Quels soins et alimentation pour vos chatons prématurés ?

02 mai, 2018
De temps à autre, comme les humains, les chats mettent au mondes leurs petits avant la fin du processus de gestation.

Par conséquent, ces chatons seront beaucoup plus fragiles et nécessiteront plus d’attention que ceux issus d’un processus de gestation complet.

Prendre soin d’un chaton prématuré peut s’avérer très difficile. Sans l’aide de la mère, il sera encore plus difficile d’assurer sa survie. Cependant, cela n’est pas impossible si vous gardez à l’esprit les comportements et les besoins des chatons. Nous vous proposons donc des recommandations sur les soins que vous devrez aporter à des chatons prématurés :

Si vous devez vous occuper de chatons prématurés, soyez attentifs aux éléments ci-dessous, car vous en aurez besoin :

L’abri

Les mères font des abris où elles peuvent cacher leurs petits pendant qu’ils sont sans défense. Par conséquent, elles ont tendance à chercher des endroits sombres, étroits, facilement accessibles et chauds. Vous pouvez leur donner une boîte suffisament spacieuse pour la mère et ses petits.  Pas trop grande toutefois, afin d’éviter que les chatons soient isolés ou sans surveillance.

Il est très important que la mère trouve l’abri agréable et qu’elle s’y sente à l’aise et en sécurité. Dans le cas contraire, elle risque de déplacer ses progénitures à la recherche d’un autre endroit pour les abriter.

Les couvertures

Une chatte fait la toilette de son chaton

Garder les bébés prématurés au chaud est presque aussi important que leur alimentation. Certains sont nés sans peau, c’est pourquoi la protection contre le froid devient essentielle pendant les premières semaines de la vie. De ce fait, ils auront besoin de beaucoup plus qu’un simple lit confortable. Vous devez contrôler la température de l’abri à 30 degrés maximum, en effet une chaleur excessive est aussi néfaste que le froid.

Veillez à ce que les chatons soient toujours dans un endroit chaud. En général, cette chaleur est apportée par la mère, mais elle est parfois contrainte de quitter le nid pour se nourrir ou utiliser la litière. L’utilisation d’une source de chaleur artificielle peut donc représenter une bonne option  pour empêcher les chatons de se refroidir. Les couvertures thermiques ou les bouillotes sont de bonnes options dans ce cas-là.

L’alimentation

L’alimentation est l’un des éléments auquel vous devrez porter la plus grande attention lorsque vous vous occupez des chatons prématurés. Les nouveau-nés doivent manger plus ou moins toutes les 2 heures, et toutes les 4 à 6 heures lorsqu’ils atteignent 4 semaines. Le reste du temps, il doivent dormir car, à ce stade, ils passent près de 90% de leur journée à dormir et à manger.

Un moyen dont vous disposez pour savoir quand un chaton n’est pas bien nourri, est d’observer le temps qu’il passe à pleurer. Les chatons des différentes espèces de chats utilisent les pleurs pour trois raisons : si’ls ont faim, parce qu’ils se sont éloignés du nid et veulent le retrouver, ou parce qu’ils sont malades. Donc, si vous remarquez qu’un chaton pleure plus que le reste de la portée, il est peut-être sans surveillance, affamé, désorienté ou souffre d’un autre problème.

Si vous remarquez qu’un chaton est sans surveillance, si sa mère ne produit pas assez de lait ou si vous souhaitez l’aider à rendre le processus d’alimentation plus court, vous pouvez utiliser du lait de substitution pour les chats. Assurez-vous cependant qu’il soit bien maternel, rappelez-vous que les chats ont des besoins diététiques différents en fonction de leur âge. Ne le nourrissez jamais avec du lait de vache, vous lui ferez du mal.

Autres options

un chaton noir nourri au biberon

S’il est dans ses premières semaines de vie, la meilleure chose à faire est de lui donner sa nourriture avec un compte-gouttes ou une seringue spécialisée pour nourrir les chatons (elles sont généralement vendues avec le lait pour chat). Lorsqu’il grandi, vous pouvez utiliser un biberon. Vous pouvez amener la tétine à la bouche du chaton lorsqu’il se repose sur une surface douce, comme une serviette par exemple. Vous pouvez soutenir sa tête s’il n’est pasencore en mesure de le faire lui-même.

En général, il saisira la tétine par instinct, mais si ce n’est pas le cas, éloignez la et réessayez. Tentez de placer un peu de lait sur ses lèvres pour qu’il puisse le goûter. S’il résiste encore, il est plus raisonnable de l’emmener chez le vétérinaire, un chaton qui refuse de s’alimenter peut cacher un réel problème. Autre chose que vous ne devriez pas faire, est de tenter d’induire la nourriture avec la seringue, il doit le faire seul. Si vous le forcer, il risque d’aspirer la nourriture par les bronches, aggravant ainsi son état.

La toilette

Une fois qu’il a mangé, laissez-le à sa mère pour qu’elle effectue sa toilette. Si elle ne le fait pas, nettoyez-le avec un coton humide pour éliminer les matières fécales. Vous éviterez la contamination que peuvent apporter les couvertures ou les problèmes d’hygiène.