Le Mastiff des Pyrénées

02 avril, 2018

Le Mastiff des Pyrénées est une race d’origine espagnole, traditionnellement utilisée pour garder les troupeaux. La Fédération Canine Internationale le considère comme appartenant à la catégorie des molossoïdes. Il est extrêmement musclé, puissant et bien taillé. Ce chien servait à se protéger des animaux comme le loup ou l’ours.

Les origines du Mastiff des Pyrénées

En tant qu’un allié très fidèle du Berger Montagnard, le rôle principal de cette race était basé sur la garde des troupeaux. C’est un autochtone Aragon et son quotidien était fait de longues journées de marche depuis les Pyrénées aragonais jusqu’à la zone du Maestrazgo. Du fait de ses dimensions, cela coûtait très cher de prendre soin de ce chien. C’est la raison pour laquelle la race a commencé à décliner pendant la Guerre Civile espagnole, avec la crise des années d’après-guerre.

Comment alors le Mastiff a-t-il pu survivre jusqu’à nos jours ? Rafael Malo Alcrudo, Daniel Llorens Guerrero et Jaime Graus Morales, trois passionnés de chiens et plus spécifiquement de cette race, ont décidé de fonder en 1977 le Club du Mastiff des Pyrénées en Espagne. Ce club est affilié à la Société Canine Royale d’Espagne qui a pour objectifs principaux la conservation, l’amélioration et les soins de cet animal.

Avec la fameuse crise d’après-guerre, le patrimoine génétique de cette race s’est appauvri à cause de pratiques de métissage entre races.
Ainsi, sa survie comme race pure est devenue menacée. Avec la fondation du club, les quelques chiens de race pure qui restaient ont été rassemblés.
En effet, ils étaient libres dans la montagne et il a fallu poser les bases d’une stratégie de récupération. Aujourd’hui, c’est une race connue et respectée internationalement.
Cela est dû au club espagnol et aux autre clubs en Europe et aux Etats-Unis.

Son apparence et sa taille

Il a le corps très fort et robuste, qui combine la puissance d’un chien de montagne et avec une flexibilité et une agilité propres à cette race. Son ventre est large et musclé : ses poils épais cachent une musculature digne d’un ours. La physionomie du Mastiff des Pyrénées est propre à celle d’une race habituée au travail physique et à la défense des troupeaux.

Pour ce qui est de sa couleur, son pelage peut être d’un ton plutôt blanc avec un masque qui caractérise tous les Mastiffs. Les tâches qu’il a sont réparties sur tout son cops de la même couleur et très bien marquées. Pour les éleveurs, les chiens tricolores ou totalement blancs ne sont pas souhaitables. Parmi les couleurs les plus appréciées pour cette race de chien, on retrouve en ordre de préférence les suivantes :

  • blanc pur ou blanc neige avec des tâches grises
  • blond doré intense
  • brun
  • noir

Pour ce qui est de sa taille, ce chien n’a pas de limite maximale. Plus il est grand, mieux c’est.
D’une taille minimale de 77 centimètres pour les mâles et de 72 centimètres pour les femelles. Le chien peut atteindre des hauteurs spectaculaires.
En plus de cela, les éleveurs apprécient tout particulièrement les exemplaires qui dépassent les 81 centimètres de haut. Membre de la famille des molosses, sa structure large, ses oreilles tombante et son pelage abondant lui confèrent un aspect mignon, voire même inoffensif.

Un mastiff blanc près d'une barrière

Un molosse affable

Malgré son aspect imposant, ce Mastiff est d’un caractère adorable et très affectueux. C’est un choix idéal si vous cherchez un chien de garde. Il ne reculera jamais devant une menace.
Il est particulièrement fidèle à son maître.
Son intelligence et son autorité lui confèrent une présence respectable face à d’autres chiens. Ce n’est pas pour autant qu’il démontre une conduite agressive.

Ses capacités pour le combat sont le produit de siècles de combats contre les loups. Son aboiement est grave et très territorial, capable de donner le signal d’alarme dans des espaces totalement ouverts. En tant que chien de famille, ce sera un animal respectueux des enfants et fidèle à ses maîtres. En revanche, il a vraiment besoin d’espaces ouverts et de faire beaucoup d’exercice.

Les soins à donner à cet animal

Du fait que c’est une grande race, le Mastiff des Pyrénées est très propice aux dysplasies des hanches et aux torsions de l’estomac. Cette dernière pathologie est particulièrement grave et potentiellement mortelle. Elle fait en général souffrir des grandes races au ventre large et profond, créant un estomac détendu. C’est là que les gaz s’accumulent jusqu’à ce que les ligaments cèdent. Cela fait pression sur la rate, qui tord ensuite l’intestin.

La douleur et l’inflammation de la zone abdominale, comme le comportement anormal et inquiet, sont les symptômes les plus visibles. Un suivi régulier de la part du vétérinaire est alors conseillé chez cette race car son gigantesque corps peut générer de nombreux problèmes.