Femmes battues : les chiens offrent leur protection

31 mars, 2018
 

Les chiens sont utilisés pour accomplir de nombreuses tâches de grande importance pour les humains. En effet, nous avons déjà abordé les chiens d’aveugle, les chiens renifleurs, les chiens de sauvetage, les chiens de thérapie, les chiens d’assistance, ainsi que les innombrables tâches honorables que ces animaux sont capables d’accomplir. Aujourd’hui, nous allons parler du cas des femmes battues.

A cette occasion, nous nous pencherons sur la dernière tendance en matière d’utilisation de chiens : la protection des femmes battues. N’est-ce pas logique? Nous allons à présent découvrir d’où est venue cette idée et comment ces chiens travaillent et aident.

Les chiens qui s’occupent des femmes battues

chien qui regarde son maitre attentivement

Ces dernières années, la violence sexiste a diminué grâce aux associations de soutien aux femmes battues et aux systèmes de protection à leur disposition. Pourtant, ces aides n’ont pas suffit à éradiquer ce mal qui frappe des innocents et détruit des milliers de foyers chaque année.

Cependant, même si les femmes sont plus souvent évoquées lorsqu’on parle de violence sexiste, les hommes et les enfants peuvent aussi en souffrir.

 

L’Espagne a été le premier pays à mettre en pratique cette méthode d’utilisation de chiens pour protéger les femmes victimes de violence. Cette initiative s’est faite à travers un projet nommé ESCAN dirigé par Fernando Soleto.

Ce projet consiste à entrainer des chiens à défendre et à protéger les femmes battues. Néanmoins, ces dernières ne peuvent pas toutes bénéficier de ce service car le dépôt d’une plainte et une mesure d’éloignement sont requis.

Pourquoi était-ce nécessaire ?

Même si les femmes battues déménagent du lieu des faits et qu’elle bénéficient d’une mesure d’éloignement, il arrive régulièrement que leur bourreau les cherchent et les retrouvent. Par conséquent, ces femmes vivent dans la peur même si elles sont parties loin.

Leur vie a amorcé un virage à 180 degrés et ces femmes ne vivent pas, elles survivent. Pour retrouver leur état normal, elles ont besoin d’une aide psychologique pour se reconstruire. Cependant, avant d’y parvenir, les femmes battues ont peur de sortir dans la rue et que leurs enfants ou elles-mêmes nouent des liens avec d’autres personnes.

Un chien pourrait alors leur apporter la sécurité, la confiance, la tranquillité et la protection.

Pourquoi le chien est idéal pour protéger les femmes battues ?

La fidélité et la loyauté des chiens sont bien connues. Ces animaux sont prêts à tout pour nous, même à mettre leur vie en danger. Ils agissent de manière instinctive sans même avoir suivi aucun entrainement.

 

Une fois dressés, vous imaginez à quel point ils pourront protéger les femmes maltraitées? En matière de protection, le chien est sans aucun doute l’animal idéal.

Comment ces chiens travaillent-ils?

chien allongé sur sa maitresse

Comme nous l’avons dit, ces chiens suivent un entrainement spécial dans l’unique but de protéger la vie et l’intégrité de leur maitresse.

Selon les lois en vigueur en Espagne, les chiens de grande taille doivent porter une muselière. Cependant, celle-ci devra être résistante et en acier. Ainsi, en cas d’attaque, le chien pourra porter un coup à l’agresseur de sa maitresse et le laisser inconscient pendant quelques instants, le temps de demander de l’aide.

En général, les chiens les plus utilisés sont les bergers allemands et les bergers belges pour différentes raisons. Tout d’abord, ces chiens sont intimidants. Ensuite, parce que ces chiens font preuve d’une obéissance et d’un persévérance sans pareil. Enfin, ils ne se montrent agressifs que dans les cas nécessaires tout en restant dociles avec leur maitre et les membres de leur famille.

Vous douter encore du fait que le chien soit le meilleur ami de l’homme ? Nous devons donc une nouvelle fois nous montrer reconnaissant envers ces animaux. En effet, ils veillent en permanence à notre bien-être et à notre protection. Nous espérons que cette nouvelle initiative contribuera à amoindrir ce mal très courant. Nous souhaitons aussi, bien sûr, qu’elle soit mise en œuvre dans d’autres pays.