10 différences entre les crustacés et les mollusques

Bien que les mollusques et les crustacés soient tous deux des invertébrés, les divergences entre les deux espèces sont remarquables. Par exemple, leur façon de se reproduire et leur "enveloppe" diffèrent beaucoup.
10 différences entre les crustacés et les mollusques

Dernière mise à jour : 06 janvier, 2022

Les mollusques et les crustacés sont des invertébrés qui vivent pour la plupart dans l’eau. Tous deux sont également utilisés dans la gastronomie locale et sont regroupés dans la catégorie des « coquillages ». Toutefois, il existe des différences assez notables entre eux. Découvrez-les ci-dessous.

1. Ce sont des groupes taxonomiques différents

Les informations contenues dans les gènes de chaque groupe montrent qu’il s’agit bien d’êtres vivants différents. Tous les mollusques appartiennent au phylum Mollusca, l’une des catégories “les plus élevées” en ce qui concerne l’arbre de vie. Il y a environ 85 000 espèces (ou bien plus) regroupées dans ce taxon.

Ls crustacés appartiennent au phylum Arthropoda et au sous-phylum Crustacea. Cela signifie que leur classification est un peu moins large que celle des mollusques d’un point de vue strictement phylogénétique. On estime à 45 000 le nombre d’espèces existantes aujourd’hui.

2. Tous les crustacés ont un squelette externe

L’exosquelette des crustacés est l’une de leurs principales caractéristiques : le corps est « enveloppé » d’ une sorte de carapace dure qui les protège et qu’ils changent au fur et à mesure de leur croissance.

En revanche, les mollusques ont un corps mou. L’un des exemples les plus connus est celui de l’ escargot, dont la coquille est un « bouclier » contre d’éventuelles attaques.

Bien que la coquille de certains mollusques soit externe et soit considérée comme un exosquelette à un niveau fonctionnel, chez certains spécimens, cette structure est intériorisée comme un dépôt de calcium et manque d’une couche protectrice. Les seiches en sont un exemple clair.

3. Les mollusques ont un pied

Cet organe est exclusif aux mollusques et a évolué au fil du temps. Le pied est doté d’une musculature puissante et complexe qui lui permet de nager, de bouger et aussi de chasser. Par exemple, les limaces ont un pied très puissant qui sécrète du mucus, ce qui permet l’hydratation et la locomotion.

De leur côté, les crustacés possèdent plusieurs paires de pattes bien différenciées avec lesquelles ils se déplacent d’un côté à l’autre. Beaucoup d’entre eux sont des décapodes, c’est-à-dire qu’ils ont 10 pattes au total.

Un escargot.

4. Les crustacés ont des sexes séparés

La reproduction est un autre trait biologique idéal pour repérer les différences entre les crustacés et les mollusques. Alors que ces deux groupes sont ovipares, les crustacés en général ont une procréation dioïque : un mâle et une femelle sont nécessaires pour continuer l’espèce.

Du côté des mollusques, nombre d’entre eux sont hermaphrodites – comme les limaces – et peuvent donc produire des ovules ou du sperme au besoin. Comme chez les crustacés, la reproduction implique deux individus.

Il y a toujours des exceptions à cette règle, car il existe des crustacés hermaphrodites et des mollusques dioïques. On estime que jusqu’à 40 % des mollusques présentent un hermaphrodisme séquentiel.

5. Les mollusques ont une structure dentée

Les mollusques ont une radula, une sorte de “langue” avec de petites dents et des muscles qui peuvent sortir de la bouche et qui servent de grattoir pour les rochers ou les pierres. Ces structures de grattage sont composées de chitine.

Le cas des crustacés est quelque peu différent. Ce sont des arthropodes mandibulés avec des pièces différentes spécialisées dans la stratégie trophique de chaque espèce. Ils n’ont pas de radula.

6. Les crustacés sont constitués de trois parties

Le corps des crustacés est composé de trois régions bien différenciées : la tête, le thorax et l’abdomen. Le corps des mollusques n’est pas aussi clairement segmenté, et certains d’entre eux sont protégés par une coquille.

Même ainsi, le corps des mollusques peut également être divisé en sections. Ce sont généralement la tête, le pied et la masse viscérale.

Un crustacé.

7. Les mollusques sont marins ou terrestres

Bien que la plupart des espèces de mollusques vivent dans la mer – palourdes, huîtres, calmars et poulpes – , il existe également un autre grand groupe – dont font partie les escargots et les limaces – dont l’habitat est terrestre. Il s’agit du groupe des gastéropodes qui regroupe 75 000 espèces vivantes, parmi lesquelles plusieurs ne vivent que sur terre.

En ce qui concerne les crustacés, ils sont tous aquatiques, à l’exception des cochenilles (ordre Isopoda, sous-ordre Oniscidea). Il existe plus de 3700 espèces d’isopodes réparties dans le monde, bien qu’elles représentent la minorité au sein de ce groupe taxonomique.

Les cochenilles sont terrestres, mais elles vivent dans des environnements très humides et sombres.

8. Les crustacés ont des branchies sur le thorax

Les deux groupes d’animaux respirent de la même manière : par les branchies. La différence réside dans l’emplacement de celles-ci dans le corps. Chez les crustacés, les tissus vascularisés qui agissent comme des « poumons » se trouvent dans le thorax, tandis que chez les mollusques, ils sont situés dans la cavité paléale, à l’arrière du corps.

Encore une fois, il existe des exceptions à cette règle : il existe des mollusques pulmonaires et des escargots terrestres. En revanche, pratiquement tous les crustacés pratiquent la respiration branchiale.

9. Les mollusques se nourrissent de micro-organismes

L’alimentation varie d’une espèce à une autre, mais il existe deux classes différentes de mollusques : d’une part, les filtreurs, qui se nourrissent de micro-organismes flottants dans l’eau, et de l’autre, les navigateurs, qui grattent les rochers avec la radula. La plupart peuvent aussi manger des charognes.

Les crustacés se nourrissent également de micro-organismes, mais la plupart optent pour des animaux morts comme principale source de nourriture. Notamment des petits invertébrés et des petits poissons.

Il est à noter que le système digestif des mollusques est plus ou moins aussi complexe que celui des crustacés, puisque tous deux possèdent un tube gastrique, un œsophage, un estomac, un intestin et un anus. Cependant, les mollusques lamellibranches et bivalves ont une conformation quelque peu différente.

10. Les différents stades larvaires

Le cycle de vie de chaque crustacé ou d’un mollusque varie selon l’espèce. Dans tous les cas, on peut généraliser en disant que le stade larvaire des crustacés est connu sous le nom de nauplius, tandis que celui des mollusques est connu sous le nom de trochophore.

Un crabe.

Comme vous avez pu le constater, il existe de nombreuses différences entre les crustacés et les mollusques. Les crustacés sont des invertébrés segmentés avec un exosquelette dur et un plan corporel bien différencié, tandis que les mollusques ont un corps mou et plus diffus.

Cela pourrait vous intéresser ...
Œufs de puces : à quoi ressemblent-ils et comment s’en débarrasser ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Œufs de puces : à quoi ressemblent-ils et comment s’en débarrasser ?

Les œufs de puces mesurent un demi-millimètre de long, il faudra donc compter sur l'aspirateur et votre persévérance pour vous en débarrasser.