5 conseils pour prendre soin d'un scorpion

Les scorpions sont des êtres aussi fascinants que mortels. Il n'est pas donné à tout le monde de s'occuper d'un de ces spécimens à la maison.
5 conseils pour prendre soin d'un scorpion
Samuel Sanchez

Rédigé et vérifié par le biologiste Samuel Sanchez.

Dernière mise à jour : 27 décembre, 2022

L’ordre des scorpions (Scorpiones) regroupe plus de 2500 espèces décrites, qui sont réparties dans 22 familles biologiques différentes. L’adaptabilité du scorpion à la chasse lui a permis de s’adapter à divers écosystèmes chauds et tempérés, c’est pourquoi il est en contact étroit avec l’homme dans certaines régions.

Prendre soin d’un scorpion est simple, mais vous devrez tenir compte d’une série de conditions au niveau de l’espèce et de l’écosystème. Poursuivez donc votre lecture pour savoir comment entretenir l’un de ces arthropodes arachnides de la meilleure des manières.

1. N’attrapez pas le scorpion dans la nature

La première erreur commise par de nombreux maîtres inexpérimentés en terrariophilie consiste à attraper un animal sauvage pour le garder en captivité. Cela est contraire à l’éthique et peut sérieusement endommager les écosystèmes. Il a été démontré que le vol d’êtres vivants à des fins commerciales ou récréatives favorise le déclin des populations, et donc leur extinction.

Un scorpion capturé s’adaptera difficilement à l’écosystème domestique dans presque tous les cas. De plus, il est peut être vieux, porteur d’acariens parasites ou souffrir d’un problème de santé. Pour cette raison, il mourra sans doute au bout de quelques jours.

Retirer des animaux de leur environnement naturel est une pratique nuisible à tous égards.

2. Choisissez la bonne espèce

Des dizaines d’espèces de scorpions sont aujourd’hui élevées en captivité et peuvent être achetées dans les magasins professionnels. Certains sont plus chers que d’autres, mais en général, un spécimen juvénile d’une espèce typique (genre Heterometrus en particulier) n’est généralement pas cher du tout.

Tous les scorpions sont venimeux, car ils ont un telson ou un dard au bout de leur queue qui se connecte directement à une glande productrice de toxines. Cependant, certains spécimens sont beaucoup plus mortels et agressifs que d’autres.

Par exemple, la plupart des scorpions du genre Heterometrus (longimanus, laoticus, petersii, etc.) ont un venin très faible. Il en est de même pour Scorpio maurus et d’autres grands scorpions avec des pinces très évidentes. En revanche, les représentants des genres Tytius, Androctonus et Hottentotta peuvent tuer un être humain avec leur morsure.

La possession de scorpions mortels nécessite l’acquisition d’une licence et d’installations spéciales.

Un scorpion.

3. Le terrarium doit être simple et adapté au scorpion

Le terrarium doit toujours être conçu en fonction des exigences des invertébrés. Un scorpion tropical du genre Heterometrus nécessite une humidité ambiante de 70 à 80 %, un substrat terreux, de la mousse, de rondins et peut-être d’une plante sous laquelle il peut se cacher. Cette installation générale s’applique à tous les espèces qui dans la nature vivent dans climats humides.

En revanche, un scorpion du désert aura besoin d’un apport minimum d’humidité, de températures très élevées – presque toujours supérieures à 25°C en journée -, d’un substrat sablonneux et de grosses pierres sous lesquelles il pourra se réfugier. Il convient toujours de simuler l’environnement naturel de l’espèce.

Le terrarium d’un scorpion doit être simple. Et ce, car la présence de beaucoup de branches ou de roches augmentent les risques de chutes ou d’accidents inutiles.

La règle générale est que l’installation mesure entre 2 et 3 fois la longueur de l’animal en longueur, 2 fois en largeur et environ 20 centimètres de haut. Elle doit aussi disposer de quelques abris : un dans la zone froide et un dans la zone chaude.

Ces invertébrés ne grimpent pas, mais il remplir environ la moitié du terrarium avec du substrat pour qu’ils puissent s’y enterrer.

4. Vous aurez besoin de nourriture vivante

La technique de chasse des scorpions est de type sit and wait, c’est-à-dire qu’ils attendent dans leur repaire jusqu’à ce qu’une proie sans méfiance apparaisse. Étant des prédateurs, ils ne consomment que des proies (pas de végétaux), et celles-ci doivent être vivantes. Ce sont des animaux peu actifs avec un métabolisme lent.

Garder des insectes comme nourriture vivante fait partie des soins à prodiguer à un scorpion. La plupart des spécimens se contenteront d’un grillon, d’un cafard ou d’un ver par semaine. Aussi, il est très fréquent que les spécimens adultes arrêtent de manger pendant une longue période avant de muer.

Prendre soin d’un scorpion nécessite toujours d’élever des insectes en captivité.

5. Ne baissez pas votre garde et utilisez toujours des pincettes

Les pincettes chirurgicales ou de cuisine (entre 10 et 20 centimètres de long) seront vos meilleures alliées pour manipuler l’environnement du scorpion. Chaque fois que vous souhaitez retirer des aliments morts, des excréments ou ajouter de nouvelles proies au terrarium, faites-le avec ces pinces, et ce même si vous croyez connaître votre animal ou si ce dernier est calme.

Les scorpions sont très mauvais pour grimper, mais ils se distinguent par leur vitesse lorsqu’il s’agit de chasser sur une courte période de temp : ils peuvent injecter leurs toxines en quelques secondes. Il est nécessaire de ne jamais baisser la garde et de maintenir une distance de sécurité de 15 centimètres au moins à chaque interaction avec l’environnement de l’animal.

Les scorpions sont imprévisibles. Ne mettez jamais la main nue dans son terrarium, encore moins si vous ne savez pas où il se trouve.

Savez-vous ce que mangent les scorpions ?

En guise de conclusion, il est à noter que les scorpions se débarrassent de leur exosquelette plusieurs fois au cours de leur développement. Au moment de la mue, ils sont très vulnérables, et c’est à ce moment-là que se produisent davantage de décès, surtout s’ils sont maintenus dans de mauvaises conditions.

Pendant la mue, il est nécessaire d’augmenter l’humidité et de retirer toutes les proies vivantes du terrarium pour éviter les accidents. Enfin, il faut aussi noter que les scorpions ont une durée de vie relativement longue, puisqu’ils vivent entre 3 et 5 ans (voire beaucoup plus).

Assurez-vous de pouvoir prendre soin de votre invertébré jusqu’à sa mort naturelle, car le relâcher dans la nature n’est jamais une option et est considéré comme illégal. Prendre soin d’un scorpion est simple, mais c’est une responsabilité à long terme.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que mangent les scorpions ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Que mangent les scorpions ?

Les scorpions sont des prédateurs efficaces qui se nourrissent de petits insectes et de certains rongeurs. Apprenez-en plus ici sur le sujet.



  • Marshall, B. M., Strine, C., & Hughes, A. C. (2020). Thousands of reptile species threatened by under-regulated global trade. Nature communications, 11(1), 1-12.
  • Nirthanan, S., Joseph, J. S., Gopalakrishnakone, P., Khoo, H. E., Cheah, L. S., & Gwee, M. C. (2002). Biochemical and pharmacological characterization of the venom of the black scorpion Heterometrus spinifer. Biochemical pharmacology, 63(1), 49-55.

Le contenu de Mes Animaux est rédigé à des fins informatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. En cas de doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.