Les soins à prodiguer au pékinois

Le pékinois est un chien affectueux qui était autrefois considéré comme un animal sacré. C'est aujourd'hui un animal de compagnie loyal et intelligent qui nécessite certains soins particuliers.
Les soins à prodiguer au pékinois

Dernière mise à jour : 11 juillet, 2021

Le pékinois, originaire de Chine, est un petit chien qui a gagné en popularité. Il fait désormais partie des races les plus connues au monde.

Également appelé « chien lion », ce chien possède certaines caractéristiques qui nécessitent une attention particulière pour une bonne qualité de vie. Les soins du Pékinois sont directement liés à des aspects tels que sa taille, son pelage remarquable et même son nez retroussé.

Le pékinois est un excellent gardien et une bonne compagnie à avoir au sein de la maison. Il est assez indépendant, s’adapte facilement aux petits espaces et est attentif et affectueux avec ses proches. Avec certains soins, le pékinois peut vivre heureux et en bonne santé dans son environnement.

Les caractéristiques du pékinois

Le pékinois est un petit chien avec une grosse tête, un cou court, des yeux sombres et un museau représentatif large, plat et court. Il pèse généralement 5 kilogrammes et son corps semble modérément robuste en raison de sa taille.

Ce chien a des oreilles poilues qui sont presque toujours abaissées et proches de son visage. Quant à sa queue, elle est haute et droite.

L’une des caractéristiques les plus notables du pékinois est son pelage à double couche. Son pelage extérieur est abondant, long et lisse ; tandis que son pelage intérieur est fin, dense et laineux. De plus, cette race a généralement tellement de poils autour du cou qu’elle a une sorte de crinière, d’où son surnom de « chien lion ».

Avec les soins nécessaires, ce natif d’ Asie du Sud-Est peut vivre 15 ans, ce qui en fait une race à longue durée de vie. Une portée de cette race comprend généralement entre 3 et 4 chiots.

Un Pékinois sur fond blanc.

Prodiguer des soins appropriés permet d’éviter les blessures, des problèmes respiratoires et d’autres situations douloureuses et inconfortables. De la même manière, certaines attentions aideront ce chien à développer au mieux son caractère et son comportement.

La promenade

Le pékinois est un chien totalement à l’aise au sein du foyer et a tendance à devenir inactif. Pour éviter cela, il faut que, comme pour tout autre chien, il s’habitue à marcher quotidiennement.

Être hors de la maison pendant environ 20 minutes à chaque sortie aidera ce petit animal avec un grand manteau de fourrure à bien s’identifier aux animaux, aux personnes et aux environnements différents de celui qu’il fréquente.

En plus de favoriser sa socialisation, vous pouvez créer chez le pékinois l’habitude de se soulager hors de la maison. Gardez toujours à l’esprit qu’il ne faut pas forcer une promenade, afin d’éviter de générer une sorte de peur ou un traumatisme chez le chien. L’important est qu’il se sente à l’aise, en sécurité et profite du moment de la journée en dehors de la maison.

Lors de la sortie, laissez votre animal renifler et découvrir le territoire.

Vous pouvez stimuler votre chien pendant une promenade avec des jouets ou des récompenses. Emportez toujours de l’eau fraîche et évitez de le sortir pendant les heures de chaleur intense.

Les problèmes de santé du pékinois

Les visites chez le vétérinaire sont indispensables. Comme avec tous les animaux de compagnie, vous devez assumer la responsabilité des vaccins qui l’aideront à prévenir les problèmes de santé et d’hygiène.

Le pékinois est une race sujette à des complications de santé. En effet, cette race fait partie des races de chiens qui souffrent du syndrome brachycéphale, une affection qui, comme l’explique l’American College of Veterinary Surgeons, se caractérise par les trois éléments suivants :

  • Allongement du voile du palais : le voile du palais est trop long et interfère avec le mouvement de l’air dans les poumons.
  • Nez écrasé : des narines étroites ou affaissées lors de l’inhalation rendent difficile la respiration par le nez.
  • Éversion des saccules laryngés : le tissu à l’intérieur des voies respiratoires, juste devant les cordes vocales, se retrouve dans la trachée et obstrue partiellement la circulation de l’air.

Il est important que les pékinois aient une alimentation équilibrée pour rester en bonne santé, en raison de leur petit corps et du peu d’exercice physique qu’ils font. Cette race doit avoir une alimentation riche en protéines et pauvre en graisses.

Les soins des poils

Parmi les soins du pékinois, il faut aussi tenir compte de son admirable pelage. Ce petit chien avec une crinière autour de son visage doit être constamment brossé pour conserver une belle apparence. La poitrine et les aisselles sont généralement des zones où de nombreux nœuds s’accumulent, vous pouvez donc commencer par brosser ces endroits.

Brosser ses poils par couche de l’intérieur vers l’extérieur. Assurez-vous d’être prudent et d’utiliser un peigne adapté afin de ne pas maltraiter votre animal ou de générer une irritation locale.

Le bain

Pour contribuer à l’hygiène de votre pékinois, vous pouvez lui donner un bain une fois par mois après à partir de l’âge de 5 mois. Après l’avoir mouillé, il est important que vous utilisiez un shampooing spécialement conçu pour les chiens.

Evitez de faire pénétrer le produit que vous appliquez dans les yeux ou dans les oreilles de votre animal. Aussi, au moment de rincer, assurez-vous d’éliminer tout résidu de shampoing.

Retirez l’excès d’eau avec une serviette propre et sèche. N’oubliez pas de brosser de nouveau votre animal pour enlever ses poils morts et démêler les autres nœuds qui se sont formés pendant le bain.

Un chien pékinois.

Avoir un pékinois à la maison, c’est avoir une compagnie fidèle, intelligente et affectueuse. Offrez à votre chien la meilleure vie possible, car il fera tout son possible pour améliorer la vôtre.

It might interest you...
Intelligence et réalité émotionnelle des chiens
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Intelligence et réalité émotionnelle des chiens

Que savez-vous de l'intelligence chez les chiens ? Nos amis ont la capacité d'apprendre, de penser et de résoudre des problèmes. On vous montre !



  • (2017) Origen e historia del pequinés. Revista veterinaria argentina
  • Síndrome branquicefálico. Colegio Estadounidense de Cirujanos Veterinarios
  • Velasco, D., de Priego, C. M., & Grandez, R. (2009). Correlación ecográfica entre el tamaño de la glándula prostática y la edad en perros de raza pekinés (Doctoral dissertation, Tesis de Médico Veterinario Zootecnista. Lima. Universidad Peruana Cayetano Heredia).
  • Velasquez, J. B., Matiz-Herrera, M. A., & Sandoval, E. V. A. (2020). ABORDAJE MÉDICO-QUIRÚRGICO Y FISIOTERAPÉUTICO EN PACIENTE PEKINÉS CON TRAUMA MEDULAR AGUDO: REPORTE DE CASO. REVISTA FAGROPEC, 221.