Mobilisation sur les réseaux sociaux après la mort de Cholito

31 juillet, 2018
 

Une femme aidée par deux hommes bat un chien sans défense. Quelqu’un capte la scène avec la caméra de son téléphone et la diffuse sur internet. La vidéo devient rapidement virale sur les réseaux sociaux. Evidemment, elle provoque l’indignation de milliers de personnes qui  appellent alors à manifester. Elles protestent contre le mauvais traitement subi par Cholito et qui est la cause probable de sa mort.

Comment s’est produite la terrible attaque du chien Cholito

Source: www.eldesconcierto.cl

Les faits se sont déroulés dans une galerie marchande du quartier Patronato, commune de Recoleta, à Santiago de Chile. Les maîtres de l’animal, connu comme Cholito, l’ont abandonné là le Noël précédent.

La présence du chien à proximité de sa boutique gênait la propriétaire de l’un des locaux. Par conséquent, elle a demandé à une employée d’agir pour se débarrasser de lui.

El l’agresseuse, même si elle a manifesté ses regrets pour l’agression brutale, s’est défendue en disant qu’elle l’a frappé à la tête jusqu’à l’étourdir, mais sans le tuer.

Une agression brutale sur un chien abandonné, qui semble avoir causé sa mort, a été enregistrée et diffusée sur internet. Elle a ensuite provoqué l’indignation et la mobilisation de milliers de personnes.

 

Enquête judiciaire en cours sur la terrible maltraitance subie par Cholito

Ce qui est sûr c’est que l’enquête judiciaire est en cours et il n’a pas encore été possible de retrouver Cholito, mort ou vivant.

Ses agresseurs ont indiqué qu’ils l’ont transporté enveloppé dans une couverture jusqu’à un terrain vague. Cependant, les enquêteurs ont retrouvé la couverture mais n’ont aucune trace du chien.

Cependant, les membres du service judiciaire signalent que seules les images filmées et les témoignages peuvent attester du traitement cruel auquel on a soumis Cholito et qui a pu provoquer sa mort éventuelle.

“Le délit de maltraitance ne prend pas en compte que (l’animal) soit décédé, présente des lésions mortelles ou soit gravement blessé. On le caractérise seulement de manière générique, par des termes qui montrent qu’ont été commis des actes de cruauté envers les animaux”, a précisé aussi le procureur Marcelo Cabrera.

L’agression du chien abandonné semble ne laisser personne indifférent

Quant au maire de Recoleta, Daniel Jadue, il a porté plainte contre les responsables des coups féroces portés à Cholito. Il l’a fait accompagné par les groupes animaliers Observatoire Animal, Animal Libre, Ecopolys et Callejeritos de la Vega.

Cette action est conforme aux dispositions du Code de procédure pénale. La réglementation prévoit une procès criminel contre ceux qui s’avèrent responsables -comme auteurs ou complices – du délit de “Maltraitance animale”.

 

Jadue a aussi signalé qu’il ne sera pas permis quel qu’en soit le motif la moindre maltraitance envers les animaux, que ce soit sur l’espace public ou privé, parce qu’il s’agit d’un délit criminel. De plus, il a rappelé que dans sa municipalité il existe des ordonnances interdisant ce type d’actes “dans toutes ses dimensions”.

Les réseaux sociaux, outil fondamental pour mobiliser pour Cholito

Mais l’indignation des gens ne s’est pas non plus faite attendre.

Avec le hashtag #JusticiaparaCholito, des milliers de gens ont manifesté leur rejet envers la cruelle agression subie par le chien. Rapidement les réseaux se sont peuplés de photos d’animaux demandant que la mort -jusqu’ici- supposée de l’animal ne reste pas impunie.

Beaucoup ont décidé d’utiliser le slogan “Pas un de moins”. Paraphrasant ainsi le mot d’ordre des différents appels contre la violence de genre et qui résonnent dans différents endroits du monde.

D’internet à la rue, contre la maltraitance animale

Source: www.eldesconcierto.cl

Et l’affaire ne s’est pas arrêtée là. Une fois de plus, depuis les réseaux sociaux les chiliens ont été invités à participer à une marche. La manifestation, dont le but était de réclamer des droits pour les animaux, a été très suivie.

 

C’est ainsi que dans la capitale chilienne et d’autres villes se sont rassemblées des dizaines de milliers de personnes. Les gens se sont unis pour rejeter la terrible agression subie par Cholito, et qui semble avoir provoqué sa mort.

Des membres d’organisations défendant les animaux et des familles entières, animaux de compagnie inclus, ont marché pour exiger la prison pour les responsables. D’ailleurs, ils ont aussi demandé le durcissement des peines dans les cas de maltraitance envers les animaux. Le côté positif de tout ceci reste que beaucoup de personnes sortent de l’indifférence. Et que ce soit virtuellement, ou dans les rues, ils font de plus en plus entendre leur voix pour dérendre tous les Cholitos du monde.

Source des images: www.eldesconcierto.cl