Les 6 meilleurs documentaires animaliers

Les océans, les jungles et les multiples écosystèmes ont servi de décor aux meilleurs documentaires animaliers. Beaucoup d'entre eux rapportent les pratiques douteuses de nombreuses entreprises privées contre la nature.
Les 6 meilleurs documentaires animaliers

Dernière mise à jour : 22 juin, 2021

La planète est si vaste et riche en espèces animales et en végétation que de nouveaux êtres vivants sont encore en cours de découverte et d’étude. Les meilleurs documentaires animaliers démontrent les conséquences de certains problèmes qui affectent la vie et les écosystèmes de nombreuses espèces animales.

Le changement climatique, le braconnage et la pollution d’origine humaine génèrent une augmentation constante de la perte d’espèces chaque jour. Pour cette raison, de nombreux militants et réalisateurs de documentaires se sont donné pour mission de raconter la réalité de nombreux animaux. Découvrez ci-après les 6 meilleurs documentaires animaliers.

1. Cowspiracy, Kip Andersen et Keegan Kuhn (2014), l’un des meilleurs documentaires animaliers

Cette œuvre s’attache à expliquer, à partir du parcours d’un écologiste, la recherche d’une réponse au problème de la consommation de viande et des effets que l’industrie de la viande a sur la planète. Sans aucun doute, les données présentées ici sont dévastatrices.

Le documentaire démontre les conséquences de l’élevage extensif de bétail, avec un accent particulier sur la déforestation et la pollution. Il dure 91 minutes et comprend l’avis de diverses organisations environnementales sur plusieurs des questions abordées.

Les meilleurs documentaires animaliers montrent la nécessité de mettre fin à certaines pratiques.

2. Terra, Yann Arthus-Bertrand et Michael Pitiot (2016)

C’est l’un des meilleurs documentaires animaliers qui aient été créés, car il expose au premier plan la relation entre la nature et l’homme. Terra montre comment certaines espèces – comme l’éléphant ou le rhinocéros – voient leur existence limitée à des réserves protégées afin de ne pas s’éteindre.

Ce documentaire dure 97 minutes et expose également la dure réalité des orangs-outans en Asie.

Le documentaire transmet l’idée principale que la planète a des ressources limitées. Il expose également l’augmentation de la consommation animale par l’homme et les conséquences de l’extension du cheptel, notamment du fait de l’invasion des écosystèmes d’ espèces étrangères. Ce documentaire a bien été accueilli par la critique, car il laisse une conclusion ouverte au spectateur.

Terra, l'un des meilleurs documentaires animaliers.

3. Colombia magia salvaje, Mike Slee (2015)

Il s’agit d’un documentaire qui – avec de nombreux contrastes – montre l’énorme richesse environnementale de la Colombie, le deuxième pays le plus riche en biodiversité au monde. Pendant 90 minutes, les spectateurs peuvent apprécier les différents climats et paysages de ce pays andin.

Ce long métrage a été inspiré par le film documentaire Home, sorti en 2009, qui n’a pas compté sur la participation de la Colombie parmi les pays qui ont réussi à montrer leurs ressources naturelles. Ce documentaire cherche à sensibiliser sur l’importance des ressources en eau. Un total de 38 espèces et 20 écosystèmes ont été représentés à l’écran.

Les meilleurs documentaires animaliers parlent également de la Colombie.

4. Blackfish, Gabriela Cowperthwaite (2013), l’un des meilleurs documentaires animaliers

Ce film a été très bien accueilli par la critique. Il expose la cruauté et les conséquences mortelles de la vie en captivité des épaulards, qui sont forcés d’effectuer des tours en échange de nourriture. L’histoire raconte les 3 incidents causés par Tilikum, un épaulard du parc marin américain SeaWorld.

Pendant 83 minutes, on voit comment Tilikum a été forcé de vivre avec d’autres espèces qui n’appartenaient pas à son groupe familial et de passer plus de 14 heures par jour dans de petits bassins sans lumière. Certains experts ont affirmé que ces conditions avaient généré son comportement psychotique, ce qui lui avait fait mettre fin à la vie de 3 personnes en 20 ans.

La chasse à l'épaulard est un grave problème d'écosystème. Le documentaire Blackfish le raconte.

5. The cove, Louie Psihoyos (2009)

C’est un documentaire qui démontre les conséquences dévastatrices de la chasse annuelle aux dauphins dans le parc national de Taiji au Japon. Selon les opposants à cet événement, plus de 23 000 dauphins sont tués chaque année. Parmi les distinctions que ce documentaire a obtenues, se distingue un Oscar en 2010, dans la catégorie « Meilleur documentaire ».

L’histoire raconte le point de vue de Ric O’Barry, un ancien entraîneur de dauphins qui, avec une équipe d’enquête, a ouvert les yeux du monde sur ce massacre. Les spécimens sont capturés pour être vendus à des aquariums ou, dans le pire des cas, pour que leur viande soit commercialisée.

Ce documentaire a remporté plus de 24 prix.

Ce documentaire met également en avant des anecdotes selon lesquelles les Japonais n’étaient pas au courant de cette activité. A la fin du film, l’hypothèse selon laquelle le Japon a acheté des voix à la Commission baleinière internationale (CBI) pour soutenir la poursuite de cette activité est confirmée.

The cove, l'un des meilleurs documentaires animaliers.

Comme vous avez pu le constater, les documentaires tentent de capturer la réalité à laquelle les animaux sont confrontés dans leur lutte pour leur survie dans un monde dominé par l’homme. Nous vous invitons à tirer vos propres conclusions et à contribuer à de petits actes pour réduire des problèmes tels que la pollution et le changement climatique.

It might interest you...
Les 6 animaux domestiques les plus étranges
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les 6 animaux domestiques les plus étranges

La domestication se propage de plus en plus. On trouve ainsi maintenant des animaux domestiques étranges dans de nombreux foyers.



  • Butterworth, A., Brakes, P., Vail, C. S., & Reiss, D. (2013). A veterinary and behavioral analysis of dolphin killing methods currently used in the “drive hunt” in Taiji, Japan. Journal of Applied Animal Welfare Science, 16(2), 184-204.
  • Andersen, K., & Kuhn, K. (Eds.). (2014). Cowspiracy: The sustainability secret. Santa Rosa: AUM Films.
  • Baird, R. W. (2001). Status of killer whales, Orcinus orca, in Canada. Canadian Field-Naturalist, 115(4), 676-701.