Le fox-terrier à poil dur

08 mai, 2018
Le fox-terrier fait partie des animaux de compagnie les plus populaires de tous les temps. Il a été divisé en deux races distinctes durant les années 1920 pour la commodité des éleveurs d'aujourd'hui. Saviez-vous qu'il était à l'origine un chien de chasse ? Nous vous raconterons ci-dessous tout sur ces chiens.

Le gardien fox-terrier

On ignore le moment exact de l’apparition de cette race. Cependant, il existe des traces claires de son apparition depuis le XIX siècle. Le fox-terrier descend du bull terrier et du terrier anglais noir et les deux races, au poil épais et lisse, ont été cataloguées par le Kennel Club britannique comme une seule jusqu’au milieu des années 1920. Les différences ont alors été établies entre les deux par la FCI.

A l’origine, le fox-terrier était destiné à la chasse de renards, de lapins et d’autres petits animaux. Il figure donc parmi les chiens les plus actifs et les plus alertes de nos jours. Par conséquent, il peut être difficile à contrôler par moments.

Détails physiques

Ce chien est de petite taille et léger. Il est donc maniable et adaptable à toute situation. Grâce à sa petite taille et à son poids léger, il est un animal de compagnie idéal dans les zones urbaines.

Tête

  • Poids de sept à neuf kilos.
  • Museau généralement de la même taille que la tête.
  • Mâchoires en forme de ciseaux parfaitement alignées.
  • Petite truffe noire.
  • Yeux ronds et foncés de taille moyenne séparés de manière symétrique.
  • Petites oreilles pliées vers l’avant en forme de ‘V’.

Corps

  • Hauteur de 38 à 40 centimètres.
  • Poitrine profonde qui se termine par un dos assez compact et arqué. Les pattes sont petites et puissantes et permettent au chien de se mettre à courir à tout moment.
  • Queue non-coupée proportionnelle à sa taille et sans torsion.
  • Poil court, épais et enroulé généralement blanc avec des nuances brunes au niveau des yeux et une tache, noire ou brune, sur la poitrine.

Il s’agit d’un chien destiné à pourchasser sa proie à tout moment. Le fox-terrier figure donc sans aucun doute parmi les races les plus dynamiques et les plus curieuses au monde. Il est donc parfait aussi bien pour la vie à la campagne ou en ville, à condition de le laisser faire des exercices appropriés.

Tempérament

Les terriers sont des chiens de chasse par nature. Ils sont donc dotés d’une intelligence exceptionnelle et le fox-terrier n’est certainement pas à la traine en la matière. En effet, il se montre très curieux et alerte face à tout changement soudain dans son environnement.

fox terrier à poil dur dans la nature

Ils sont très amicaux envers leurs maitres et apprennent assez vite. Néanmoins, à mesure qu’ils apprennent, ils ont tendance à s’ennuyer tout aussi rapidement s’ils effectuent la même tâche à répétition. Il est d’ailleurs important de préciser que, lorsqu’ils s’ennuient, ils ont tendance à creuser.

Le fox-terrier est très amical avec les humains et la plupart des chiens. De fait, il est très affectueux et joueur. Il est donc le compagnon idéal de tout type de familles. Surtout, des familles actives.

Depuis la naissance de cette race, les générations se sont succédées. Toutefois, le fox-terrier n’a pas perdu son instinct de chasseur, ce qui peut parfois poser des problèmes. En effet, il se précipite généralement sur tout ce qui bouge. Peu importe qu’il s’agisse d’un chat, son pire ennemi à ce jour, ou d’un autobus.

Dressage

Le fox-terrier présente aussi ses problèmes. Il est donc nécessaire d’accorder d’abord une grande importance à l’obéissance avant de mettre ensuite l’accent sur l’exercice physique. Ces chiens apprennent rapidement et considèrent leur maitre comme leur égal.

Un bon terrier entrainé peut participer à des compétitions très exigeantes comme l’agility, une discipline spécialisée dans les obstacles. Il a aussi des talents de chien d’exposition. Il s’agit donc sans aucun doute d’un chien aux multiples facettes.

Santé et maladies

Le fox-terrier, tout comme les chiens de la même famille, souffrent de peu de maladies indésirables. De fait, ils sont, en général, en bonne santé et possèdent une bonne composition corporelle. Néanmoins, il existe certaines maladies que vous devez prendre en compte.

Comme ils pratiquent une activité physique importante, ces animaux ont plus tendance à souffrir d’une dislocation de certaines parties du corps, surtout les épaules lorsqu’ils sont âgés.

Ils sont également sujets à une déficience visuelle en vieillissant et peuvent souffrir de cataractes, de glaucomes et d’une luxation du cristallin, une pathologie qui provoque un déplacement du cristallin. Cette dernière peut être traitée avec des médicaments ou une ablation du cristallin lui-même. Vous devrez alors appliquer des gouttes sur les yeux du chien tout au long de sa vie.

William Haynes : “Même lorsqu’ils sont très malades, ils se rétablissent à une vitesse phénoménale”.

Mis à part les maladies, qui demandent une grande attention, vous devez également brosser son pelage régulièrement, non seulement pour enlever les poils morts, mais aussi pour maintenir la beauté et la brillance de son pelage. Faites également attention aux puces et aux tiques qui peuvent se cacher entre ses poils.