Digestion du chien : combien de temps lui faut-il ?

Savoir combien de temps dure la digestion d'un chien est une information pertinente pour éviter les accidents. Cependant, c'est une question plus complexe qu'il n'y paraît.
Digestion du chien : combien de temps lui faut-il ?

Dernière mise à jour : 15 septembre, 2021

Si vous souhaitez approfondir les aspects de la santé de votre chien au-delà des soins, vous vous êtes peut-être demandé combien de temps dure sa digestion. Cette information peut être pertinente lorsque l’animal fait de l’exercice ou va dans l’eau, par exemple.

Connaître le fonctionnement du corps de votre ami canin permet d’affiner les soins et de détecter d’éventuels problèmes. Nous vous expliquons ici en détail tout ce que vous devez savoir sur le processus digestif du chien.

Les phases de la digestion chez le chien

Bien que le chien soit un animal omnivore, son système digestif est beaucoup plus préparé à traiter les protéines animales que les matières végétales. Par conséquent, leur digestion est différente de celle des humains, bien que les étapes soient les mêmes. Dans les sections suivantes, nous vous les détaillons.

Mastication et déglutition

Le chien, contrairement à nous, ne commence pas sa digestion par la salive, car elle ne contient pas l’enzyme alpha-amylase qui commence à décomposer les molécules d’amidon dans la bouche. Chez le chien, ce liquide remplit une fonction exclusive de lubrification, puisqu’il mâche peu de temps.

Lorsque le chien avale, le bol alimentaire traverse l’œsophage, qui se contracte pour faciliter le passage des aliments dans le tube digestif. Ensuite, les aliments passent par le cardia ou le sphincter gastro-œsophagien, la valve qui sépare l’œsophage de l’estomac.

Un chien avec un bol de nourriture.

Processus gastrique et passage à l’intestin grêle

En matière d’alimentation, le chien est un animal qui s’adapte très bien. Ainsi, s’il vit en liberté, il a des habitudes opportunistes. C’est pourquoi son estomac doit être capable de digérer tout ce qu’il peut trouver, des os aux fruits en passant par la viande en décomposition. L’estomac d’un chien est un environnement beaucoup plus acide que celui d’une personne précisément à cause de cette caractéristique.

Le pH de l’estomac canin oscille de 1 à 2. Il est beaucoup plus acide qu’un citron, dont le pH oscille entre 2 et 3.

La nourriture est transformée en une substance appelée chyme. Les graisses et les protéines, qui ont subi une dégradation dans l’estomac, sont prêtes à être absorbées dans l’intestin grêle. Dans ce dernier, on distingue 3 parties principales :

  • Duodénum : le chyme est traité avec des enzymes et des hormones du foie et du pancréas pour réduire son acidité.
  • Jéjunum : il est responsable de la séparation et de l’absorption des nutriments. 50 % de l’eau contenue dans les aliments est réabsorbée dans cette partie.
  • Iléon : sa fonction se concentre sur la deuxième phase d’absorption et c’est la porte d’entrée du gros intestin. Il a également une fonction immunitaire : il exclut les éventuelles toxines qui peuvent passer dans le côlon ou la circulation sanguine.

Gros intestin et élimination des déchets

Une fois que les nutriments sont complètement absorbés, le contenu restant atteint le gros intestin par la valvule iléo-caecale. LÀ, la fermentation bactérienne des fibres et l’absorption des électrolytes et de l’eau ont lieu.

Les selles sont compactées dans tout cet intestin grâce à l’absorption d’eau. La couleur et la forme des déchets dépendront de la nourriture consommée, ainsi que de l’état de la flore bactérienne. Enfin, les selles sont excrétées par l’anus.

La durée de la digestion chez le chien

« Combien de temps prend tout ce processus ? » De manière générale, il faut 5 à 10 heures pour que la nourriture quitte l’estomac du chien. Dans l’intestin grêle, elle dure entre 1,5 et 4 heures, tandis que dans le gros intestin, elle dure entre 7 et 42 heures.

Êtes-vous surpris par cette grande différence ? En effet, il n’y a pas de temps de digestion estimé pour tous les chiens, mais différents facteurs le déterminent. Ce sont les suivants :

  • Âge : à mesure que le chien vieillit, sa digestion ralentit, notamment dans le transit intestinal.
  • Taille : un chihuahua et un dogue Allemand font la digestion de la même façon, mais chez ce dernier la nourriture parcourt une plus grande distance, donc la digestion prend plus de temps.
  • Hydratation : l’eau est indispensable à la digestion et à la formation des selles. Si le chien n’est pas suffisamment hydraté, la constipation peut survenir, retardant la défécation.
  • Activité quotidienne : la motilité de l’intestin est grandement favorisée par l’activité physique, notamment lors de la course et de la marche. Les chiens ayant une vie sédentaire peuvent souffrir de problèmes digestifs et de constipation.
  • Type et quantité de nourriture : les aliments humides, comme les conserves et les pâtés, ne sont pas aussi nutritifs que les aliments secs, mais ils contiennent plus d’eau. Ils favorisent donc la digestion, et l’accélèrent.

Le temps de repos avant la marche

Savoir combien de temps il faut à votre chien pour digérer est très utile si vous voulez l’emmener faire de l’exercice. Idéalement, l’activité physique doit être pratiquée avant de manger, car le faire pendant que la nourriture est dans l’estomac expose l’animal à un risque de torsion gastrique.

La torsion gastrique est une condition dans laquelle l’estomac du chien se tord sur lui-même en raison de l’accumulation de nourriture, de liquide et de gaz. Il s’agit d’une urgence vétérinaire qui nécessite une attention immédiate. Elle peut entraîner la mort du chien.

La baignade après un repas

On peut aussi se demander si la règle d’attendre quelques heures avant de se baigner est vraie chez les chiens. Le vrai problème dans cette situation n’est pas la coupure digestive (comme on le pense souvent), mais ce qu’on appelle un choc périphérique dû à des difficultés vasculaires ou choc distributif.

Ce choc correspond à une chute brutale de la pression artérielle due à la différence de température entre l’eau froide et les organes digestifs, qui reçoivent un plus grand apport sanguin pour fonctionner et qui sont donc plus chauds. Cette baisse de tension peut faire perdre connaissance à l’animal, qui peut alors se noyer.

Un chien mange de la nourriture dans un bol.

Connaître le cycle digestif de son chien est aussi important que tout autre aspect de ses soins. Une bonne nutrition, une bonne hydratation et un bon contrôle des heures des repas et de l’exercice peuvent éviter de graves problèmes qui compromettent la vie de votre animal, alors n’hésitez pas à lui donner le meilleur de vous-même.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 10 intoxications les plus courantes chez le chien
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les 10 intoxications les plus courantes chez le chien

Les intoxications les plus courantes chez les chiens sont causées par des médicaments, des aliments, des produits chimiques et des plantes.



  • Wingfield, W. E., Cornelius, L. M., & Deyoung, D. W. (1974). Pathophysiology of the gastric dilation‐torsion complex in the dog. Journal of Small Animal Practice15(12), 735-739.
  • O′ Neill, D. G., Church, D. B., McGreevy, P. D., Thomson, P. C., & Brodbelt, D. C. (2014). Prevalence of disorders recorded in dogs attending primary-care veterinary practices in England. PloS one9(3), e90501.