Mélanome chez le chat : symptômes, causes et traitement

Comme on le sait, toute maladie qui touche un animal perturbe l'équilibre de son bien-être général. La détection d'une maladie en temps opportun permet un pronostic plus favorable.
Mélanome chez le chat : symptômes, causes et traitement

Dernière mise à jour : 10 septembre, 2021

Lorsqu’il s’agit de la santé d’un animal de compagnie, les mesures les plus efficaces sont toujours recherchées pour empêcher l’aggravation de la maladie. Certaines maladies (comme le cancer) sont une source de grande inquiétude pour un maître. Nous nous intéressons ici au mélanome chez le chat.

Cette pathologie est présente chez de nombreuses espèces et peut être très dangereuse chez les félins. Ses caractéristiques doivent vous amener à vous rendre dans une clinique vétérinaire dans les plus brefs délais, afin que votre animal soit évalué par un professionnel. Nous vous invitons à poursuivre votre lecture pour en apprendre un peu plus sur cette maladie.

Que sont les mélanomes ?

L’organisme de tous les êtres vivants est composé de millions de cellules, chacune avec des fonctions spécifiques. Au niveau du système tégumentaire, la peau, entre autres choses, est composée de plusieurs couches. Dans l’une d’elles (appelée épiderme) se trouvent notre objet d’étude : les mélanocytes.

Leur nom est dû au fait qu’ils sont responsables de la synthèse de la mélanine. Ce pigment foncé est ce qui donne la couleur aux cheveux, à la peau et aux yeux. Sa présence dans l’organisme est normale. Cependant, si elle est altérée, elle peut devenir dangereuse. Un mélanome chez le chat est la forme maligne du mélanocyte, qui est devenu une cellule néoplasique en raison de certains changements génétiques.

Un mélanome chez le chat n’a pas de taille définie : il peut mesurer quelques millimètres comme mesurer centimètres. C’est une masse à la consistance ferme et très pigmentée (dans la plupart des cas). Sa texture n’est pas fixe, elle peut être lisse ou rugueuse. Dans les tableaux cliniques où il y a une présence bactérienne secondaire, le chat souffrira d’une infection et d’un prurit local (démangeaisons).

Le lymphome chez le chat est un type de cancer très courant.

En ce qui concerne sa localisation, le mélanome chez le chat survient généralement sur la tête, la queue, la région lombaire et la partie distale des extrémités. Cependant, il peut apparaître dans d’autres zones du corps de l’animal. Son danger réside dans la capacité de provoquer une métastase.

Épidémiologiquement, moins de 1 % des néoplasmes buccaux et environ 0,5 % des néoplasmes cutanés chez les félins sont causés par un mélanome. Le sexe et l’âge n’influencent pas la manifestation de la maladie, mais il a été observé que le mélanome touche plus fréquemment les chats âgés entre 8 et 12 ans.

Les types de mélanome chez le chat

Il existe plusieurs types de mélanomes affectant les chats. Tous sont d’une grande importance médicale et méritent une attention professionnelle. Voici les principaux types :

  • À cellules fusiformes : il est composé de cellules en accumulation ordonnée en faisceaux irréguliers. La direction dans laquelle les cellules se reflètent ne suit pas un schéma spécifique.
  • À cellules épithélioïdes : il est constitué de cellules rondes.
  • À cellules dendritiques : il est composé de cellules fusiformes à structure en spirale, fréquemment localisées sur la peau.
  • Mixtes : plusieurs types de cellules s’associent.
  • À cellules en anneau de chevalière : la tumeur est composée de grosses cellules, parfois pâles. Elle apparaît généralement dans la bouche.
  • À cellules claires : elle est composée de cellules à cytoplasme granuleux et à noyau rond. Elle peut apparaître n’importe où sur la peau.

Quels sont les symptômes du mélanome chez le chat ?

Les symptômes causés par le mélanome chez le chat peuvent varier selon la zone d’apparition. Pour refléter sa variabilité, nous vous proposons une classification des symptômes en fonction des 3 principales zones où il survient habituellement.

Mélanomes buccaux

Le chat a une mauvaise haleine prolongée ( halitose ) et présente des difficultés à avaler (dysphagie), des saignements des gencives et une salivation excessive (hypersalivation). Les structures osseuses proches de la cavité buccale sont également souvent compromises, en raison de la prolifération de masses locales qui apparaissent lors de la survenue de mélanomes buccaux.

Lui étant difficile de manger, le chat perd du poids.

Mélanomes cutanés

Le principal symptôme et le plus caractéristique est l’apparition de zones hyperpigmentées. Mais nous vous déconseillons de vous y fier à 100 % : certains chats ayant eu des mélanomes cutanés avec les caractéristiques que nous avons évoquées plus haut (consistance ferme, masse solitaire et irrégulière) ne présentaient pas ce symptôme.

Le moment idéal pour visiter le vétérinaire sera lorsque vous observerez de nouvelles zones colorées étranges sur le corps de votre animal, quelle que soit la couleur. Il est toujours préférable d’effectuer un examen physique complet.

Mélanomes oculaires

Les maladies ophtalmiques présentent toutes de symptômes similaires. Les mélanomes oculaires chez les chats ne font pas exception. Les principaux symptômes sont généralement les suivants :

  • Inflammation oculaire (uvéite)
  • Saignement dans la chambre antérieure de l’œil (hyphéma)
  • Hyperémie conjonctivale
  • Œdème cornéen

Le diagnostic

Comme à l’accoutumée, le vétérinaire commencera par procéder à un examen clinique complet de votre animal. Habituellement, il opte pour une biopsie de la masse tumorale. Cette étude sera un excellent indicateur de la situation médicale de l’animal.

Les symptômes du mélanome chez le chat sont très similaires à d’autres pathologies telles que les tumeurs folliculaires, basocellulaires, sébacées et apocrines. De par cette situation, l’établissement d’un diagnostic différentiel sera un point clé pour son identification précoce et le début du traitement.

La cytologie, l’immunohistochimie et les examens histopathologiques sont d’autres méthodes utiles dans le diagnostic du mélanome chez le chat. La réalisation de ces examens fournit au vétérinaire des informations importantes sur le taux de mitose des cellules affectées. De plus, le comportement clinique peut être prédit dans 91 à 93 % des cas.

Le traitement du mélanome chez le chat

Lorsqu’un cas de mélanome a été identifié, il est temps d’entamer des mesures thérapeutiques. Le traitement de choix dans presque tous les cas est l’ablation chirurgicale de la tumeur. Pour de meilleurs résultats, le vétérinaire prendra une large marge de sécurité autour du mélanome.

L’élimination d’un mélanome chez l’animal réduit les risques de développer un cancer. Malgré cela, entre 50 et 75 % des cas sont susceptibles de développer une métastase post-opératoire. Comme vous pouvez le voir, le pronostic n’est pas très prometteur.

L’un des plus grands obstacles auxquels le vétérinaire est confronté dans la recherche de la résolution du mélanome chez le chat est la prévention des métastases. Parfois, l’ablation de la tumeur associée à un traitement biologique conventionnel associé à des médicaments chimiothérapeutiques et rédithérapeutiques ne suffisent pas.

Certains nouveaux traitements tels que la thérapie génique et l’immunomodulation sont utilisés. Le taux de réussite est nettement plus élevé qu’avec les thérapies conventionnelles.

La prévention

Dans certains cas, il est possible de réduire les facteurs prédisposant à la manifestation d’une maladie. Lorsqu’il s’agit de mélanome chez le chat, certaines actions peuvent empêcher l’apparition de cette pathologie, ou, à défaut, en minimiser les effets. Découvrez les trois principales mesure que nous vous conseillons de suivre :

  1. Évitez que votre chat s’expose trop longtemps au soleil.
  2. Offrez-lui des aliments à haute teneur nutritionnelle, qui favoriseront le bon maintien de son système immunitaire.
  3. Effectuez des examens périodiques pour détecter une éventuelle irrégularité.
Un vétérinaire soigne un chat atteint de coccidiose.

Gardez ceci à l’esprit : quelle que soit la maladie dont souffre votre chat, une identification précoce ainsi qu’une gestion et un traitement appropriés sont les clés pour un pronostic favorable.

Cela pourrait vous intéresser ...
16 symptômes de maladie chez le chien
My AnimalsLisez-le dans My Animals
16 symptômes de maladie chez le chien

Chaque maître doit connaître les symptômes de maladie chez les chiens, car ce n'est qu'ainsi qu'il est possible d'éviter la chronicisation d'une ma...