Les aristocrates les moins connus du règne animal

31 octobre, 2020
Nous connaissons tous le lion, le tigre ou le léopard comme les grands représentants des félins. Mais quelles sont les autres espèces moins connues qui figurent parmi ces aristocrates du règne animal ?

Dans de nombreuses cultures, les félins sont reconnus comme les aristocrates du règne animal. En plus de dominer une grande partie des écosystèmes qu’ils occupent, leur corps agile, élégant et harmonieux leur font mériter ce qualificatif.

Comme si cela ne suffisait pas, ils ont une façon de marcher caractéristique qui leur donne une certaine majesté. Est-ce pour cela que le lion est le roi de la jungle ?

La distribution des félins atteint un niveau mondial chez le chat domestique. Mais le reste de l’espèce préfère les montagnes, les jungles et les déserts, s’éloignant ainsi de la civilisation. Dans les lignes suivantes, découvrez avec nous certains de ces chats sauvages.

Une aristocratie historique

Les félins sont associés depuis des générations à de nombreuses superstitions et légendes. Sans aller plus loin, dans l’Égypte ancienne, les chats étaient des animaux sacrés, à tel point qu’ils étaient momifiés avec leurs propriétaires pour qu’ils accompagnent ces derniers dans leurs vies ultérieures.

Les grands chats américains comme le jaguar ou le puma ont été reconnus par les civilisations indigènes comme des incarnations des dieux. Leur image a été utilisée comme un symbole de force et de puissance pendant des générations. Chez les peuples amérindiens, seules les personnes ayant autorité et importance portaient la peau de ces animaux.

Certains des aristocrates les moins connus du règne animal

Il ne s’agit pas uniquement de panthères, de lions et de jaguars. Il existe de nombreux chats sauvages peu connus mais tout aussi intéressants. En voici quelques-uns.

Le manul

Otocolobus manul vit dans les steppes d’Asie centrale, à des altitudes allant jusqu’à 5000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cela est possible grâce au fait que son pelage abondant le protège du froid et du vent excessifs.

Au sein de la famille des Félidés, c’est l’un de ceux qui ressemble le moins au concept de « félin aristocratique ». Ses jambes sont courtes, son corps est dodu et solide et il a une longue queue velue aux anneaux noirs. Cependant, son pelage est très beau, dans des tons qui varient du gris cendré au rougeâtre.

Le manul, l'un des aristocrates les moins connus.

Le chat de bornéo

Catopuma badia est le félin endémique des jungles de l’île de Bornéo. Il est petit : il atteint à peine 60 centimètres (sans compter la queue) et son poids avoisine les trois kilos.

Très peu de spécimens ont été observés à l’œil nu. C’est pourquoi il nous est encore pratiquement inconnu.

L’un des aristocrates les plus étranges du règne animal : le Jaguarondi

Herpailurus yagouaroundi apparait comme un autre félin américain peu connu. Malgré ce que laisse paraître son nom, il n’a rien à voir avec le jaguar, hormis le fait qu’ils habitent dans les mêmes régions.

Leur teint est uniforme, dans trois couleurs possibles : noir, gris plomb ou cuivre. En raison de sa forme et de ses mouvements, il ressemble plus à une belette qu’à un félin.

C’est un terrible grimpeur qui ne s’aventure jamais dans des forêts trop épaisses. De plus, il est très timide et est alors rarement vu par l’homme. Pour ces raisons, il n’est sans doute pas un bon représentant de cette aristocratie caractéristique.

Le jaguarondi fait partie des aristocrates étranges.

Mais ce qui fait une énorme différence avec le reste de ses « cousins », c’est que le jaguarondi aime l’eau.

La curieuse panthère « nébuleuse »

Neofelis nebulosa habite dans les forêts tropicales d’Asie du Sud-Est. Il a des habitudes arboricoles, pour lesquelles il se doit d’être un excellent grimpeur. On peut le voir se déplacer agilement à travers les branches grâce à sa longue queue qui bouge comme une balance.

Sa fourrure est couverte de grandes taches irrégulières avec une bordure noire et un intérieur marron, ce qui l’aide à se cacher entre les feuilles. Son nom vient précisément de ces taches qui ressemblent à celles d’un ciel nuageux.

La panthère nuageuse de Formose représente une sous-espèce qui habitait l’île de Taiwan. Elle fut considérée comme éteinte pendant des décennies. Cependant, certaines observations ont récemment été décrites.

L’un des plus grands représentants : l’ocelot

Leopardus pardalis est l’un des plus gros chats du continent américain, long de près d’un mètre et demi. Sa fourrure est grise rougeâtre et est presque invisible parmi la végétation au clair de lune. Car, en effet, c’est un animal nocturne, comme la plupart des membres de sa famille.

Fort et féroce, il tue facilement des animaux beaucoup plus gros ou plus dangereux que lui, comme les cerfs ou les boas constricteurs.

Y a-t-il des aristocrates du règne animal dans l’hexagone ?

Bien sûr. La faune française est l’une des plus riches et diversifiées de toute l’Europe et les chats indigènes ne pourraient être absents.

Le lynx boréal se démarque, avec toutes les répercussions que sa conservation emmène depuis des décennies. Avec de la chance, vous pourriez aussi apercevoir un chat sauvage, peut-être moins emblématique mais tout aussi majestueux.

  • Grez C. 21 desconocidos felinos salvajes de los que probablemente nunca habías oído [Internet]. Upsocl. 2015 [cited 6 June 2020]. Available from: http://www.upsocl.com/verde/21-desconocidos-felinos-salvajes-de-los-que-probablemente-nunca-habias-oido/
  • Otocolobus manul [Internet]. Es.wikipedia.org. [cited 6 June 2020]. Available from: https://es.wikipedia.org/wiki/Otocolobus_manul
  • Catopuma badia [Internet]. Es.wikipedia.org. [cited 6 June 2020]. Available from: https://es.wikipedia.org/wiki/Catopuma_badia
  • Caracal caracal [Internet]. Es.wikipedia.org. [cited 6 June 2020]. Available from: https://es.wikipedia.org/wiki/Caracal_caracal
  • Herpailurus yagouaroundi [Internet]. Es.wikipedia.org. [cited 6 June 2020]. Available from: https://es.wikipedia.org/wiki/Herpailurus_yagouaroundi
  • Neofelis nebulosa [Internet]. Es.wikipedia.org. [cited 6 June 2020]. Available from: https://es.wikipedia.org/wiki/Neofelis_nebulosa
  • Pérez Más E. Mamíferos. [Barcelona]: Bruguera; 1978.