, contrairement aux précédentes, qui inhibe l’entrée du calcium dans les os.

Une augmentation ou une diminution excessive du calcium dans le sang – respectivement hypercalcémie ou hypocalcémie – peut provoquer chez l’animal une altération grave du rythme cardiaque. Un animal souffrant de carence en vitamine D ou de rachitisme souffre d’un manque de calcium, ce qui affecte l’intégrité de son squelette.

Les effets des variations de magnésium

Le magnésium se mesure chez les animaux moins fréquemment que les autres électrolytes. Certaines études montrent cependant que des anomalies sont présentes chez un grand nombre de chiens et de chats gravement malades.

En médecine humaine, en revanche, l’hypomagnésémie est l’un des déséquilibres électrolytiques les plus courants chez les patients gravement malades. Le magnésium joue un rôle dans de nombreux processus au sein de la cellule, y compris la synthèse et la dégradation de l’ADN. Il est aussi important pour le fonctionnement du cœur.

Un chat chez le vétérinaire.

Comme nous venons de le voir, il existe de nombreuses pathologies pouvant provoquer un déséquilibre électrolytique chez les animaux de compagnie. Bien qu’il soit difficile de diagnostiquer ce tableau clinique à domicile, les vétérinaires l’utilisent notamment pour connaître le pronostic de l’animal face à une maladie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 5 cas d’urgence les plus courants dans une clinique vétérinaire
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les 5 cas d’urgence les plus courants dans une clinique vétérinaire

Nous avons beau tout faire pour nos compagnons, nous ne sommes pas à l'abri d'un accident ou d'une maladie. Voici les 5 cas d'urgence qu'il faut co...