Buffles et bétail : une nouvelle symbiose

23 décembre, 2020
Rendre les possibilités d'élevage plus variées et diversifiées améliore la qualité de vie dans les zones rurales du monde entier.

La production de buffles d’eau (Bubalus bubalis) s’est avérée être l’une des branches les plus réussies de l’élevage bovin au cours des dernières décennies, surtout compte tenu des ravages sur les fermes dans de nombreux pays après la crise de la vache folle.

Pour cette raison, tant d’efforts sont consacrés à la connaissance des particularités de cette espèce. La relation entre buffles et bétail est une symbiose parfaite qui améliore la qualité de vie des humains et des animaux.

Cependant, l’effet négatif que peut avoir la domestication d’une espèce sauvage ne doit pas être sous-estimé. C’est pourquoi les experts mettent en garde contre la nécessité de toujours maintenir l’équilibre et de protéger la diversité biologique à tout prix. Nous vous expliquons ici les particularités de cet élevage.

Une petite approche des buffles

Les buffles font partie de la famille des bovins, tout comme les vaches. Ils sont grands, mesurent jusqu’à 180 centimètres de haut au garrot et pèsent 1200 kilos. Comme beaucoup de bovidés exotiques, ces animaux possèdent de puissants bois.

Ils sont familièrement connus sous le nom de “buffles d’eau” en raison de leur préférence pour les zones inondées ou marécageuses. Ces bovidés sont capables de marcher sur le fond boueux sans difficulté, grâce à leurs larges sabots.

Il s'agit de deux buffles.

La relation buffles et bétail

Cette espèce est considérée depuis des décennies comme un animal de ferme. Et ce, pour 3 raisons : la production de viande, de lait et de travail.

Dans un contexte de marchés saturés, cela représente une belle opportunité de diversifier l’élevage. Et ce, notamment dans les zones marginales où d’autres animaux d’élevage ne sont peut-être pas capables de s’adapter.

  • Le buffle de rivière (Bubalus bubalis bubalis) s’est avéré être un magnifique producteur de lait. C’est la matière première utilisée pour fabriquer le fromage mozzarella si apprécié dans les pizzas.
  • Le buffle des marais (B. b. Carabanensis) est plutôt élevé pour la viande, le cuir et les animaux de trait.

L’importance de ce bétail dans le monde

Le buffle d’eau s’est avéré être l’un des plus grands producteurs de lait au monde. Dans plusieurs pays, leur élevage et leur entretien dépassent même le bétail domestique traditionnel.

La majeure partie du troupeau mondial de buffle appartient à de petits producteurs de pays en développement, qui élèvent un ou deux animaux. C’est le cas de l’Inde qui, malgré la petite taille de ses exploitations, est l’un des principaux producteurs.

Certains pays développent depuis des années des programmes de sélection pour améliorer la reproduction des buffles. Cela a permis la création de plusieurs races spécialisées, parmi lesquelles figurent les suivantes :

  • La race Murrah est originaire du nord-ouest de l’Inde. Elle se caractérise par sa fourrure noire de jais avec des taches blanches uniquement sur le bout de la queue. Bien qu’il s’agisse d’une race sélectionnée pour la production laitière, elle a une très bonne production de viande.
  • La race Jaffarabadi est également originaire du nord-ouest de l’Inde et physiquement assez similaire à son parent. C’est une bonne productrice de lait et de viande.
  • La race méditerranéenne est également d’origine indienne, bien qu’elle ait été définie comme méditerranéenne en Europe. Encore une fois, elle a une très bonne production de viande et laitière, même dans les climats tropicaux et subtropicaux.

Une révolution pour le secteur laitier et ses dérivés

Au niveau mondial, la production de lait de bufflonne occupe la deuxième place après le lait bovin. Elle a ainsi surpassé plusieurs espèces couramment utilisées, telles que les moutons ou les chèvres.

La variété « de rivière » représente 70 % de la population mondiale de buffles d’eau et son lait représente une part substantielle de la production totale de lait en Inde, au Pakistan ou au Moyen-Orient. Les femelles produisent entre 1500 et 4500 litres de lait à chaque gestation et ont une très longue vie productive.

Outre les bienfaits du buffle pour l’élevage, son lait a une excellente valeur nutritionnelle, surtout s’il est utilisé pour la préparation de produits dérivés comme le fromage, le beurre ou la crème glacée. Bien entendu, il contient plus de matières grasses et de lactose que le lait de vache.

Deux buffles gueule contre gueule.

La face cachée de la relation

L’espèce en tant que telle de Bubalus bubalis n’est pas considérée comme menacée. Cependant, du fait de sa domestication, les populations sauvages n’ont pas cessé de décliner, et ce n’est pas leur seul problème.

La plus grande menace pour l’espèce est la disparition de son habitat, de la forêt tropicale et des zones marécageuses dans lesquelles elle aime vivre. Une fois de plus, l’être humain a la charge de favoriser l’équilibre.

L’utilisation de nouvelles terres à des fins agricoles ou de construction ne doit pas signifier la destruction d’écosystèmes. La protection des espaces vierges doit toujours être une priorité pour le maintien de la biodiversité.

  • Bubalus bubalis [Internet]. Es.wikipedia.org. [cited 1 October 2020]. Available from: https://es.wikipedia.org/wiki/Bubalus_bubalis
  • Producción y productos lácteos: Búfalos [Internet]. Fao.org. [cited 1 October 2020]. Available from: http://www.fao.org/dairy-production-products/production/dairy-animals/buffaloes/es/
  • Repetto J. La producción de búfalos. Un baño de futuro [Internet]. Buenos Aires (Argentina); 2012 [cited 1 October 2020]. Available from: http://produccion-animal.com.ar/informacion_tecnica/razas_de_bufalos/09-bufalos_clarin.pdf
  • Zava M. El búfalo en Argentina: origen, producción de carne y su industrialización [Internet]. Buenos Aires (Argentina); 1993 [cited 1 October 2020]. Available from: http://produccion-animal.com.ar/informacion_tecnica/razas_de_bufalos/07-bufalo_en_argentina.pdf
  • Patiño M. La leche de búfala [Internet]. Buenos Aires (Argentina); [cited 1 October 2020]. Available from: http://produccion-animal.com.ar/informacion_tecnica/razas_de_bufalos/04-leche_bufala.pdf
  • Senasa. El búfalo [Internet]. 2004 [cited 1 October 2020]. Available from: http://produccion-animal.com.ar/informacion_tecnica/razas_de_bufalos/02-bufalos_senasa.pdf
  • Rosatti A, Van Vleck L. Estimation of genetic parameters for milk, fat, protein and mozzarella cheese production for the Italian river buffalo Bubalus bubalis population [Internet]. 2002 [cited 1 October 2020]. Available from: https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0301622601002937
  • Biodiversity Strategy – Environment – European Commission [Internet]. Ec.europa.eu. [cited 1 October 2020]. Available from: https://ec.europa.eu/environment/nature/biodiversity/strategy/index_en.htm#:~:text=EU%20Biodiversity%20Strategy%20for%202030&text=It%20aims%20to%20put%20Europe’s,global%20post%2D2020%20biodiversity%20framework.