Les races de chiens sujettes aux infections des oreilles

03 juin, 2018
L'otite est une inflammation du canal auditif et peut être relativement gênante, voir grave pour la santé du chien ; la tendance à développer cette pathologie est liée, entre autres, avec la taille ou la forme des oreilles de l'animal.

L’inflammation du canal auditif chez les animaux peut être très douloureuse et modifie leurs habitudes quotidiennes. Par conséquent, il est très important de traiter le problème dès qu’il apparaît et, surtout, de tenir compte du fait qu’il existe des races de chiens plus sujettes que d’autres aux infections de l’oreille. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez toutes les informations dans cet article :

Qu’est ce que l’infection de l’oreille ?

Dans un premier temps, il est nécessaire de se renseigner sur cette pathologie très commune chez certains chiens : l’otite est une inflammation de l’oreille, qui peut affecter ses différentes parties.

  • L’otite externe est la plus fréquente et apparaît en raison de changements environnementaux brusques.
  • L’otite moyenne apparaît comme une extension de la précédente dans le cas où elle n’est pas traitée à temps, et provoque une rupture du tympan.
  • Enfin, l’otite interne affecte la structure interne de l’oreille de l’animal.

Les causes de cette infection sont diverses et, bien que n’importe quel chien puisse en souffrir, certaines races y sont plus sujettes que d’autres. Cela est lié, par exemple, au type ou à la taille des oreilles. De plus, il ne faut pas oublier que le canal auditif chez les chiens est vertical, ce qui provoque facilement une accumulation de saleté et d’humidité.

L’apparition d’une otite chez le chien peut également être due à l’accumulation de poils, à la présence de champignons, de parasites, d’acariens ou de bactéries, à une allergie alimentaire ou à une réaction à un médicament.

De même, l’animal peut souffrir d’une infection de l’oreille en raison de l’accumulation de peaux mortes, de l’introduction d’un corps étranger tel que de la saleté ou des débris végétaux, ou d’une maladie auto-immune telle qu’une hypothyroïdie. Cependant, la raison principale reste l’augmentation de l’humidité lors du bain, de la baignade en mer ou d’une balade sous la pluie.

Un vétérinaire examine les oreilles d'un chine à poils longs

Parmi les symptômes de l’otite, on peut remarquer une rougeur et l’inflammation du conduit auditif, une mauvaise odeur, des sécrétions jaunes ou brunes, des croûtes sur les côtés de l’oreille, et des changements dans le comportement de l’animal : il se gratte la tête, se frotte contre un objet ou balance sa tête d’un côté à l’autre.

Quelles sont les races sujettes aux infections de l’oreille ?

La vulnérabilité de certains chiens à l’otite est liée à la forme de leurs oreilles, à certaines pathologies de la peau ou à la quantité de poils autour du conduit auditif. Les races de chiens les plus sujettes aux infections de l’oreille sont les suivantes :

1. Boxer, Setter irlandais rouge, Shih tzu et Westie

Ces chiens souffrent régulièrement de dermatite atopique, une pathologie de la peau causée par l’environnement dans lequel ils vivent. Cela se produit en particulier dans les maisons où prolifèrent les acariens, et suite à des piqûres de puces.

2. Cocker, Springer anglais, Basset hound, Beagle et Saint-Hubert

Toutes ces races ont une particularité : leurs oreilles tombantes. Celles-ci qui augmentent la probabilité de souffrir d’otites. Cela est dû à l’accumulation d’humidité, de bactéries et d’acariens dans le conduit auditif. En effet, celui-ci ne ne peut être “ventilé” car il est couvert.

Il est fréquent d’observer ces chiens se gratter la tête en permanence, que leurs oreilles sentent mauvais et qu’ils les bougent d’un côté à l’autre. Soyez vigilant, car cette infection peut causer une désorientation, chez le cocker par exemple.

3. Chow chow

Cette race de chien a un canal auditif très étroit, et est donc facilement sujette aux infections. Elles sont généralement causées par l’accumulation de cire, ou par une bactérie ou un parasite. Pour déterminer de quel type d’infection il s’agit, il est nécessaire d’analyser la couleur des sécrétions.

4. Berger allemand et Labrador retriever

Chez ces races de chien, la cause principale de l’otite est la propension à l’augmentation du tissu glandulaire dans les oreilles. De même, comme chez le Chow chow, le canal auditif étroit est un facteur à risque.

Un Labrador Retriever souffre d'une infection du canal auditif

Ces deux races ont de grandes oreilles, ce qui aggrave souvent le tableau clinique. Elles accumulent de la saleté qui rentre par la suite à l’intérieur de l’oreille.

5. Schnauzer et Caniche

Enfin, voici deux races de chiens qui sont sujettes aux infections de l’oreille en raison de la présence de poils dans le canal auditif.

Ces chiens ont une fourrure très épaisse sur tout le corps. Une bonne coupe peut donc être le meilleur moyen de prévenir l’otite. De même, il est conseillé d’utiliser un sèche-cheveux et une serviette après le bain pour éviter l’accumulation d’humidité.