12 symptômes qui indiquent qu'un lapin est malade

Savoir si un lapin est malade peut être assez complexe, car ces mammifères cachent très bien leurs symptômes.
12 symptômes qui indiquent qu'un lapin est malade

Dernière mise à jour : 29 septembre, 2021

Les animaux qui sont des proies dans l’environnement naturel sont souvent douées pour camoufler leur vulnérabilité. Ce mécanisme évolutif répond à un besoin évident : comme les prédateurs sélectionnent les spécimens les plus faibles, être vulnérable peut entraîner la mort. C’est pourquoi il est très difficile de détecter les symptômes d’un lapin malade.

Les lapins et les lièvres sont la base nutritionnelle de nombreux grands mammifères, tels que les renards, les loups et les lynx. C’est donc dans leur instinct de ne jamais sembler mourants.

En captivité, ils maintiennent ce comportement en raison de l’héritage génétique. Poursuivez donc votre lecture pour découvrir les symptômes qui indiquent qu’un lapin est malade.

1. Les changements alimentaires

Les lapins sont sujets à la stase intestinale, un état clinique caractérisé par le ralentissement ou l’arrêt des mouvements normaux des muscles du système digestif. Cela les amène à arrêter de manger, car ils se sentent constamment rassasiés et gonflés.

Mais attention, un lapin peut cesser de se nourrir parce que ses incisives sont trop longues. Le manque de limage de l’appareil dentaire des lapins leur cause beaucoup de douleurs au niveau buccal, accompagnées de plaies et de saignements.

2. Des changements dans les selles (ou absence de celles-ci)

La stase intestinale chez le lapin se manifeste également par l’absence de selles. D’autre part, de nombreuses maladies infectieuses provoquent des diarrhées chez ces mammifères. Il est facile de les détecter si vous surveillez les selles tous les jours.

Lorsque vous nettoyez la cage, examinez-les et vérifiez que leur consistance et la quantité sont adéquates. Voici quelques indications utiles :

  • Selles normales : brunes, régulières, circulaires et d’un diamètre similaire à celui d’une pièce de monnaie.
  • Selles anormales : groupées, jaunâtres, couvertes de mucus, qui dégagent une odeur nauséabonde et avec des formes autres que la norme.

3. Un niveau d’énergie différent

Tous les lapins doivent quitter leur cage au moins 2 heures par jour pour faire de l’exercice. Lorsqu’ils sont relâchés, ils sont généralement excités et sauteront aussi vigoureusement que possible. Si lorsque vous laissez l’animal en liberté, il reste dans un coin, vous faites face à l’un des symptômes les plus évidents que votre lapin est malade.

4. Le mal de pattes, un symptôme qui indique que le lapin est malade

Le terme «  mal de pattes » fait référence à un état clinique connu sous le nom de pododermatite. Cette pathologie affecte les lagomorphes qui sont dans des cages inadéquates et se manifeste par un gonflement, une purulence et des douleurs au niveau des pattes postérieures.

Tous les signes cliniques qui montrent cette condition nécessitent une attention vétérinaire immédiate. Rendez-vous donc chez le vétérinaire si vous détectez ce symptôme.

Les boules de poils dans l'estomac de votre lapin peuvent être très nocives.

5. Des changements de posture

L’un des symptômes les plus évidents est un changement de posture anormal. Quand ils ne vont pas bien, ces animaux évitent généralement de frotter le sol avec leurs tripes, surtout s’ils ont un excès de gaz ou souffrent de constipation. Cette situation peut les agiter, car ils ne sont pas en mesure d’adopter la bonne position pour se reposer.

6. La perte de poils peut indiquer qu’un lapin est malade

Contrairement à d’autres animaux, la perte de poils chez les lapins est toujours considérée comme un problème. Si vous constatez que votre spécimen présente des zones dénudées au niveau de l’épiderme, il est fort probable qu’il soit porteur de parasites externes. Dans cs cas, des soins vétérinaires et l’administration de médicaments topiques sont nécessaires.

7. Des modifications de la fréquence respiratoire

Les lapins sont des respirateurs nasaux obligatoires, donc tout changement dans les voies respiratoires supérieures sera plus un problème pour eux que pour un chien, par exemple. La fréquence respiratoire normale pour un lapin adulte est de 30 à 60 respirations par minute.

Si vous voyez que votre animal hyperventile constamment, il est possible qu’il soit stressé ou qu’il souffre d’une infection. Il est également problématique que chaque cycle respiratoire soit accompagné de sons anormaux. De plus, l’animal garde la tête légèrement inclinée lorsqu’il ne respire pas bien.

8. La bave, un des symptômes qui indiquent qu’un lapin est malade

Les lapins produisent de la salive normalement, mais si celle-ci s’échappe de la commissure de leurs lèvres et humidifie leur pelage, il s’agit d’une condition connue sous le nom de ptyalisme, laquelle indique une inadaptation de l’environnement buccal.

C’est l’un des symptômes les plus évidents de la présence d’une maladie. Il peut s’agir d’une gingivite, du tétanos ou de divers troubles métaboliques, entre autres.

La croissance excessive des dents provoque également de la bave chez les lapins.

9. La tête penchée d’un côté

La tête inclinée peut paraître normale chez le lapin, mais elle indique presque toujours une pathologie si elle se maintient dans le temps. L’infection de l’une des oreilles est la cause la plus fréquente de ce symptôme, mais les infestations de protozoaires, les cancers du cerveau et les accidents vasculaires cérébraux peuvent également en être la cause.

Avec un traitement approprié, ce symptôme de la maladie chez le lapin peut être résolu, notamment si la cause est un agent infectieux. Dans tous les cas, sa manifestation indique toujours une urgence médicale.

10. L’obésité

L’obésité n’est pas seulement un symptôme de pathologie chez ces mammifères. C’est une maladie en soi.

Le surpoids chez ces animaux n’est pas très facile à identifier. Et ce, car ils ont un pelage épais qui rend difficile l’évaluation de leur constitution physique. Ainsi, si vous pensez que votre lapin est obèse, la meilleure option est de le peser.

Un lapin pèse en moyenne entre 2 et 4 kilos, bien que certaines espèces soient plus grosses. Votre lapin est susceptible d’être en surpoids s’il s’écarte trop de cette norme ascendante.

11. Le grincement des dents peut indiquer que le lapin est malade

Les animaux ont tendance à grincer légèrement des dents naturellement. Mais il n’est pas normal que ce comportement soit récurrent ou très bruyant.

Vous serez en mesure d’identifier ce signe clinique si vous vivez avec votre lapin depuis longtemps. Si le grincement des dents se fait entendre de loin et en permanence, l’animal traverse probablement un épisode de douleur aiguë.

12. Des oreilles très chaudes ou très froides

Les lapins utilisent leurs oreilles pour se thermoréguler. Ces structures ont une large surface et une faible épaisseur, elles sont donc parfaites pour que l’animal dissipe la chaleur dans des environnements à haute température. Il n’est pas normal qu’elles soient excessivement chaudes au toucher : cela indique une température anormale.

Il n’est pas non plus bon que les oreilles du lapin soient très froides, car cela indique un manque de circulation sanguine dans la région.

Le lapin est malade.

En somme, de nombreux symptômes indiquent qu’un lapin est malade. Si vous détectez l’un de ces signes cliniques pendant plus de quelques heures, consultez rapidement un vétérinaire. Quand il s’agit de la santé des animaux de compagnie, la prévention est essentielle.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment les lapins voient-ils ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Comment les lapins voient-ils ?

La vision des lapins est un sujet qui suscite un grand intérêt. Les lapins ont un champ de vision de plus de 360 degrés. Apprenez-en plus ici.