Maladie de Carré : symptômes, traitement et contagion

10 décembre, 2018
Bien qu'elle puisse toucher n'importe quel chien, il est sûr qu'un chien vacciné a moins de risques de contracter la Maladie de Carré.

Aussi connue comme maladie du jeune chiot, la Maladie de Carré est l’une des pathologies les plus mortelles pour les chiens. En effet, elle affecte aussi bien l’appareil respiratoire que digestif et à un stade plus avancé, elle peut avoir des répercussions sur le système nerveux. Grâce à notre article, vous allez découvrir les symptômes, traitement et contagion de cette maladie.

Comment se développe la Maladie de Carré ?

La Maladie de Carré résulte d’un virus appartenant à la famille des paramixoviridae -celle qui cause la rougeole chez l’homme. Elle affecte non seulement les chiens domestiques, mais aussi d’autres espèces comme le chacal, le renard, le loup, le coyote, le raton-laveur et le coati.

Même si elle ne se transmet pas à l’homme, chez les animaux il s’agit d’une maladie très contagieuse qui peut leur être fatale. Elle touche principalement les chiots et les chiens âgés. C’est notamment le cas si les premiers n’ont pas été vaccinés ou si les derniers ont un système immunitaire fragile.

Un carnet de vaccinations à jour est la meilleure option pour éviter la contagion et la propagation de la Maladie de Carré. D’ailleurs, il existe un vaccin spécifique qui traite le virus. Cependant, son efficacité n’est pas totale.

Comment se propage la Maladie de Carré ?

Lorsqu’un animal infecté tousse, éternue ou se trouve simplement quelque part, il va laisser des particules du virus dans l’air. Si un chien bien portant passe par là ou respire ces micro-organismes, la contagion démarre.

Si, à son tour, le nouveau malade mange ou boit dans un récipient qu’utilisera ensuite un autre chien, ce dernier risque aussi d’être atteint. Par conséquent, n’importe quel chien court le risque de contracter la Maladie de Carré. En revanche, s’il a été vacciné, le risque d’infection est réduit.

Il faut savoir que les chiots sont les plus vulnérables face à cette maladie. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas été immunisés comme il convient. De plus, si la mère n’a pas été vaccinée, elle ne peut pas lui offrir cette protection par son lait.

Les petits chiens ne sont pas suffisamment forts pour faire face à un virus d’une telle puissance. Le constat est le même chez les chiens âgés ou malades.

Symptômes de la Maladie de Carré

Une fois le virus installé dans le corps du chien (hôte), la durée d’incubation est de deux semaines environ. Passé ce délai, on commence à remarquer les premiers symptômes.

Maladie de Carré

Une sécrétion aqueuse ou jaunâtre -avec du pus- constitue le premier signe de la maladie. On peut la retrouver sur les yeux ou dans les fosses nasales. Puis, l’animal souffrira de fièvre, toux, faiblesse, manque d’appétit, diarrhée, vomissements et même gonflement des coussinets.

Lorsque la maladie atteint un stade plus avancé, elle peut compromettre le système nerveux. Votre chien peut alors souffrir de spasmes, convulsions ou paralysies partielles ou totales.

Il est important de savoir que la majorité des chiens qui contractent cette maladie meurent. Et les quelques survivants souffrent de graves problèmes de santé et de comportement. Ceci s’explique par les dégâts causés au système nerveux.

Existe-t-il un traitement à la Maladie de Carré ?

Malheureusement, on n’a pas encore trouvé de traitement totalement efficace une fois le virus présent dans le corps de l’animal. Lui administrer un vaccin n’aura aucun effet sur la maladie.

Maladie de Carré

Dès l’apparition du premier symptôme, il est essentiel de consulter le vétérinaire. Il pourra faire des examens et poser un diagnostic. Le traitement est basé sur l’atténuation des symptômes et éviter qu’ils empirent. Il s’agit également de réduire la déshydratation de l’animal et de prévenir de nouvelles infections.

Les antibiotiques peuvent s’avérer utiles, tout comme les vitamines lorsqu’il s’agit d’atténuer les symptômes. Mais vous devez comprendre que la maladie suivra son cours. D’ailleurs, selon le cas, le vétérinaire peut vous conseiller l’euthanasie pour éviter à l’animal de souffrir.

La seule façon d’éviter qu’un chien contracte la Maladie de Carré reste la vaccination préventive. L’âge idéal se situe entre six et huit semaines. Puis, on procède à un rappel annuel durant toute sa vie. Pour les femelles, on fera également un rappel lorsqu’elles sont enceintes. Comme on dit si bien, mieux vaut prévenir que guérir.