Les soins de base à prodiguer à un lapin nain

Nous vous disons tout ici sur les principaux soins que les lapins nains devraient recevoir en tant qu'animaux de compagnie.
Les soins de base à prodiguer à un lapin nain

Dernière mise à jour : 18 janvier, 2022

Certaines personnes ont des animaux de compagnie un peu plus originaux que d’autres. Le lapin nain fait partie de ces animaux. Si vous souhaitez en adopter un, n’hésitez pas à poursuivre votre lecture. Dans les lignes suivantes, vous disons tout sur ses soins de base, ses caractéristiques physiques et sur son comportement.

Les principales caractéristiques des lapins nains

Le terme lapin nain désigne tout lagomorphe de l’espèce Oryctolagus cuniculus domesticus qui possède un gène de nanisme ou, à défaut, est plus petit que la normale. Comme l’indique les études à ce sujet, la variation génétique à l’origine du nanisme se trouve dans l’allèle HMGA2, bien que tous les petits spécimens ne partagent pas cette caractéristique.

Bien que les dimensions d’un lapin nain varient selon le standard implanté, on peut citer les exigences générales suivantes :

  • L’organisation American Rabbit Breeders Association (ARBA) estime que le poids du plus petit lapin nain (le lapin nain des Pays-Bas) devrait être compris entre 0,5 et 1,6 kilogramme.
  • L’organisation British Rabbit Council (BCR) détermine elle que la masse maximale d’un lapin nain est de 1,1 kilogramme.
  • D’autres sources placent la limite à 2,5 kilogrammes.

Comment s’occuper d’un lapin nain ?

Bien que les lapins nains nécessitent moins d’attention qu’un chien, ils nécessitent également nos soins. En tant que maître, vous devez être responsable et lui offrir tout ce dont il a besoin. Le lapin nain est un excellent animal de compagnie, car il est très propre et, en raison de sa petite taille, il ne nécessite pas de grands espaces.

1. Ne lui donnez pas de bain

Comme les chats, les lapins nains veillent à leur hygiène personnelle. Mais parfois, votre lapin nain aura peut-être besoin d’un peu d’aide. Par exemple : s’il y a de la boue dans la cour. Dans ce cas, passez une serviette imbibée d’eau tiède – sans savon – sur son corps très soigneusement.

Un lapin sur les jambes de son maître.

2. Brossez-lui les poils

En plus d’améliorer la relation que vous entretenez avec votre animal, un brossage tous les jours ou tous les deux jours évitera la formation de boules de poils.

Certains lapins nains ont des poils très courts et n’ont pas besoin d’être brossés aussi souvent. Cependant, brossez-le pendant les saisons de mue, c’est-à-dire au printemps et en automne. Gardez à l’esprit que la formation d’une boule de poils dans l’estomac peut entraîner des problèmes de santé.

Et s’il a les poils longs… Ne les coupez pour rien au monde ! Cela le protège des “attaques” externes, telles que les basses températures

3. Maintenez sa cage en bon état

La cage doit toujours être sèche et propre. Autrement, votre animal pourra attraper facilement certaines maladies, principalement dues à des champignons ou à des bactéries.

Par ailleurs, vous devez garder à l’esprit que la taille de la cage est primordiale, même lorsque l’animal ne « grandit pas ». Sa cage doit lui permettre de se déplacer librement.

Elle doit aussi se trouver dans un endroit frais et aéré et recevoir un peu de soleil. Bien entendu, elle doit comporter un endroit où il peut s’abriter, telle une grotte, quand il a chaud ou froid.

4. Nourrissez-le correctement

Votre vétérinaire vous dira quel type de nourriture donner à votre lapin nain. Le régime alimentaire de ces mammifères est principalement composé de luzerne, de carotte, de fenouil, de foin et également d’aliments spéciaux.

Il est très important de respecter les quantités de nourriture recommandées pour les lapins, car ils sont sujets à l’obésité, surtout lorsqu’ils vivent en ville et ne sortent pas trop de leur cage.

N’oubliez pas de lui mettre quotidiennement de l’eau propre et fraîche à la disposition de votre lapin nain et de bien nettoyer sa mangeoire et son abreuvoir pour éviter les mauvaises odeurs, les insectes et la prolifération des maladies.

5. Prêtez attention à ses ongles et à ses dents

La nourriture que consomment les lapins nains doit leur permettre de limer leurs dents, qui poussent tout au long de leur vie. C’est pourquoi les experts suggèrent de lui donner des aliments « durs », tels que des aliments pour animaux ou des carottes.

Si vous constatez que ses dents sont trop longues et le gênent, emmenez-le chez le vétérinaire pour que ce dernier les lime. Faites-en de même avec les ongles.

Alimentation du lapin.

6. Sortez-le de sa cage

Certaines personnes promènent leur lapin nain comme un petit chien. Si vous aussi voulez promenez votre lapin nain, emmenez-le toujours en laisse et dans un endroit où il ne peut pas s’échapper ni se perdre.

Si vous le relâchez chez vous, laissez-le circuler librement et sortir dans le jardin, le balcon ou la terrasse. Lorsqu’il en aura l’habitude, vous pourrez l’emmener au parc… Mais veillez à ce qu’il ne se fasse pas attaquer par un chien !

Les lapins nains sont très intelligents et sont des animaux de compagnie idéaux dans les petites maisons où se trouvent des enfants. Il deviendra le meilleur ami de vos enfants !

Cela pourrait vous intéresser ...
Combien de temps vit un lapin ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Combien de temps vit un lapin ?

La durée de vie d'un lapin dépend de son habitat : un lapin sauvage vit entre 3 et 4 ans, tandis qu'un spécimen domestique, entre 5 et 12 ans.



  • Kern, T. J. (2007). Rabbit and rodent ophthalmology. EJCAP. https://doi.org/10.1016/S1055-937X(97)80021-7
  • Carneiro, M., Hu, D., Archer, J., Feng, C., Afonso, S., Chen, C., … & Andersson, L. (2017). Dwarfism and altered craniofacial development in rabbits is caused by a 12.1 kb deletion at the HMGA2 locus. Genetics, 205(2), 955-965.