6 races de loups différentes

12 avril, 2018
Le Canis Lupus est un mammifère carnivore duquel descend le chien. Il est très commun en Amérique du Nord, en Eurasie et au Moyen-Orient. Aujourd'hui, l'habitat du loup est limité à cause de la domestication et de la réduction des surfaces forestières. Découvrez-en plus dans cet article sur les races de loups contemporaines.

Les caractéristiques des loups

Il s’agit d’un prédateur qui a une dentition identique à celles des chiens. Il vit en général dans la taïga, dans les forêts, dans les montagnes, dans les prairies et dans la toundra. Sa taille et son poids dépendent de la race mais l’animal oscille généralement entre 60 et 90 centimètres de haut pour un poids allant jusqu’à 70 kilos.

Les loups peuvent chasser pendant le jour ou la nuit. Ils peuvent marcher pendant de nombreux kilomètres sans se fatiguer et en se guidant avec leur vision et leur odorat. De plus, leur pelage est plutôt épais et divisé en couches. L’extérieur retient l’eau et l’humidité, quand l’intérieur le protège du froid. La couleur des loups varie en fonction de l’écosystème dans lequel il se trouve.

Pour ce qui est de la reproduction du loup, la gestation dure en général deux mois. A la naissance, les bébés loups ont le poil plus sombre et les yeux bleus. Au début, ils sont sourds et aveugles. Ils dépendent donc à 100% de leur mère. Ils vivent dans des terriers jusqu’à leur troisième semaine de vie. Ensuite, ils commencent à sortir seuls vers les deux mois.

Le loup est solitaire pour chasser. Il peut survivre plusieurs jours sans manger. En revanche, ses proies sont parfois plus grandes que lui. Il chasse des moutons, des cerfs, des chèvres, des rennes ou encore des orignaux. Il s’attaque bien entendu aussi à de plus petites espèces, comme le lièvre ou les rongeurs.

Quelles races de loups existent-ils ?

Parmi les sous-espèces ou les races de loups, on retrouve des races différentes en fonction des territoires. Ils sont présents en Eurasie, en Océanie, en Amérique du Nord. Les races les plus connues sont les suivantes :

1 – Le loup Gris

Il pèse environ 55 kilos. Son nom est lié à son pelage gris mais il existe aussi des loups noirs, blancs ou roux de cette race. Ils ont le museau et la tête plus petits que les autres espèces. De plus, ils sont en général plus lents que les autres races.

En effet, ce ne sont pas les plus rapides mais leurs dents sont aiguisées. Elles lui permettent de pénétrer trois fois plus profond qu’une canine ordinaire. Il communique avec sa meute de différentes manières. On retrouve par exemple le hurlement. Enfin, il s’adapte à tout type d’habitat s’il y a de la nourriture aux alentours.

2 – Le loup Ibérique

Comme son nom l’indique, cette race provient de la Péninsule Ibérique. Plus précisément, il vient du Nord du fleuve Duero. Il est utile de préciser que le loup Ibérique est actuellement en danger d’extinction.

Pour ce qui est de sa morphologie, il est de taille moyenne. En effet, il mesure environ 70 centimètres de haut et pèse 50 kilos. De plus, son pelage présente des tâches obscures sur la queue. Sa tête est grande et solide. Ses oreilles sont triangulaires et son museau porte des moustaches. C’est un grand carnivore qui s’alimente à base de mammifères herbivores de grande taille.

3 – Le loup Arctique

Cette race est une sous-espèce de loup Gris. Son pelage est complètement blanc. Cela lui permet de se camoufler dans la neige. Il s’alimente de caribous et de bisons. Il vit en général dans les régions glaciales de l’Alaska, du Groenland et du Canada.

Cela implique qu’il ait une couche externe de peau qu’il grossit en hiver en la remplissant. De plus, ses oreilles sont petites, ce qui l’aide à garder la chaleur et à réguler sa température corporelle. Ses pattes sont rembourrées. Cela lui permet de marcher confortablement dans la neige et sur la glace. Il vit en meute et il est particulièrement territorial.

4 – Le loup Arabe

Cette race de loup vit sur la Péninsule Arabique, surtout en Iraq, en Jordanie, en Egypte et en Israël. Pour ce qui est de son alimentation, il consomme des lièvres, des moutons ou des chèvres. Son nombre a fortement grandi quand la chasse a été interdite à Oman. Ce sont donc aujourd’hui de grandes meutes.

Pour ce qui est de son aspect physique, il est de petite taille et de couleur grisâtre. Il a le pelage court et fin. Il ne possède pas de glandes sudoripares. Pour contrôler sa température corporelle, il utilise sa respiration.

5 – Le loup Rouge

Il doit son nom à son pelage de couleur roux. Il présente une marque blanche autour de la bouche. Sa tête et ses oreilles sont de grande taille. Pour ce qui est de son lieu de vie, cette espèce se développe en Caroline du Nord et du Sud (aux Etats-Unis).

Pour ce qui est de son tempérament, il faut préciser qu’il est plutôt sociable. En revanche, il y a de sérieux niveaux de hiérarchie dans la meute. Sa reproduction a en général lieu entre février et mars. Les femelles peuvent donner naissance jusqu’à 10 bébés loups. Malheureusement, c’est aussi une race de loup qui est en extinction.

6 – Le loup Éthiopien

Enfin, le loup Éthiopien est souvent confondu avec les chacals. Cela est dû à son physique et à sa taille, plutôt moyenne. Il a le museau plus pointu que d’autres espèces. Son pelage peut être roux, blanc ou marron.

C’est une race exclusivement présente en Afrique. Il vit proche des montagnes et dans certains plaines. Son caractère est moins territorial et agressif que la plupart des autres loups. Il se déplace en meute de six animaux et s’alimente de rongeurs.

Il y a d’autres races de loups. On peut citer : l’Himalaya, l’Indien, le Levantin, l’Italien, le Roumain, le Russe, le Tibétain, le Mexicain, le Terre-Neuve. Il y a aussi celui des steppes, de prairie et de la toundra américaine.