Les chats sont-ils jaloux ?

Si votre chat traite chaque membre de la famille de manière différente, vous vous êtes alors sans doute demandé si les chats peuvent être jaloux. Nous tentons ici de répondre à cette question.
Les chats sont-ils jaloux ?

Dernière mise à jour : 09 août, 2021

La cohabitation avec un chat montre que cette espèce peut être aussi solitaire qu’aimante et fidèle. Cependant, il est parfois possible de constater qu’un chat traite de manière bien différente les différents membres du foyer. Qu’est ce que cela signifie ? Les chats peuvent-ils être jaloux ?

Bien qu’il n’y ait aucune preuve scientifique sur le sujet, de nombreux maîtres déclarent que leur chat a déjà fait preuve de jalousie. Dans les paragraphes suivants, nous abordons la question des émotions secondaires chez les animaux, notamment chez les chats.

La jalousie chez les chats

La jalousie est le sentiment qui apparaît lorsque nous avons l’impression que quelqu’un peut nous prendre quelque chose que l’on considère comme sien. Bien que l’existence d’émotions secondaires chez les animaux ait été démontré, la jalousie peut-elle s’appliquer aux chats ?

Certes, il n’y a aucune preuve scientifique garantissant que la jalousie existe chez les chats. Toutefois, bien qu’il s’agisse d’une espèce solitaire, grâce au processus de domestication, les chats sont parvenus à bien socialiser avec d’autres espèces, que ce soit avec des humains ou d’autres animaux. La jalousie ne serait donc pas un comportement si étonnant.

Dans la nature, aussi bien les humains que les chiens (et autres prédateurs) seraient des concurrents pour le chat.

Un chat qui semble jaloux.

Certains maîtres disent que leur chat est jaloux

Bien qu’il n’ait pas été démontré que les chats puissent être jaloux, il existe des archives sur la perception des maîtres quant aux comportements de leurs animaux. A travers ces témoignages, il a été observé que les chats domestiques différencient les individus d’un même foyer.

Lorsque le chat arrive dans un nouveau foyer et fait la connaissance de tous les membres de sa nouvelle famille, il finit par avoir une figure de référence qu’il associe à la sécurité, à la nourriture et à l’affection. Dans certains cas, apparaît également une figure opposée, connue sous le nom de « rival social », que les maîtres perçoivent comme l’objet de jalousie.

Le traitement du chat envers la figure de référence et le rival est perçu comme différentiel : alors que le premier fait l’objet d’une recherche d’attention et d’affection, l’autre subit des comportements de rejet et d’agressivité. Cependant, cela pourrait être dû à une mauvaise socialisation ou à une prophétie auto-réalisatrice, et non à de la jalousie en soi.

La prophétie auto-réalisatrice est un processus psychologique dans lequel une personne finit par obtenir les résultats qu’elle a  prédits, c’est-à-dire qu’elle a inconsciemment provoqués par son comportement biaisé.

Les signes de la jalousie chez les chats

Cette différence de traitement se manifeste de différentes manières et la jalousie semble bel et bien être l’explication à cela (même si cela reste encore à prouver). Voici les signes pouvant indiquer que votre chat est jaloux :

  • Le chat sollicite régulièrement l’attention de la figure de référence : pour manger, socialiser ou simplement se reposer.
  • Il est très attentif aux interactions entre la figure de référence et le rival social.
  • Il interrompt les interactions sociales entre la figure de référence et le rival social : de nombreux maîtres affirment par exemple que leur chat se place entre les deux et recherche l’attention de la figure de référence, ou bien agresse le rival.
  • Il fait souvent preuve d’agressivité envers le rival social.

Que faire quand les chats sont jaloux ?

D’un point de vue éthologique, la jalousie chez les chats domestiques peut être traitée comme s’il s’agissait d’un trouble des conduites, puisqu’il s’agit d’un problème de relation entre deux espèces. La cause est souvent une mauvaise socialisation, un événement traumatisant ou un stress soutenu.

Lorsque cela atteint un point problématique, les interventions consistent à inverser le conditionnement qui associe la figure rivale à des sentiments d’animosité. Il s’agit de faire en sorte que le chat associe progressivement cette figure à des stimuli agréables, comme l’affection ou les récompenses.

Une autre possibilité est l’utilisation de phéromones félines (toujours sous l’approbation du vétérinaire de confiance) sur la figure rivale. Cela peut être particulièrement utile lorsque le chat fait son arrivée au sein du foyer, ou lorsque c’est le rival qui vient d’intégrer le foyer, comme un bébé ou un chien.

Dans tous les cas, si la supposée jalousie du chat devient un problème, il est préférable de consulter un éthologue qui saura vous guider. Il existe une croyance selon laquelle il n’est pas possible de corriger le comportement d’un chat domestique, mais cela est loin d’être vrai.

Un chat calme.

En somme, jusqu’à présent, il n’a pas été possible de confirmer l’hypothèse selon laquelle les chats peuvent être jaloux. Bien que la science soit basée sur des observations de la vie quotidienne, la tendance des humains à anthropomorphiser doit toujours être prise en compte, car elle peut conduire à des traitements biaisés qui nuisent à l’animal.

Cela pourrait vous intéresser ...
14 bienfaits de l’huile de poisson pour les chats
My AnimalsLisez-le dans My Animals
14 bienfaits de l’huile de poisson pour les chats

Les bienfaits de l'huile de poisson pour les chats sont multiples. Il est ainsi est toujours conseillé d'en inclure dans leur alimentation.



  • Morris, P. H., Doe, C., & Godsell, E. (2008). Secondary emotions in non-primate species? Behavioural reports and subjective claims by animal owners. Cognition and emotion22(1), 3-20.
  • Arahori, M., Kuroshima, H., Hori, Y., Takagi, S., Chijiiwa, H., & Fujita, K. (2017). Owners’ view of their pets’ emotions, intellect, and mutual relationship: Cats and dogs compared. Behavioural processes141, 316-321.