Glandes anales du chat : les problèmes courants

Les glandes anales des chats sont de petites structures qui, lorsqu'elles fonctionnent correctement, sont utiles dans les activités physiologiques et la communication chimique entre les spécimens.
Glandes anales du chat : les problèmes courants

Dernière mise à jour : 27 février, 2022

Le corps des animaux est si complexe que, pour parvenir à un équilibre entre les différents systèmes, toutes les structures doivent fonctionner correctement. Tous les organes, y compris les plus petits comme les glandes anales du chat, jouent un rôle important dans la santé. Découvrez ci-dessous quels sont les problèmes pouvant toucher ces glandes.

Les glandes anales

Entre les muscles des sphincters externe et interne de l’anus, se trouvent les glandes anales du chat. Ces glandes sont connues sous le nom de sacs anaux. Elles peuvent mesurer jusqu’à 1 centimètre de diamètre. Ces structures sont responsables de la production et du stockage du matériel excréteur, une substance liquide nauséabonde de couleur brun jaunâtre qui remplit différentes fonctions.

Le contenu de ces glandes est excrété lors de la défécation par un conduit mesurant entre 3 et 10 millimètres, qui se connecte à la jonction cutanéo-muqueuse de l’anus. L’odeur forte et caractéristique de ces glandes leur permet d’effectuer une communication chimique et un marquage de territoire entre félins. Ces glandes sont également chargées de lubrifier le rectum et de faciliter le passage des matières fécales.

On pense que les glandes anales des chats sont des vestiges d’une formation tissulaire que les chats utilisaient pour leur survie. Un comportement très similaire à celui effectué par les mouffettes.

Les principales altérations des glandes anales félines

Lorsque les glandes anales des chats ne remplissent pas leurs fonctions normalement, elles peuvent subir des altérations qui provoquent un grand inconfort et des douleurs. Ces altérations entraînent donc une détérioration de leur qualité de vie. Nous détaillons ci-dessous les trois principales maladies pouvant affliger ces glandes.

Obstruction

Chez les félins sains, la production et la vidange des sécrétions produites par les sacs anaux sont constantes. Lorsque la libération de liquide ralentit ou s’arrête complètement, les liquides commencent à s’accumuler dans les glandes, augmentant la pression et rendant l’élimination manuelle difficile.

Parmi les maladies qui affligent les glandes anales, l’obstruction est considérée comme l’une des plus récurrentes. En raison de ses caractéristiques, le chat peut souffrir d’autres pathologies similaires dans la région.

Infections et abcès

Les infections des glandes anales chez les chats peuvent survenir en réponse secondaire à une obstruction chronique ou récurrente. Toute anomalie qui compromet l’intégrité de la région peut déclencher une infection. Les facteurs les plus courants chez les félins sont les suivants :

  • Obésité
  • Contamination fécale
  • Maladie intestinale chronique
  • Vidange incomplète des sacs anaux

Il est important que votre animal reçoive des soins médicaux précoces. Les infections non traitées peuvent entraîner des abcès dans l’anus.

Sacculite anale

Lorsque les sécrétions sont crémeuses et de couleur jaune verdâtre, l’animal souffre d’une sacculite anale. Les causes étiologiques sont inconnues. Cependant, les déclencheurs seraient les suivants :

  • Hypersensibilité alimentaire
  • Élimination chronique des selles molles
  • Épisodes prolongés de diarrhée
Chat chez le vétérinaire.

Les symptômes des problèmes qui affectent les glandes anales

Quel que soit le problème qui touche les glandes anales, il est important d’observer les changements de comportement et d’en informer le vétérinaire. La plupart des félins présentent généralement les symptômes suivants :

  • Gonflement : Une zone près de l’anus devient rouge et enflammée. Au toucher, vous pouvez sentir une protubérance dure. Dans certains cas, il peut y avoir du sang.
  • Odeur nauséabonde : La queue et l’anus de l’animal dégagent des odeurs désagréables. Ce signe pourrait indiquer une éventuelle obstruction des glandes anales chez les chats.
  • Frottement au sol : Certains chats traînent ou frottent leur anus au sol pour atténuer leurs désagréments. Ce symptôme, qui met en évidence une anomalie dans son tube digestif final, est présent dans de nombreuses maladies intestinales et problèmes parasitaires.
  • Stimulations : En raison des démangeaisons et de l’inconfort, l’animal a tendance à lécher et mordre constamment l’anus et la partie inférieure de la queue.
  • Inconfort à la défécation : Les signes de douleur sont évidents lorsque les glandes anales subissent des altérations. Le chat a mal et ne parvient pas à déféquer normalement.

Le diagnostic

Le vétérinaire pourra avoir recours à plusieurs méthodes. D’abord, il aura recours à la palpation à la recherche d’une anomalie. Il procédera ensuite à un drainage et prélèvera un échantillon du contenu.

Les examens microscopiques fourniront des informations détaillées sur l’état de l’animal. Si les tests montrent un nombre élevé de bactéries et de globules blancs, le chat souffre d’une infection.

Certains chats peuvent développer des adénocarcinomes. Ce sont des tumeurs dont les symptômes ressemblent aux affections mentionnées ci-dessus, c’est pourquoi une évaluation médicale précoce est si importante.

Traitement et prophylaxie

En raison de la forte pression que subissent les glandes anales, il est nécessaire de presser les sacs pour réduire la douleur qu’elle génère chez votre animal. Vider le contenu des glandes n’est pas une tâche difficile, mais cela doit être effectué avec certaines précautions. Le vétérinaire pourra vous expliquer comment procéder.

Gardez à l’esprit que la vidange des glandes anales des chats s’effectue naturellement chez les animaux sains ; la vidange manuelle n’est recommandée qu’en cas de maladie. En cas d’obstruction, une palpation rectale sous surveillance professionnelle sera nécessaire.

Pour prévenir les maladies qui affectent les glandes anales, prenez en compte les recommandations suivantes :

  • Fournissez à votre animal de compagnie une alimentation équilibrée spécifiquement conçue pour les chats. Il est à noter que les fibres favorisent une bonne formation des matières fécales et stimulera la vidange des glandes anales.
  • Respectez le calendrier de déparasitage externe et interne de votre animal. N’oubliez pas que les parasites sont à l’origine de diverses maladies et processus allergiques.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les problèmes les plus courants au niveau des glandes anales du chat, vous pourrez rapidement les identifier ainsi éviter que votre animal ne traverse une longue période de douleur. N’oubliez pas que le meilleur moyen de préserver sa santé sera toujours la prévention.

Cela pourrait vous intéresser ...
Insuffisance hépatique chez le chat : la jaunisse est le principal symptôme
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Insuffisance hépatique chez le chat : la jaunisse est le principal symptôme

L'insuffisance hépatique chez le chat se manifeste par le jaunissement de la peau. Apprenez-en davantage ici sur cette maladie.