Que faire en cas d'empoisonnement chez les chats ?

Les animaux qui sont souvent dans la rue sont les plus exposés à ce type de situation. Ils peuvent par exemple être amenés à être en contact ou à consommer des herbes vénéneuses ou des aliments chimiquement modifiés. Découvrez dans cet article quelles sont les spécificités de l'empoisonnement chez les chats.
Que faire en cas d'empoisonnement chez les chats ?

Dernière mise à jour : 19 juin, 2021

Il peut arriver qu’un chat se fasse empoisonner, c’est-à-dire que quelqu’un l’incite délibérément à prendre certaines substances dans le but de s’en débarrasser. Il se peut aussi qu’il tombe par hasard sur quelque chose qui a été en contact avec un produit toxique, surtout s’il passe beaucoup de temps dans la rue. Sachez-en plus ci-après sur l’empoisonnement chez les chats.

L’empoisonnement chez les chats est plus fréquent qu’on ne le croit

Selon les statistiques, les chats sont les animaux les plus victimes d’empoisonnement. Comme ils sont agiles et curieux, ils restent souvent longtemps dans les rues, inspectant les objets et les aliments. Ils sont ainsi plus exposés aux dangers que tout autre type d’animal.

Un chat sur l'herbe.

Types de poisons et risques

Les substances dangereuses fréquemment à l’origine d’un empoisonnement chez les chats sont les suivantes : les insecticides, les médicaments pour humains, les plantes vénéneuses et la nourriture qu’ils ne peuvent pas digérer.

Comme nous l’avons vu, ces poisons peuvent être n’importe où. Il est donc important de faire attention à la manipulation des médicaments et des produits chimiques. Plus vous serez vigilant envers votre animal de compagnie, plus vous éviterez les risques.

Si vous vous apercevez d’un empoisonnement chez votre chat, il faut s’assurer qu’il boive beaucoup d’eau. Cela est une des principales façons de faire en sorte que son organisme expulse le poison ingéré.

Les symptômes d’empoisonnement chez les chats

  • Pupilles dilatées.
  • Hypersalivation.
  • Toux et éternuement.
  • Apparition de mousse dans la bouche.
  • Difficulté respiratoire.
  • Vomissements et diarrhées récurrents.
  • Attitude dépressive et incohérente.
  • Convulsions et tremblements.

La substance ingérée

Une fois que vous avez identifié un empoisonnement, l’étape suivante est de reconnaître la substance que votre animal de compagnie a ingérée, c’est-à-dire de reconnaître le poison. Ensuite, il faut ventiler l’animal et le déplacer dans un endroit où il ne pourra pas se cacher. Cela vous aidera à maintenir le félin sous surveillance à la maison et à mieux l’observer.

Si vous découvrez la substance et vous rendez compte que votre chat adoré est dans une situation délicate, il faut essayer de vous calmer pour ne pas transmettre votre stress à l’animal. Il est déconseillé de donner des médicaments à un animal sans les indications d’un vétérinaire, car certains médicaments peuvent empirer la situation.

De manière générale, il n’est pas nécessaire de faire vomir le chat, car certains acides toxiques peuvent faire plus de dégâts s’ils sont régurgités. Par exemple : les dérivés pétroliers (essence, huile de briquet, kérosène), les détergents et la rouille.

Vous pouvez faire vomir le chat si le poison a été ingéré depuis plus de 2 heures et s’il est réveillé et qu’il peut avaler la substance qui le fera vomir. Et seulement si vous êtes vraiment sûr qu’il a ingéré une substance toxique.

Il est nécessaire de vérifier la peau du chat une fois que vous aurez appliqué le traitement que le vétérinaire vous aura conseillé. Et ce, afin de vous assurer que le poison a été éliminé de son système.

Un chat et sa maîtresse.

Les types d’empoisonnement chez les chats

  • L’arsenic

L’arsenic peut se trouver dans les pesticides, les poisons pour rat, les insecticides, etc. Les symptômes d’empoisonnement par l’arsenic peuvent être : la diarrhée, un comportement déprimé, un sommeil excessif, des signes de faiblesse, etc. Dans ce cas, les traitements de protection de l’estomac peuvent fonctionner.

  •  Les savons et détergents

Les symptômes sont rarement très graves. Vomissements, vertiges et diarrhée sont souvent les plus fréquents. Quant au traitement, le chat doit ingérer beaucoup de liquide, surtout du lait ou de l’eau.

  • Le chlore

Le chlore est présent dans beaucoup de substances. Par exemple : produits de nettoyage industriels, eaux de piscine, produits ménagers, etc. Les symptômes sont similaire à ceux des détergents.

Le traitement efficace consiste aussi à boire beaucoup de lait, même mélangé à de l’eau. Un autre aspect important est de ne pas donner d’aliments à votre félin pendant au moins 12 heures.

  • Le cyanure

Le cyanure peut se trouver dans divers fertilisants et poisons. Le scénario le plus fréquent est que les chats en prennent en ingérant des plantes, comme de l’eucalyptus, du maïs, du lin, etc. Une visite chez le vétérinaire est obligatoire et urgente.

  • Le chocolat

Donner du chocolat est peut être la plus grande erreur à ne pas commettre à la maison. Votre chat ne peut pas prendre de caféine, ni aucune autre substance présente dans le chocolat. Son corps ne peut en effet pas les absorber.

Cela pourrait vous intéresser ...
Nausées chez les chats : causes et traitements
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Nausées chez les chats : causes et traitements

Les causes des nausées et vomissements chez les chats peuvent être nombreuses... Avant de procéder au traitement, il est important d'en connaître l...