Un chien hérite de 5 millions de dollars de son maître

Découvrez l'incroyable histoire du chien devenu millionnaire !
Un chien hérite de 5 millions de dollars de son maître

Dernière mise à jour : 03 avril, 2021

La nouvelle a été reprise dans les médias américains : un border collie devient millionnaire en héritant de 5 millions de dollars de son défunt maître. Plusieurs journaux ont rendu compte de cet événement incroyable le 11 février 2021.

Cela soulève incontestablement de nombreuses questions : est-il possible de laisser un héritage à un animal ? Comment un être vivant non humain peut-il gérer une telle somme d’argent ? Qui recevra cette somme astronomique ?

Poursuivez donc votre lecture si vous souhaitez connaître les réponses. Nous aborderons ci-après tout ce qui à trait à cette étrange situation juridique.

La nouvelle

Les médias internationaux tels que The Indian Express ont rapporté la nouvelle. Lulu, une femelle border collie de 8 ans, a hérité de 5 millions de dollars de son maître, mort à l’âge de 84 ans dans l’État du Tennessee (États-Unis).

Le maître de l’animal était un homme d’affaires important célibataire et sans enfant. Martha Burton, la deuxième protagoniste de cette histoire, est une femme de 88 ans qui est aujourd’hui la personne morale en charge de Lulu et de l’immense somme d’argent dont le chien a hérité.

Elle-même fait valoir qu’elle ne sait pas si elle sera en mesure de dépenser une telle somme lors de l’existence du chien. Mais un animal peut-il vraiment hériter d’une telle somme d’argent ?

Un border collie qui court.

Est-il possible de laisser un héritage à votre chien ?

Cette situation pose un dilemme juridique assez important. Laisser l’héritage à un animal de compagnie peut sembler exagéré au début. De nombreuses personnes sont toutefois confrontées à ce scénario, notamment si elles n’ont pas d’héritiers humains directs ou si leur famille les a négligées au cours de leur vie.

La plupart des États des États-Unis et certains pays comme l’Espagne considèrent les animaux de compagnie comme des biens. En tant que tels, ils ne sont pas des héritiers directs potentiels.

Le système juridique interdit à un chien de recevoir de l’argent. Dès lors, comment est-il possible que la situation décrite ci-dessus puisse avoir eu lieu ?

Un chien ne peut pas devenir millionnaire du jour au lendemain. Il existe néanmoins des stratégies pour lui permettre d’hériter d’une grosse somme d’argent.

L’importance du fiduciaire

Le fiduciaire, ou trustee en anglais, se définit comme une personne qui détient la propriété, l’autorité ou la confiance des actifs d’une autre personne. Dans ce cas, le fiduciaire est Martha Burton, la gardienne actuelle de la chienne Lulu.

Ainsi, les 5 millions de dollars qu’a hérité la chienne ne vont pas directement à cette dernière, mais à l’être humain qui apparaît comme la personne morale qui la représente. Cette personne ne peut pas tirer un profit monétaire du processus : tout l’argent – du moins en théorie – doit être investi dans le bien-être et les soins de Lulu.

Le bénéficiaire de cette somme d’argent est toujours le chien, mais un être humain doit gérer l’argent directement. Cette situation juridique n’est possible aux États Unis que si les éléments suivants sont présents :

  1. La fiducie. Il s’agit d’un contrat au moyen duquel une ou plusieurs personnes transmettent des biens et des sommes d’argent à un autre être humain.
  2. Le fiduciaire. Il s’agit de la personne qui prendra en charge lesdits biens une fois que leur possesseur n’est plus présent.
  3. Le bénéficiaire. C’est celui qui reçoit les avoirs du bienfaiteur. Dans ce cas, un animal de compagnie est désigné comme bénéficiaire dans un testament, puisque son tuteur peut allouer l’argent qu’il juge approprié à son bien-être.
  4. Le soignant. Il s’agit de la personne qui prendra soin de l’animal une fois le tuteur décédé. Bien que le fiduciaire et le tuteur puissent être deux personnes différentes, il est normal de confier les deux tâches à la même personne.
  5. L’entité de régulation. Il s’agit de la personne qui garantit que l’argent de l’héritage est effectivement investi dans l’animal et non dans d’autres activités au profit du fiduciaire.
Des pièces de monnaie.

Un chien peut être millionnaire

Il est donc possible de laisser un héritage à votre chien, mais uniquement par un intermédiaire humain. Selon le Regina Leader Post, 81 % des tuteurs considèrent leurs animaux de compagnie comme un membre de la famille, comparable aux enfants et aux autres membres. Alors pourquoi ne pas envisager de leur garantir un avenir de qualité ?

Ce cas démontre un changement de paradigme social lent mais constant. Les chiens sont de plus en plus considérés comme des frères non humains de notre espèce. De sorte que certaines personnes décident de leur laisser un héritage afin qu’ils ne manquent de rien après leur mort.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi les chiens suivent-ils leurs maîtres ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Pourquoi les chiens suivent-ils leurs maîtres ?

Le fait que les chiens suivent leurs maîtres partout est une chose que nous, les humains, tenons pour acquise. Mais comment l'expliquer ?