Un chien enterre son frère : des images bouleversantes

13 juillet, 2018
Les images semblent parler d’elles-mêmes. Dans un trou se trouve un chien mort. Un autre animal à fourrure traîne de la terre avec son museau pour le couvrir.
 

L’histoire s’appelle « un chien enterre son frère ». Et ce qui rend cette vidéo particulièrement touchante est de reconnaître cette coutume humaine — celle d’enterrer le défunt — mais chez un animal. Mais est-ce vraiment le cas ? Ou devrions-nous plutôt parler de l’instinct et des comportements ayant traversé les siècles (et qui viennent du temps où nos animaux domestiques n’étaient pas encore domestiqués) ?

Quelques éléments pour contextualiser la raison pour laquelle un chien enterrait un autre chien

Internet est un monde où tout peut devenir viral à une vitesse incroyable. Et souvent, les données précises n’ont pas d’importance. Encore moins lorsqu’il s’agit de vérifier la source des diverses informations. Il semble n’y avoir d’importance que pour les images et l’impact qu’elles produisent.

La vidéo dans laquelle un chien enterre son prétendu frère ou ami est un parfait exemple de ces problèmes. Quelqu’un a capturé ce moment avec sa caméra et l’a partagé. De là, certains médias prennent les « nouvelles » et les reproduisent.

Mais au-delà de cet enregistrement qui dure quelques secondes, nous n’en savons pas plus sur ce qui s’est passé. L’événement est censé avoir eu lieu dans la province thaïlandaise de Buriram. Et bien qu’on la trouve partout  ces jours-ci, certaines de ces images sont sur YouTube depuis un an déjà.

On nous dit aussi que le chien est décédé après avoir été percuté sur une route. Mais également que l’autre chien a creusé la tombe et y a porté le corps. Ce sont pourtant deux choses qu’on ne voit pas dans la vidéo. Nous voyons cet animal se servir de son museau pour couvrir de terre l’animal mort. La partie émotionnelle de l’action « humaine » du chien est mise en scène par les spectateurs.

 

De nos jours, on peut “mettre en scène” une viéo où un chien enterre un autre. Au-delà des images émouvantes, nous vous proposons un débat qui trouve une fois de plus son origine dans l’humanisation croissante des animaux de compagnie.

S’éloigner de la vision humanisée des animaux de compagnie

Nous ne faisons pas cela afin de minimiser la souffrance réelle que peuvent ressentir les chiens lorsque leurs proches meurent, qu’il s’agisse d’êtres humains ou d’autres animaux.

Il n’est même pas nécessaire de se connecter sur Internet pour trouver des histoires de chien de compagnie qui ne veulent pas quitter la tombe de leurs propriétaires. Ou bien ceux qui sont déprimés par la mort de leurs congénères ou d’animaux d’autres espèces.

Mais nous pensons qu’il est important de souligner que, peut-être, cet acte de couvrir le corps par de la terre n’a pas grand-chose à voir avec la coutume que nous avons : celle d’enterrer nos morts.

Mais bien sûr, nous, les humains, sommes comme ça. Et nous ne voyons pas nécessairement plus loin que le bout de notre nez. Et c’est pourquoi nous attribuons des réactions humaines à nos animaux domestiques et ne respectons pas leur nature.

Quelques éléments sur les chiens et les enterrements

Un spécialiste du comportement animal serait sûrement à la recherche d’une explication plus précise sur les raisons pour lesquelles ce chien enterre son congénère.

Chez Mes Animaux, nous voulons seulement mentionner deux choses liées aux comportements instinctifs des chiens qui pourraient être liés à l’action de l’animal dans cette vidéo.

 

L’une est le fait que beaucoup de chiennes qui accouchent — on ne connaît pas le sexe du protagoniste de cette note — mangent ou enterrent les chiots qui meurent. C’est quelque chose qu’elles font depuis des siècles.

Lorsque les chiens n’avaient pas encore été domestiqués, il était impératif de garder le “nid” propre pour préserver leur progéniture. De plus, l’odeur d’un animal mort attirerait sûrement rapidement les prédateurs.

Si vous regardez sur YouTube, il y a plus d’une vidéo de femelles qui enterrent leurs chiots. Et, bien sûr, la question est, comme il ne peut en être autrement, de mettre en évidence l’attitude humaine touchante du chien « mère » qui enterre son petit.

Quelque chose à propos de l’habitude canine de creuser des trous

D’autre part, il n’est pas superflu de rappeler une autre coutume ancestrale chez les chiens : celle de faire des trous et d’y enterrer des choses, surtout de la nourriture. Dans les temps reculés, les animaux n’avaient pas d’assurance quotidienne concernant leur niveau de nourriture.

Une fois de plus, l’une des raisons pour lesquelles ils enterraient une partie de leur gagne-pain était qu’ils ne pouvaient pas être facilement détectés par d’autres animaux.

Nous ne voulions donc pas gâcher le moment émouvant de la journée que les réseaux sociaux nous ont apportés. Nous cherchons simplement à apporter une autre vision du sujet, comme pour ouvrir un peu le débat.

Il ne faut pas forcément se fier à ce que l’on voit ou ce que l’on nous dit au premier abord. Et ce n’est pas pour cela que les animaux cessent d’être ces êtres merveilleux dont nous avons tant à apprendre.