Que mangent les poules ?

Les poules ont besoin d'une alimentation variée. Découvrez ici les principes de base de leur alimentation.
Que mangent les poules ?

Dernière mise à jour : 10 janvier, 2022

Si vous avez décidé d’héberger ces jolis oiseaux dans votre maison, mais que vous ne vous êtes jamais occupé d’eux auparavant, il est fort possible que vous vous demandiez ce que mangent les poules. La réponse est un peu plus complexe que “des graines”, car ce sont des animaux avec des besoins spécifiques à tous les niveaux.

Bien qu’il soit facile de nourrir ces oiseaux, vous devrez équilibrer l’alimentation en fonction des besoins de chaque oiseau. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus.

Les aliments que les poules devraient manger

Si vous avez des recherches sur le net, la quantité d’informations à ce sujet vous a sans doute submergé. Avant de choisir un produit ou un autre, vous devez savoir quels sont les besoins nutritionnels de cette espèce. Ci-dessous, vous avez un résumé complet.

Protéines

Ces nutriments sont particulièrement importants pour les poules, car elles pondent des œufs, et cela implique une énorme dépense d’énergie et de nutriments ; c’est comme accoucher tous les jours, pour vous donner une idée. Pour compenser, une bonne option consiste à leur donner leurs propres œufs mélangés à de la nourriture et des légumes.

De nombreuses personnes optent pour l’implant hormonal, une méthode qui empêche les poules de pondre. Cette méthode est aussi utilisée chez les furets.

Il est également possible de leur fournir un mélange de céréales et de soja. Les pois chiches cuits sont une autre source de protéines valables, mais ils doivent être proposés avec modération pour éviter la prise de poids.

Une poule avec ses poussins.

Graines

Toutes les petites graines dures de la famille des graminées, telles que l’avoine, le maïs ou le blé, peuvent être fournies aux poules. C’est une bonne source de vitamines et de minéraux et elles ont l’avantage d’agir comme un enrichissement environnemental, car vous pouvez les étaler sur le sol pour qu’elles puissent s’amuser à picorer.

Les graines ne devraient constituer que 10 % de l’alimentation des poules, car elles ne contient pas tous les nutriments dont elles ont besoin.

Légumes frais

Le reste des vitamines et minéraux nécessaires à la préservation de la santé de ces oiseaux se trouve dans une ration quotidienne de légumes frais. Si les poules vivent en plein air et ont de l’herbe à disposition, une partie de leurs besoins en légumes sera couverte, mais vous devrez quand même leur offrir d’autres légumes.

Les épinards, les pousses de laitue, les bettes, les feuilles de carottes et les légumes verts de manière générale constituent de bons choix. En été, il convient de leur offrir des fruits frais, qui contiennent beaucoup d’eau, comme la pastèque, afin de lutter contre la chaleur.

Terre

Oui, vous avez bien lu. Les poules et les coqs mangent de petits cailloux pour faciliter la digestion, car ils sont incapables de mâcher de la nourriture. Si ces oiseaux vivent en plein air, ils ingéreront le sol de leur environnement ; autrement, vous devrez leur fournir du sable dur prévu à cet effet.

Soyez prudent avec les spécimens très gloutons, car ils pourraient souffrir d’une obstruction digestive s’ils ingèrent trop de sable.

Compléments alimentaires

En plus des légumes, des céréales et de protéines, l’idéal est de compléter le tout avec des compléments alimentaires pour les poules. Les femelles qui pondent ont besoin d’un apport supplémentaire de calcium pour éviter certains problèmes, tels que l’ostéoporose ou une ponte difficile, car elles consomment beaucoup de ce minéral pour former la coquille.

La vitamine A est également très importante pour cette, mais elle se trouve en grande quantité dans les légumes frais que vous devez  fournir.

Les poules peuvent également avoir besoin d’un apport supplémentaire de vitamine D si elles vivent dans un espace clos ou dans des climats où les journées ensoleillées sont rares. Veillez cependant à ce que vos oiseaux prennent un bain de soleil quotidiennement : en plus de synthétiser cette vitamine, ils passeront un bon moment.

Eau

Bien que cela semble évident, les poules ont besoin d’eau fraîche tous les jours. Il est conseillé d’investir dans une fontaine qui maintient l’eau en mouvement, car elle sera ainsi toujours propre et vous n’aurez pas besoin de la changer aussi souvent.

En été, l’eau propre et fraîche est le principal moyen d’éviter les coups de chaleur. Gardez toujours les récipients à l’ombre pour éviter qu’ils ne chauffent. En hiver, au contraire, videz tous les abreuvoirs qui sont à l’air libre, afin qu’ils ne gèlent pas.

Alimentation naturelle ou alimentation commerciale ?

Décider quoi donner à manger aux poules est une question qui suscite des doutes. D’une part, l’alimentation naturelle est exempte d’additifs et de traitements chimiques, mais d’autre part, l’alimentation commerciale comprend généralement tous les nutriments dont ces oiseaux ont besoin.

Si vous choisissez la deuxième option, assurez-vous qu’elle est équilibré et qu’elle n’est pas destinée aux animaux d’élevage, car dans ce cas la nourriture est destinée à accélérer la croissance et l’engraissement. Cette option est moins chère et plus facile à offrir, mais vous devriez également fournir à vos poules de la nourriture fraîche tous les jours (bien que dans une moindre mesure).

Si, en revanche, vous optez pour une alimentation naturelle, l’idéal est que vous comptiez sur l’aide de votre vétérinaire. Ce choix implique plus d’efforts, mais c’est l’option la plus saine, et elle est fortement recommandée si vous avez peu d’oiseaux.

Les produits alimentaires toxiques pour les poules

Il est important de savoir quels sont les aliments toxiques pour les poules. Si elles vivent en plein air, vous devrez garder leur environnement et leur sol exempts de certaines plantes et substances. Voici les exemples les plus courants :

  • Algues. Les algues qui poussent dans l’eau stagnante contiennent une toxine qui rend les poules malades. C’est pourquoi il est si important de garder leurs abreuvoirs propres.
  • Méloïdés (famille Meloidae). Cette famille de coléoptères contient une toxine qui affecte les poules. Ils sont faciles à picorer, alors essayez de les éloigner de leurs enclos.
  • Cèdre et pin. Si vous utilisez des copeaux de bois pour le poulailler, assurez-vous qu’ils ne proviennent d’aucun de ces deux arbres, car ils causent des problèmes respiratoires. Si vous avez un jardin, ne les plantez pas non plus, car les poules pourraient picorer l’écorce.
  • Sulfate de cuivre. Cette substance est utilisée pour traiter les champignons sur les cultures, alors évitez-la si vous nourrissez vos poules avec des légumes de votre propre jardin.
  • Moisissures. Ne proposez jamais de nourriture moisie à vos oiseaux, car cette famille de champignons contient des aflatoxines, une substance très dangereuse pour les poules.
  • Sel. En grande quantité, ce minéral est capable d’empoisonner une poule, provoquant ballonnements abdominaux, déshydratation, diarrhée, faiblesse et même la mort.
  • Avocat. Ce fruit contient de la persine, une substance qui, en grande quantité, est mortelle pour les poules.
  • Chocolat. La caféine et la théobromine présentes dans le cacao sont 2 substances toxiques pour ces oiseaux.
  • Aubergines et pommes de terre vertes. Ces 2 aliments contiennent de la solanine, qui est toxique pour les oiseaux. En général, tous les légumes qui ne sont pas mûrs contiennent cette substance, évitez donc de les inclure dans leur alimentation.
  • Oignon. Ce tubercule contient du thiosulfate et d’autres substances qui provoquent l’anémie.
  • Haricots crus. Ils doivent toujours être proposés cuits et en petite quantité. Les haricots crus contiennent de la phytohémagglutinine, une substance toxique pour les poules.
  • Feuilles d’épinard et de rhubarbe. Ces 2 feuilles contiennent des oxalates, qui contribuent à la formation de calculs urinaires ou à d’autres problèmes de santé. Elles doivent être proposées en petites quantités.
Aliments pour volailles.

Les poules ont un régime alimentaire varié

Maintenant que vous en savez plus sur ce que mangent les poules, la dernière étape consiste à compter sur le soutien de votre professionnel exotique, car prendre soin de ces animaux nécessite des connaissances expertes. De plus, selon la race de la poule, les besoins peuvent changer.

Par exemple, une race créée pour la ponte aura besoin de plus de calcium qu’une race sauvée d’un élevage de viande, qui elle nécessitera un apport calorique moins important. Les poules figurent parmi les animaux les plus maltraités de l’industrie et les plus incompris par la population en général, votre bonne action doit donc être accompagnée de bonnes informations.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prendre soin des poules ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Comment prendre soin des poules ?

Est-il possible de s'occuper de poules sans être un aviculteur expert ? La réponse est oui. Découvrez ici comment prendre soin de ces oiseaux.




Le contenu de Mes Animaux est rédigé à des fins informatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. En cas de doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.