Un maître manque-t-il à son chat ?

Si vous vous demandez si les chats ressentent le manque de leur maître, vous découvrirez ici la réponse. Et si vous avez un chat, vous la connaissez sans doute déjà.
Un maître manque-t-il à son chat ?

Dernière mise à jour : 29 août, 2021

Il existe une croyance selon laquelle les chats ne se soucient pas de leurs maîtres, même quand ces derniers quittent la maison ou, pire, les abandonnent, et ce, parce que ces animaux ne montrent pas leur affection comme un humain ou un chien. Tout humain qui vit avec un chat sait que cette croyance populaire est fausse : lorsqu’un maître est absent, son chat ressent le manque.

Bien que les chats soient des animaux indépendants, ils ont besoin de beaucoup d’attention de leurs maîtres pour vivre, car ce sont des animaux domestiqués. Cette attention implique un lien émotionnel. Approfondissons.

Les chats reconnaissent-ils leur maître ?

La première étape pour savoir si les chats ressentent le manque de leur maître est évidemment de savoir s’ils les reconnaissent. Certains chats ne réagissent pas au retour de leur maître à la maison, il est donc difficile de répondre à cette question par simple observation.

Toutefois, une étude a révélé que les chats reconnaissent bel et bien leur maître. Si cela ne se remarque pas, c’est parce que c’est leur sens de l’ouïe qui réagit. La réponse habituelle des chats participants était de concentrer leur attention (tourner les oreilles) lorsqu’ils entendaient la voix de leur maître parmi un échantillon de voix inconnues, et non avec des vocalises, par exemple.

Un chat dans les bras de sa maîtresse.

Un maître manque-t-il à son chat ?

Les chats sont des animaux très routiniers. Certains ont du mal à faire face aux changements de leur environnement, même minimes, et la disparition de leur maître en fait partie.

En 2019, une découverte intéressante a été faite : une étude a reproduit l’expérience d’attachement chez des enfants mais avec des chats. Les chercheurs ont donc observé les comportements de chats lorsque leur maître quittait la pièce où ils se trouvaient. Les résultats ont montré que, comme les humains, les chats peuvent ressentir un attachement sécure et insécure vis-à-vis de leur maître.

Si l’attachement était sécure, le chat réagissait par des vocalises et des ronronnements à l’apparition de son maître. En revanche, si l’attachement était insécure, le chat partait ou montrait sa colère par d’autres comportements. 

Par conséquent, on peut dire que oui, un maître manque à son chat lorsqu’il quitte la maison. L’attachement et le changement de routine créent un sentiment d’angoisse chez l’animal, surtout si le maître est absent à des moments où il est généralement présent (vacances, horaire de travail qui change…).

L’anxiété de séparation chez le chat

Tout comme les chiens, les chats peuvent souffrir d’anxiété de séparation. Chez les chiens, cette anxiété se manifeste par des vocalisations et des comportements destructeurs. Chez les chats, cette anxiété se manifeste généralement par les comportements suivants :

  • Pleurs, gémissements, miaulements
  • Refus de s’alimenter lorsque son maître est absent
  • Selles (urine, généralement) dans des endroits inappropriés
  • Vomissements avec des poils ou de la nourriture régurgitée
  • Excès de toilettage
  • Comportement destructeur
  • Salutations exagérées face à l’arrivée du tuteur

Dans une telle situation, il est préférable d’apporter un enrichissement environnemental suffisant à l’animal pour qu’il se divertisse lorsqu’il est seul. Consulter un éthologue félin en cas d’aggravation peut être nécessaire, car il s’agit d’un trouble qui cause beaucoup de stress chez l’animal.

Cela signifie-t-il que je ne peux pas déménager ?

En général, les changements dans l’environnement ont tendance à provoquer du stress chez le félin. Cependant, cela ne veut pas dire qu’un chat ne pourra jamais changer de vie ! Pensez aux refuges : tous les animaux qui s’y trouvent s’attendent à un changement de paradigme et ce changement sera toujours pour le mieux.

À certains moments, la séparation est inévitable : les enfants qui prennent leur indépendance, indépendants, les décès ou les longs voyages en sont quelques exemples. Un chat domestique peut se souvenir de son maître toute sa vie, mais cela ne veut pas dire qu’il n’est pas capable de créer de nouveaux liens et de mener une bonne vie. Vous devez juste vous assurer que la transition sera aussi douce et fluide que possible.

Si vous envisagez de déménager avec votre chat dans un autre foyer ou si vous souhaitez en adopter un, voici quelques conseils pour qu’il vive ce changement au mieux et s’habitue à son nouveau cadre :

  • Si vous comptez le laisser sortir à l’extérieur de la maison, gardez le chat à l’intérieur pendant au moins 2 semaines pour qu’il s’habitue au nouvel environnement.
  • Donnez de petits repas fréquents.
  • Essayez de reproduire les mêmes routines que l’animal avait dans sa maison précédente.
  • Vous pouvez l’aider à répandre son odeur dans la maison en frottant un chiffon doux sur ses glandes odorantes faciales, puis en passant ce chiffon à différents endroits de la maison.
  • Vous pouvez également vous servir de phéromones synthétiques pour chats, toujours sous la recommandation d’un vétérinaire.
  • Vous pouvez cacher de la nourriture sèche à certains endroits de la maison. Cela incitera l’animal à explorer son environnement.
  • Passez du temps avec lui. Le chat vous associera ainsi vous et son nouveau lieu à des moments positifs.
Un chat qui regarde par la fenêtre.

En somme, les chats ressentent le manque de leur maître, même s’ils ne le montrent pas de manière festive comme le font d’autres animaux. Nombreuses sont les personnes qui abandonnent leur chat sous prétexte que « les chats n’aiment personne et qu’ils sont indépendants ». Eh bien voici la preuve que cette croyance est complètement fausse : l’abandon fait souffrir les chats.

Cela pourrait vous intéresser ...
Un bébé âne qui pense être un chien
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Un bébé âne qui pense être un chien

Les ânes sont des animaux adorables qui vous surprendront par leurs incroyables réactions. Découvrez une vidéo mettant en scène un bébé âne adorabl...



  • Saito, A., & Shinozuka, K. (2013). Vocal recognition of owners by domestic cats (Felis catus). Animal cognition16(4), 685-690.
  • Vitale, K. R., Behnke, A. C., & Udell, M. A. (2019). Attachment bonds between domestic cats and humans. Current Biology29(18), R864-R865.
  • de Souza Machado, D., Oliveira, P. M. B., Machado, J. C., Ceballos, M. C., & Sant’Anna, A. C. (2020). Identification of separation-related problems in domestic cats: A questionnaire survey. PloS one15(4), e0230999.