Devon Rex, un chat qui a toujours besoin de compagnie

13 novembre, 2020
Son aspect étonnant fait contraste avec son caractère : découvrez le Devon Rex, un chat peu commun qui adore la compagnie et ne supporte pas d'être seul.

Un pelage court et frisé, de grandes oreilles de lutin, un corps élancé et des yeux lumineux sont les caractéristiques physiques qui ressortent le plus chez le Devon Rex, un chat qui adore la compagnie des humains. Le connaissez-vous ?

C’est un chat docile, extraverti, noble et intelligent. Si vous le choisissez pour partager votre vie, il vous suivra assurément dans toute la maison pour avoir toute votre attention.

Le devon rex, un félin qui ne veut pas rester seul

Ces sympathiques petites bêtes à grandes oreilles sont très frileuses. Peut-être est-ce cette caractéristique qui les a poussés à devenir si sociables avec les humains. Bien qu’en réalité, beaucoup de chats le sont, même s’ils font toujours mine d’être des animaux indépendants et distants.

Ce qui est sûr c’est que les Devon Rex apprécient d’avoir un certain confort, d’être bien au chaud et en sécurité sur les genoux de leurs maîtres, et même sur leurs épaules. Ils sont câlins, actifs et joueurs. Ils s’entendent très bien tant avec les enfants qu’avec les personne âgées.

Et bien qu’ils s’adaptent sans problème à un petit espace, ils détestent rester seuls. De cette manière, s’il devait n’y avoir personne à la maison à certaines heures de la journée, l’idéal serait de leur trouver un compagnon félin. Notez qu’ils ne sont pas jaloux et qu’ils s’accommoderont donc facilement à un nouveau membre de la famille.

L’aspect du devon rex

Le devon rex a un aspect particulier.

En plus de ces oreilles extrêmement grandes, à la base large et aux extrémités arrondies, et de ce pelage qui lui donne l’aspect d’un petit mouton mal tondu, le Devon Rex présente les particularités suivantes :

  • Gabarit moyen.
  • Carrure mince mais solide.
  • Corps allongé et musclé.
  • Petite tête triangulaire.
  • Visage ovale, avec des joues pleines et un menton bien défini. 
  • Yeux ovales aussi, écartés et pétillants.
  • Nez à la pointe proéminente et museau court.
  • Cou mince.
  • Pattes longues et fines, légèrement tordues par rapport au corps. Les pattes antérieures sont plus courtes que les postérieures.
  • Dos bombé. 
  • Moustache et sourcils courbés.
  • Queue longue et fine.

Ses autres caractéristiques physiques

Les mâles de cette race pèsent entre 4 et 6 kg, et les femelles entre 3 et 5. Et, bien que leur façon de se déplacer paraisse quelque peu nonchalante, ce sont des animaux agiles, capables de réaliser des pirouettes et des acrobaties de toutes sortes. Leur espérance de vie se situe entre 9 et 15 ans.

A noter que le doux pelage du Devon Rex, en plus d’être court, est souvent fin et moins dense que chez les autres races. Et bien que cela puisse être un avantage pour les personnes allergiques, ça n’en est pas un pour ces chats.

C’est pour cela qu’ils cherchent souvent la chaleur que leur manteau naturel ne leur procure pas. L’idéal est donc que leur panier se situe à un endroit chaud de la maison, afin qu’ils s’y sentent aussi bien que sur les genoux de leur maître.

Un chat de descendance anglaise

Ce sont deux chats devon rex.

L’origine de ce drôle de chat remonte aux années 60 du siècle dernier. Il est le résultat d’une mutation génétique naturelle, qui est responsable de son poil frisé. Les premiers spécimens ont été trouvés par hasard dans une mine abandonnée dans le comté de Devon, en Angleterre. De là est venu son nom.

Mais bien qu’ils aient un air de ressemblance avec le Cornish Rex, le gène de mutation qui a provoqué le pelage ondulé de cette race est différent. C’est pour cette raison que si on les croise entre eux, on obtient des spécimens au poil lisse.

D’autre part, bien que leur apparence puisse dénoter une certaine fragilité, ce sont des animaux forts à la santé solide qui n’ont pas besoin de grands soins. Il suffira de les brosser pendant la mue pour les débarrasser des poils morts et de contrôler si leurs oreilles n’accumulent pas un excès de cérumen.

Il faudra aussi les habituer à prendre un bain de temps en temps, car leur pelage accumule souvent plus de graisse qu’il n’est conseillé. Il faut aussi faire attention à ce qu’il ne mangent pas trop, car un excès de poids peut affecter leurs pattes longilignes.