Comment changer les croquettes de votre chien

02 juillet, 2018
Pour passer d'une nourriture à une autre, il est essentiel d'y aller progressivement pour que votre compagnon l'accepte. Sinon, vous pourriez faire face à des problèmes de comportement et de santé. Il pourrait même cesser de s'alimenter.

Changer les croquettes de notre chien est une chose que nous faisons périodiquement pour diverses raisons. Que ce soient des raisons de santé, alimentaires ou pour varier son alimentation. Il convient donc de suivre un procédé assez simple.

Les variétés de croquettes

Les croquettes sont des aliments spécifiques aux animaux. Elles se déclinent en différentes présentations et saveurs qui s’adaptent à toutes les personnalités. Cet aliment suit aussi différentes étapes pour une meilleure assimilation nutritionnelle.

Il faut les changer à intervalle régulier pour éviter de lasser l’animal ou s’adapter à son âge. Par exemple, en passant du stade de chiot à l’âge adulte ou d’adulte à sénior.

Le processus peut être assez simple ou fastidieux, cela dépendra beaucoup de la personnalité de notre compagnon. Ce dernier peut aimer ou non telle marque de croquettes. Et si elle ne lui plaît pas, en guise de protestation, il pourrait décider de ne pas manger.

C’est pourquoi plusieurs novices ont du mal à procéder à ce changement. Mais ne désespérez pas ! Nous allons vous donner les meilleurs conseils pour réussir ce changement sans difficultés et de façon adaptée.

Comment changer les croquettes

Le procédé est très simple et peut durer, au besoin, entre une et deux semaines. La technique consiste à mélanger peu à peu les croquettes nouvelles aux actuelles. Vous habituerez ainsi l’animal à la saveur ajoutée.

  • Les premiers jours nous devons réaliser un mélange comprenant 25% de nouvelles croquettes et le reste d’actuelles.
  • Les troisième et quatrième jours il faut porter cette proportion à 50% du total.
  • Les deux jours suivants les nouvelles croquettes représenteront 75% du total, et les actuelles 25%.
  • À partir du septième jour les nouvelles croquettes consitueront la totalité de sa ration.

Selon le cas, ce procédé peut s’étendre sur trois semaines. Si tel est le cas, on introduira les nouvelles croquettes de manière plus progressive encore :

  • Les deux premiers jours on mélangera 10% de nouvelles croquettes à sa ration.
  • Les troisième et quatrième jours on passera à 20% de nouvelles croquettes pour 80% d’actuelles.
  • Les cinquième et sixième jours sa ration contiendra 30% de nouvelles croquettes.
  • Les deux jours suivants on portera cette proportion à 40%.
  • Les neuvième et dixième jours, chaque type de croquettes représentera 50% de la ration.

Nous poursuivrons ainsi jusqu’à ce que notre chien accepte ses nouvelles croquettes au vingtième jour. Pour cela nous augmenterons progressivement le pourcentage de nouvelles croquettes dans son alimentation sans le brusquer.

Pourquoi faut-il procéder ainsi ?

Le métabolisme de chaque chien est différent. Par conséquent, pour éviter qu’il réagisse mal ou qu’un ingrédient lui cause du tort, on procède progressivement. Cela permet aussi d’accoutumer notre compagnon à ce goût nouveau. On évitera ainsi qu’il se plaignent, ou du moins plus rarement, quand on lui proposera ces nouvelles croquettes.

Dans le cas de croquettes prescrites, l’idée est la même. Il s’agit d’habituer l’animal à leur saveur et qu’il perçoive qu’on introduit un ingrédient supplémentaire à sa nourriture quotidienne.

Si votre chien présente quelque réaction secondaire, comme une irritation ou diarrhée, vous devez immédiatement consulter le vétérinaire. Il est fort probable qu’un aliment ne lui convienne pas.

De la même façon, il est déconseillé de diminuer la qualité des croquettes. La nourriture meilleur marché est souvent combinée à des protéines végétales, souvent dommageables pour le tube digestif des chiens. De plus, la qualité et la saveur peuvent être très différentes de sa nourriture actuelle. Et votre chien n’appréciera pas du tout.

Autres éléments à considérer

Les croquettes sont généralement des aliments secs, et votre chien pourrait s’en trouver assoiffé en les mangeant. Pensez à laisser une gamelle d’eau près de son repas pour qu’il ne s’étouffe pas.

Si vous êtes en train de passer d’une alimentation bio aux croquettes, le procédé est presque identique. L’idéal est d’humidifier un peu les croquettes avant de les lui servir. Ainsi, vous simulerez un peu la texture d’une alimentation naturelle.