La ville de Mexico réfléchit à la création d'un Institut d'attention animale

Le bien-être animal préoccupe grandement tous les amateurs d'animaux. Mais pour cela il leur faut un cadre légal qui soutienne leur action.
La ville de Mexico réfléchit à la création d'un Institut d'attention animale

Dernière mise à jour : 21 décembre, 2018

A l’Assemblée Législative de Mexico, on a présenté une initiative visant la création de l’Institut d’attention animale. Impulsée par des députés du Parti de la révolution démocratique (PRD), dans le but de générer des stratégies complètes pour garantir les droits des animaux.

Principaux objectifs de l’Institut d’attention animale

Parmi les actions menées par cette institution, centrées sur le combat contre la maltraitance sous toutes ses formes, on distingue la réalisation d’un recensement afin d’élaborer une carte des animaux de compagnie vivant à Mexico.

De plus, à travers l’Institut d’attention animale on cherchera à :

Institut d'attention animale

  • Actualiser les règles en vigueur en la matière
  • Protéger les animaux en situation d’abandon
  • Mettre en place des campagnes de vaccination et de stérilisation
  • Effectuer des vérifications dans les animaleries
  • Contribuer à éveiller une conscience collective sur les attentions que méritent les animaux
  • Encourager des habitudes responsables chez les maîtres
  • Donner du pouvoir aux services publics et aux citoyens concernant l’attention correcte et la protection des animaux

Une initiative particulièrement intéressante a été présentée à l’Assemblée législative de la ville de Mexico. Il s’agit de la création de l’Institut d’attention animale, un organisme où seraient élaborées de vraies stratégies pour protéger les animaux vivant dans cette métropole latino-américaine.

Un projet élaboré conjointement pour protéger les animaux

Le député Victor Hugo Romo Guerra est à l’origine de l’initiative. Il a précisé que cet institut serait le seul dans toute l’Amérique latine à mener une politique complète en faveur des animaux. Pour cette raison, on fera appel à des experts sur le sujet afin d’élaborer des propositions à court et long terme.

L’élaboration de ce projet a également mobilisé des organisations de défense des droits des animaux comme :

  • Prensa Animal
  • Projet Grand Singe
  • Prochien
  • Front citoyen pour le droit des animaux

De plus, on a travaillé avec plusieurs ministères -environnement, santé, sécurité publique- et le Bureau du procureur de l’environnement et de l’ordre territorial (PAOT).

Par ailleurs, la présentation à l’Assemblée a attiré des activistes venus appuyer l’initiative avec plus d’une dizaine de chiens. En effet, ce sont eux les principaux bénéficiaires si on vote la création de cet institut.

Contre la violence et l’exploitation des animaux

Ses instigateurs mettent en avant le droit des animaux à une vie digne. Ainsi, ils espèrent que la création de l’Institut d’attention animale permettra de contrecarrer la violence que subissent souvent les animaux domestiques. Il en va de même pour ceux utilisés à des fins lucratives, comme les combats de chiens.

Pour y parvenir, on réfléchit à la création d’outils permettant aux citoyens de dénoncer les faits de maltraitance infligés à ces êtres innocents.

Mexico fait partie d’un peloton particulièrement pervers, celui des lieux où l’on maltraite le plus les animaux. Il partage ce podium avec des pays comme la Grèce, l’Espagne et le Venezuela. Bien sûr, cela s’entend si on ne considère que l’Occident.

D’après les activistes, les animaux vivant sur le sol mexicain souffrent de maltraitance sous diverses formes. Voici les principales :

Alors, pour parvenir à un véritable changement culturel, l’éducation concernant le respect envers ces êtres doit commencer dès le plus jeune âge.

Vers un avenir meilleur

Institut d'attention animale

Auteur : Juanedc

Le projet de création de l’Institut d’attention animale a de grandes chances d’être adopté. Il disposera alors d’un budget initial de 10 millions de pesos mexicains (environ 500 000 euros).

Si l’organisme parvient à se mettre en place, la ville de Mexico accueillera une autre bonne nouvelle. En effet, il y a peu de temps un Hôpital public vétérinaire a vu le jour. Il s’agit donc d’une importante avancée pour ces êtres qui n’ont pas voix au chapitre mais méritent un traitement juste et le respect de leurs droits.

Il serait louable que des initiatives de cette envergure s’étendent partout où les animaux souffrent à cause des actions de l’homme, conscientes ou inconscientes.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Adresser une lettre à son chien décédé
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Adresser une lettre à son chien décédé

Sur les réseaux sociaux tout le monde peut écrire une lettre adressée à son chien décédé pour exprimer à ce dernier sa douleur et son amour.