Le lévrier italien : petit et affectueux

05 mai, 2018
Le lévrier italien est la race plus petite chez les lévriers. Cependant, malgré son poids plume de cinq kilos, il ne démérite pas face aux autres chiens de cette race. Il peut lui aussi courir à une vitesse phénoménale par rapport à sa taille. Nous allons tout vous dévoiler sur cette race de lévrier aussi drôle que magnifique.

Histoire du lévrier italien

Comme de nombreuses races de lévriers ou de podencos, le lévrier italien (également appelé le “petit lévrier italien”) a une origine ancestrale. Il descendrait des chiens de l’Égypte ancienne.

Dans le cas du lévrier italien, des restes de squelette ont été retrouvés en Grèce. Ce chien vivait donc déjà avec les humains 3 000 ans avant Jésus-Christ. On ignore tout de son arrivée en Italie, même s’il est sans doute apparu quelques années plus tard. Il s’agit donc d’une des races les plus anciennes connues.

Durant la Renaissance, il était utilisé pour chasser des lapins et d’autres petits animaux. Il s’agit de chiens très appréciés. En effet, beaucoup de chiens de cette race figurent sur des portraits de nobles.

Aujourd’hui, le lévrier italien est un chien de compagnie et non plus un chien de chasse, contrairement à de nombreuses races de lévriers. Son caractère affectueux et sa petite taille ont fait de lui un véritable chien domestique.

petit lévrier italien debout sur une pelouse

Caractéristiques physiques

Cette race ressemble physiquement à ses cousins lévriers. Néanmoins, elle est de très petite taille.

Les adultes mesurent généralement entre 32 et 38 centimètres au garrot. Quant à leur poids, ils ne pèsent que quatre à cinq kilos. Il convient de préciser qu’il n’existe pas de grandes différences de taille et de poids entre les mâles et les femelles.

 Ce lévrier présente également une morphologie longiligne mais bien proportionnée. Il a des pattes longues et fines et un corps d’une hauteur et d’une longueur proportionnelles. Autrement dit, il présente un aspect carré et harmonieux qui lui donne une apparence élégante, fragile et agile.

Il a une tête allongée et fine. Son museau s’affine jusqu’à une truffe foncée plus grande que celle des chiens de petite taille. Ses oreilles sont triangulaires, larges et grandes. Celles-ci se dressent sur sa tête, sont repliées et s’étendent vers la nuque.

Contrairement à d’autres races de lévriers, le dos de ce spécimen d’Italie est droit et non arqué. De même, sa queue est fine, longue et plus large à la base.

D’autre part, le pelage du lévrier italien est satiné et fin. Il est aussi de couleur unie. Ils n’est pas courant d’en trouver aux tons bringés. Il peut être de couleur blanche, cannelle, grise ou jaunâtre. Ces chiens peuvent également avoir des tâches blanches sur la poitrine et les pattes.

Caractère

Le lévrier italien est un chien extrêmement affectueux qui prend toujours en considération sa famille humaine. Il aime également que celle-ci lui apporte toute l’attention qu’il mérite. Ce sont aussi des chiens très intelligents. A leur désir de plaire s’ajoute donc une volonté d’apprendre constamment de nouvelles choses.

Toutefois, il s’agit d’une race de chien sensible au stress. Ils se plairont dans une maison calme en compagnie de personnes prévisibles qui ne l’exposent pas à trop d’émotions. Ces chiens vivent donc plus heureux avec des personnes âgées et calmes plutôt que dans une maison pleine d’enfants.

D’autre part, le lévrier italien est timide mais affectueux à la fois. De même, il est agile mais pas énergique. Trois promenades de qualité par jour couvriront ses besoins en exercices physiques. Il n’a donc pas besoin de faire plus d’exercices que ces promenades, ni de jouer à des jeux stressants.

Il peut également se montrer réservé ou méfiant envers les étrangers. De plus, à cause de sa petite taille, ce chien peut être timide ou peureux lorsqu’il se retrouve face à des situations inconnues.

Soins vétérinaires

Le lévrier italien est une race relativement saine qui ne souffre généralement pas de maladies héréditaires. Par conséquent, il n’a besoin que des examens réguliers et des soins de santé recommandés par le vétérinaire. Vous ne devez, cependant, pas négliger son calendrier de vaccination et de traitement vermifuge.

Comme ces chiens sont de petite taille et ont les os fragiles, vous devez faire attention à ce qui l’entoure. En effet, comme ils sont souvent collés à leur maitre, vous pouvez leur marcher dessus et les blesser gravement. Ces chiens sont donc fragiles psychologiquement et physiquement.

Comme ils sont minces et sensibles, ils ne s’adaptent pas facilement aux températures basses. Nous vous conseillons donc de les couvrir durant les jours de grand froid. Fournissez-leur également un endroit chaud et confortable où ils pourront rester pendant l’hiver pour réduire les risques de contracter des maladies dues au froid.

Enfin, comme ce chien était autrefois destiné à chasser de petites animaux, les jeux qui poussent à pourchasser des objets sont donc déconseillés. En effet, ceux-ci peuvent provoquer du stress chez l’animal. Il préférera recevoir toute l’affection de sa famille humaine.