Pourquoi les chats sont-ils si agiles et si souples ?

08 mai, 2020
La grande variété de récepteurs sensoriels contribue à l'efficacité des mouvements des chats.

La plupart des chats se distinguent par leur capacité à grimper et à explorer toutes sortes de recoins. Par conséquent, dans le cas des chats domestiques, ils sont si agiles et si souples qu’ils peuvent accéder à pratiquement n’importe quel endroit sans trouver aucune limitation physique.

Les chats sont curieux par nature, ils ont donc tendance à inspecter chaque recoin de leur environnement. Ces besoins instinctifs sont satisfaits grâce à leur morphologie élancée dotée de nombreuses facultés sensorielles.

Les chats sont agiles et souples en raison de leur anatomie

La colonne vertébrale d’un chat se compose d’environ 50 vertèbres ; le nombre peut fluctuer en fonction de la longueur de la queue. Cette grande quantité d’os, compte tenu de la petite taille des chats, contribue à la mobilité de l’animal et à la coordination des différentes parties de son corps.

Les êtres humains ont un angle de rotation de 90 degrés. Or, les chats sont si agiles et si souples qu’ils peuvent atteindre des amplitudes de 180 degrés. Cette capacité est due à la présence de disques amortisseurs élastiques intercalés entre les vertèbres.

Les chats sont agiles

La structure des jambes est également un facteur déterminant dans leur mouvement. En plus de pouvoir tourner, ils sont équipés de puissants amortisseurs capables de réduire l’impact contre la surface. De même, lorsqu’ils perçoivent un danger, une proie possible ou lorsqu’ils grimpent, ils ont la possibilité d’étendre leurs griffes proéminentes.

Il convient également de noter le mouvement silencieux mais rapide de ces animaux. Les chats sont des animaux digitigrades, donc pour se déplacer, ils ne comptent que sur leurs doigts.

En ce qui concerne leurs membres antérieurs, la présence d’une clavicule flottante est évidente. De sorte que les pattes avant ne s’attachent aux épaules qu’au niveau musculaire. Cette caractéristique structurelle, associée à la disposition particulière de leurs omoplates, permet aux chats d’être très souples. Et de se déplacer plus facilement, quelle que soit l’étroitesse de leur environnement.

Grande variété de facultés sensorielles

En plus de leur anatomie, les chats sont très agiles et très souples car ils coordonnent leurs mouvements avec la perception d’un grand nombre de stimuli.

L’un des exemples les plus évidents est celui de leurs pattes. En plus de leur structure anatomique caractéristique, les extrémités de ces mammifères contribuent à la régulation de la température corporelle et à la détection des vibrations du sol. Cette seconde capacité facilite donc l’état d’alerte de l’animal.

Les chats et leurs griffes

Le pelage du chat contribue à la régulation thermique. Et il est également un important récepteur sensoriel de la douleur et du mouvement. Cette double fonction est, en même temps, complétée par celle des moustaches, qui sont capables d’orienter l’animal dans l’espace.

De plus, les chats ont une vision nocturne très développée. Ce qui est crucial lorsqu’il s’agit d’éviter les obstacles et de se déplacer habilement dans l’obscurité. Les oreilles, les lèvres supérieures et le nez sont également dotés de capteurs spéciaux qui sont importants pour le mouvement, la détection des proies ou la fuite d’éventuels dangers.

Enfin, en ce qui concerne la perception de son corps par rapport à la surface, le rôle de l’oreille interne développée du chat est crucial. Entre autres fonctions, cette structure agit sur ce qu’on appelle le “réflexe de correction”. Ce dernier corrige la posture de l’animal lorsqu’il tombe d’une grande distance du sol.

Le fait que les chats soient si agiles et si souples peut souvent être un inconvénient lorsqu’il s’agit de la coexistence domestique. Il est donc important que les propriétaires soient conscients de la capacité de leur animal à se déplacer et, par conséquent, qu’ils soient en mesure de protéger les environnements susceptibles d’être soumis à l’instinct de recherche de l’animal.

 

  • Catonsville cat clinic. What makes cats so flexible? (2018). Recuperado de https://www.catonsvillecatclinic.com/holmes-corner/makes-cats-flexible/
  • Cole, L. (2018). Canidae. The Secret Behind a Cat’s Flexibility. Recuperado de https://www.canidae.com/blog/2018/11/the-secret-behind-a-cats-flexibility/
  • Montgomery, J.H. (S.f). HowStuffWorks. How Cats Work. Recuperado de https://animals.howstuffworks.com/pets/cat2.htm