L'instinct maternel des chats

L'instinct maternel est une adaptation naturelle de divers mammifères qui vise à assurer la survie des petits. Il s'agit d'un processus très complexe et magnifique à observer.
L'instinct maternel des chats

Dernière mise à jour : 08 janvier, 2022

Les chattes sont des animaux très indépendants, mais elles ont un instinct maternel. Toutefois, il peut parfois sembler qu’elles négligent leurs petits, au grand désarroi de leurs maîtres.

C’est pourquoi il est important de documenter le comportement habituel d’une chatte vis-à-vis de ses chatons. De cette façon, il est possible de reconnaître les éventuels dysfonctionnements pouvant survenir lors de la naissance et des premiers mois de vie des chatons.

Instinct maternel : que faire après l’accouchement ?

Il est normal que la mère ne s’occupe pas de ses chatons juste après l’accouchement. Cependant,  elle finira par les lécher, généralement pendant 14 jours. Le léchage de la mère est très important pour le développement physique des chatons, puisque il permet de sécher les chatons, de les guider vers les mamelles et même de stimuler leur respiration.

De plus, il aide également à stimuler la première défécation e l’urine, car ces événements physiologiques ne se produisent pas spontanément. Pendant les premières semaines, les chatons sont complètement dépendants de leur mère et il est préférable de ne pas trop les toucher ni de les déranger.

La nouvelle famille doit rester dans le panier spécialement conçu pour l’accouchement, qui doit être situé dans un endroit chaud. De plus, la mère aura besoin de trois fois plus de nourriture que d’habitude.

Instinct maternel : allaitement et soins

Le lait des chats s’appelle colostrum et il est chargé de nutriments et de défenses pour protéger le corps faible des chatons. Si les chatons sont agités pendant la période d’allaitement, ils doivent être emmenés chez le vétérinaire : il faut s’assurer que le lait qu’ils ingèrent est suffisant pour leur alimentation.

La période d’allaitement dure entre 30 jours et 6 semaines. Au bout de 30 jours, la chatte commence à allaiter ses chatons de moins en moins fréquemment, et les chatons peuvent commencer à consommer des aliments solides. Dès les 6 premières semaines, l’allaitement cesse, même s’il peut encore durer quelques mois dans les délais impartis.

Une chatte et ses chatons.

L’instinct maternel des chats est similaire à celui des chiennes, sauf que les chattes ont tendance à lécher beaucoup plus. La routine qu’elle établit immédiatement après l’accouchement est la suivante : la chatte se lèche d’abord, puis lèche le sol où le liquide amniotique est tombé, puis ses chatons.

Durant les heures qui suivent l’accouchement, la chatte ne se sépare de ses petits que pour s’étirer et subvenir à leurs besoins de base. Après les premières 48 heures, le léchage est de moins en moins fréquent, mais elle continuera à lécher ses chatons pendant les 14 premiers jours.

Les soins ne diminuent pas à mesure que les chatons grandissent

Au cours de la troisième semaine, la mère déplace généralement ses chatons vers un « nid » en les saisissant avec sa bouche par la nuque. Le comportement de la chatte comprend la nidification avec d’autres chats et l’alimentation communautaire des chatons. Par conséquent, il est très probable qu’une chatte allaite ou même adopte un chaton qui n’est pas le sien.

De plus, les petits stimulent les sens de leur mère. Leur taille, leur pelage doux, l’odeur différente… La maternité fait découvrir à la chatte de nouvelles sensations. Il est donc très rare que les chats rejettent leurs chatons.

Pourquoi certaines chattes rejettent-ils leurs chatons ?

Le rejet d’une mère concerne notamment les chatons nés malades ou avec une anomalie congénitale. Lorque les mères détectent des comportements étranges chez leurs petits, elles ne les reconnaissent pas. Dans les cas extrêmes, le rejet peut conduire au cannibalisme. A la naissance des chatons, la chatte mange le placenta et le cordon ombilical ; en cas de rejet, lorsqu’elle atteint les chatons, elle peut ne pas s’arrête de manger.

Les césariennes sont une autre des causes les plus fréquentes de rejet de la progéniture. Comme elles n’ont pas pu nettoyer leurs petits, la chatte ne reconnaît pas les chatons comme les siens.

Un chatte et son chaton.

Comment les chats savent-ils quoi faire à la naissance de leurs petits ?

On pourrait dire que tous ces comportements ne sont guidés que par leur “instinct”. Ça réalité est un peu plus complexe que cela.

Les molécules responsables de la régulation du processus sont les hormones, en particulier la progestérone et les œstrogènes. Celles-ci varient considérablement avant, pendant et après l’accouchement, et leurs niveaux déterminent la présence de comportements associés à l’instinct maternel.

Dans le corps, les hormones sont considérées comme des molécules de signalisation, ce qui signifie qu’elles transmettent des « instructions » à chaque cellule du corps. Ces signaux atteignent le cerveau et modifient l’interaction des neurones pour modifier un comportement. Les chats « activent » ainsi leur instinct maternel et savent bien quoi faire même s’ils en sont à la première fois.

Quelles situations peut-on rencontrer avec une chatte qui vient de devenir maman ?

Bien que cela semble étrange, de légères attaques sur la progéniture et des comportements agressifs envers les autres animaux et les personnes sont assez normaux chez les chattes qui viennent d’accoucher. Cependant, cela peut aussi être dû à un problème d’hypocalcémie (faible taux de calcium), qui est lui dû à l’allaitement. Si cela se produit, il est préférable d’aller chez le vétérinaire qui vous prescrira un supplément de calcium et qui vous recommandera de sevrer les chatons.

Déranger inutilement la chatte alors qu’il est au nid peut entraîner des comportements violents, il est donc préférable de la laisser seule. Aussi, ne touchez pas ses petits, afin d’éviter les gestes de jalousie et d’agressivité de la part la mère.

Si plusieurs chattes vivent dans la même maison, il peut arriver que celle qui n’a pas eu de progéniture se comporte comme s’il s’agissait de la sienne. Dans ce cas, il est préférable de séparer les chattes pour qu’il y ait une relation normale entre la mère et ses chats et pour éviter les bagarres entre les adultes.

Tomber sur un chaton orphelin est un phénomène relativement courant. Si quelqu’un décide d’adopter une portée sans mère, il devra nourrir les chatons avec un biberon de lait toutes les deux heures. Les chatons devront toujours être au chaud et propres, et le biberon doit être stérilisé avant chaque tétée. De plus, il est conseillé de les emmener chez le vétérinaire pour s’assurer qu’ils sont en parfaite santé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les différents noms des groupes d’animaux
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Les différents noms des groupes d’animaux

À leur insu, les humains ont donné des noms à des groupes d'animaux, constitués de spécimens de la même espèce ou d'autres.



  • Ana-Monica, T., Papuc, I., Lăcătuş, R., Ciofâcă, I., & Purdoiu, R. (2007). MATERNAL BEHAVIOUR IN DOMESTIC CATS. Bulletin USAMV-CN, 64, 1-2.
  • Turner, D. C., Bateson, P., & Bateson, P. P. G. (Eds.). (2000). The domestic cat: the biology of its behaviour. Cambridge University Press.