Les glucides sont-ils mauvais pour les chiens ?

02 juin, 2020
Certains fabricants augmentent la teneur en farines en remplaçant les protéines à forte qualité nutritionnelle.

Ces dernières années, nous avons assisté à un boom des aliments pour chiens à haute teneur en protéines. Pour quelles raisons ? Car, selon certaines découvertes scientifiques, la plupart croient que les glucides sont mauvais pour les chiens.

De nombreux propriétaires, en raison d’une campagne de désinformation dans laquelle le marketing a joué un rôle considérable, pensent que les chiens n’ont pas besoin de glucides. Cette affirmation ne serait pas entièrement fausse. En effet, la viabilité d’un régime canin sans céréales a été prouvée. Cependant, l’exclusion totale de ce type de nutriments ne serait recommandée que pour les chiens allergiques aux céréales.

Une autre raison possible pour laquelle les glucides sont mauvais pour les chiens est leur soi-disant incapacité à les digérer. Cet argument, sauf dans les cas d’intolérance, est physiologiquement erroné. Bien que les chiens manquent d’amylase salivaire, une enzyme nécessaire à la dégradation des glucides complexes, ils disposent d’amylase pancréatique. Cette dernière garantit la digestibilité adéquate des amidons.

Dans quelles circonstances sont-il mauvais pour les chiens ?

Le problème des formulations d’aliments contenant des glucides ne réside pas dans leur présence, mais plutôt dans le fait qu’ils deviennent des substituts de protéines de qualité. La raison principale est le moindre coût de fabrication au détriment de la santé nutritionnelle de l’animale. 

Les protéines, en particulier celles de la viande, représentent une source directe de tous les acides aminés essentiels. Elles fournissent également des pourcentages importants en vitamine A, E, B et D -ces dernières sont recommandées dans l’ingestion quotidienne- ainsi que de petites doses d’autres vitamines essentielles telles que la vitamine C.

Les glucides dans les croquettes et aliments humides pour chiens

Par ailleurs, il a été démontré qu’une consommation élevée en glucides pouvait contribuer à l’appauvrissement vitaminique du corps. En effet, le chercheur Theodore Van Itallie, de l’Université de Colombie, a déclaré que les taux de vitamine B et C étaient réduits après l’ingestion excessive de céréales. Cela pourrait également être lié à un apport trop important en fibres, qui diminuent l’absorption des vitamines et des minéraux.

D’autre part, il y a la question des allergies. Le maïs et le blé sont 2 des 5 ingrédients principaux qui provoquent le plus souvent une sensibilité intestinale. En même temps, certaines races comme le setter irlandais se sont révélées plus sensibles à la maladie cœliaque.

Les glucides : bienfaits à des doses adéquates

A moins que le chien ne soit allergique à un type de céréales, prétendre que les glucides sont mauvais pour les chiens, et agir en conséquence, peut même nuire à l’animal. Fournis de manière équilibrée, les glucides présentent un certain nombre d’avantages :

  • Les céréales complètes sont riches en vitamines, principalement du groupe B, et en minéraux
  • Les fibres des céréales complètes contribuent au maintien de la flore intestinale, essentielle à l’élimination des toxines et à la facilitation du processus digestif
  • D’autre part, les fibres solubles, comme celles qui sont présentes dans l’avoine, régulent les niveaux de glucose et de cholestérol
  • Les glucides, en plus des lipides, sont l’une des sources d’énergie les plus importantes
Les glucides sont l'une des principales sources d'énergie des chiens

Par conséquent, la meilleure option pour nourrir un chien est d’opter pour les formulations qui garantissent un équilibre nutritionnelLa teneur en protéines doit être supérieure à la teneur en lipides. Celle-ci peut être à base de viandes, de produits laitiers, d’oeufs, de poisson ou de soja. En ce qui concerne les céréales, à l’exception des recommandations vétérinaires, la priorité doit être donnée aux céréales complètes plutôt qu’aux céréales raffinées.

Ramollir les aliments, opter pour une alimentation humide ou maison, ou exclure certains ingrédients, sont des décisions qui doivent être prises sur la base des conseils de professionnels et de la réaction physiologique de l’animal. Néanmoins, en cas de bonne santé intestinale, l’équilibre nutritionnel garantit généralement le bien-être du chien.

 

  • Laverdure-Dunetz, D. (2018). Dogster. Should You Avoid Grains in Dog Food? Recuperado de https://www.dogster.com/dog-food/grains-in-dog-food-should-you-avoid-them
  • Rodier, L. (2019). Whole Dog Journal. Carbohydrates and Your Dog’s Digestive System. Recuperado de https://www.whole-dog-journal.com/health/digestion/carbohydrates-and-your-dogs-digestive-system/
  • Scott, D. (S.f). Dogs Naturally. Why Your Dog Needs More Meat (and fewer carbohydrates). Recuperado de https://www.dogsnaturallymagazine.com/why-your-dog-needs-more-meat-and-fewer-carbohydrates/