Pourquoi les chiens pleurent-ils ?

12 mai, 2018
Peu de choses nous causent autant de tristesse que de voir notre chien pleurer. Cependant, il adopte parfois ce comportement sans raison apparente. Il était calme et il éclate tout à coup en sanglots. Pour quelles raisons les chiens pleurent-ils ?

Celles-ci peuvent varier en fonction de l’âge du chien mais il existe au moins 5 raisons principales. Ses pleurs nous font du mal et nous donnent l’impression d’avoir mal agi. Pourtant, ce n’est pas du tout le cas.

Nous allons vous  expliquer ces raisons pour vous tranquilliser et vous informer.

Les 5 raisons pour lesquelles les chiens pleurent

Il est normal de mal interpréter le comportement des chiens car nous avons tendance à le comparer au nôtre. Que fait une personne lorsqu’elle se sent mal à l’aise ou qu’elle a mal ? Elle pleure. Cependant, les chiens ne pleurent pas forcément pour ces raisons là.

Contrairement aux humains, les animaux ne sécrètent pas de larmes, ne se plaignent pas et ne sanglotent pas lorsqu’ils sont tristes. A l’instar des aboiements, les pleurs représentent un mode de communication chez les chiens.

En effet, les chiens ont une grande capacité d’association. C’est pourquoi, si vous chien pleure souvent, c’est parce qu’il a relié le fait de pleurer avec celui d’être soigné ou de recevoir des câlins. Il pleure donc pour attirer votre attention.

carlin au regard triste

Voici les raisons principales pour lesquelles les chiens pleurent:

Leur famille leur manque

Les chiots sont les rois des pleurnicheurs. S’ils adoptent cette attitude, c’est principalement parce qu’ils veulent être avec leur famille. Lorsqu’un chiot nait, il est soumis à un processus appelé l’imprinting qui l’oblige à rester les deux premiers mois de sa vie avec sa mère et ses frères et sœurs pour acquérir la capacité de sociabilisation.

Par conséquent, il est probable qu’un jeune chiot passe toute la nuit à pleurer. Face à ce comportement, vous pouvez faire trois choses:

  1. Si vous observez la façon de dormir des chiots avec leur mère et leurs frères et sœurs, vous verrez qu’ils dorment blottis les uns contre les autres. Dès lors, si le chiot ne sent aucun contact autours de lui qui lui apporte un sentiment de protection, il pleurera. Posez donc un doudou près de lui contre lequel il pourra se coller et, si cela vous convient, prenez-le avec vous dans votre chambre.
  2. Une horloge avec trotteuse peut calmer l’animal.
  3. Cherchez une grande peluche, plus grande que le chien, et posez-la dans son panier pour qu’il puisse s’appuyer contre et se sentir protégé.

La peur

Beaucoup de choses peuvent effrayer les chiens. Par exemple, un déménagement, les bruits de l’extérieur, les laisser lorsque vous partez en vacances ailleurs, le vétérinaire ou la solitude.

En général, la peur disparait lorsque le chien s’intègre petit à petit dans la famille ou quand son maitre retourne le chercher.

La faim

Tous les chiens développent une manière de communiquer avec leur maitre. Par exemple, lorsqu’ils ont faim, beaucoup choisissent d’aller près de leur gamelle et de la bouger avec leur patte pour faire du bruit afin de faire comprendre à leur maitre qu’il leur manque de la nourriture ou de l’eau.

Cependant, d’autres préfèrent pleurer. Toutefois, ils le font, en général, près de l’endroit où ils mangent.

La douleur ou le mal-être

chien couché au regard triste

Si un chien ne se sent pas bien, il peut le faire savoir aux autres en pleurant ou en gémissant. Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de le conduire chez le vétérinaire. Particulièrement, si vous remarquez qu’il souffre également de dépression. La visite chez le vétérinaire est d’autant plus indispensable si vous êtes sûr qu’il n’a pas été confronté à un quelconque changement dans sa vie qui pourrait justifier ses pleurs.

Parfois la manipulation

Comme nous l’avons dit précédemment, les chiens associent beaucoup les choses. Si, depuis qu’il est petit, vous avez habitué votre chien à se calmer avec des jeux ou des caresses, l’animal le sait et il utilise alors les pleurs pour attirer votre attention.

La seule façon de se débarrasser de cette habitude est de suivre un entrainement professionnel.

Personne ne connait mieux votre chien que vous. Vous êtes donc plus à même de différencier les raisons pour lesquelles il pleure.