Etoile de mer : anatomie, habitat et alimentation

L'étoile de mer est un animal marin qui habite à la fois les mers et les océans. Malheureusement, sa population diminue en raison des niveaux croissants de pollution.
Etoile de mer : anatomie, habitat et alimentation

Dernière mise à jour : 17 décembre, 2021

L’étoile de mer est un invertébré qui se caractérise par cinq bras qui se terminent en pointe. C’est évidemment à sa forme qu’elle doit son nom. Mais quelles sont les autres caractéristiques intéressantes de cette espèce ? C’est ce que nous vous invitons à découvrir ici !

Cet animal appartient à la famille des échinodermes, un groupe d’animaux marins qui présentent un ensemble de caractéristiques physiques uniques, comme son système squelettique, son tégument, sa symétrie, ainsi qu’un curieux système vasculaire.

L’anatomie de l’étoile de mer

L’étoile de mer n’a pas de cerveau, mais qelle possède un système nerveux très complexe sous la peau, sous forme de réseaux et d’anneaux, qui envoie des informations aux bras pour qu’ils bougent.

Ce curieux animal marin est très sensible à la lumière, aux changements de température et même aux différents courants marins. Pour cette raison, il n’est pas capable de survivre hors de l’eau ou dans des eaux qui ne sont pas salées. Il est également très sensible au toucher.

Comme les autres échinodermes, l’étoile de mer possède un système de locomotion avec des pieds tubulaires. Ce mécanisme est composé de plusieurs petits tentacules avec des ventouses qui roulent pour générer du mouvement.

Par ailleurs, elle a une excellente capacité de régénération, elle peut donc régénérer ses bras sans aucun problème. Il est à noter que certains genres comme Coscinasterias et Linckia sont capables de générer un nouvel organisme à partir d’un fragment de bras.

Au bout de chacun des bras, l’étoile de mer a un œil simple pour percevoir la lumière et l’obscurité, et pour détecter le mouvement d’autres animaux ou objets. D’autre part, sa paroi corporelle est couverte de granules, de tubercules ou d’épines. Ces renflements permettent à l’étoile d’obtenir de l’oxygène de l’eau.

Des étoiles de mer.

Habitat

À l’heure actuelle, près de 2 000 espèces différentes d’étoiles de mer sont connues. Elles vivent toutes dans l’eau salée. La plus forte concentration de spécimens se trouve dans l’Indo-Pacifique et dans les zones tropicales, bien qu’il existe également des populations dans les eaux froides et tempérées.

Les étoiles de mer peuvent vivre au fond de la mer jusqu’à 6 000 mètres de profondeur.

Reproduction

Les étoiles de mer peuvent s’accoupler à la fois sexuellement et asexuellement. Dans le premier cas, il faut un mâle et une femelle ; il n’est pas possible de les différencier, car leurs organes sexuels sont internes. Il existe des sous-espèces hermaphrodites qui produisent à la fois du sperme et des ovules.

La fécondation est externe une fois que les bras expulsent les gamètes. Les embryons et les larves « se collent » aux rochers pour se développer et leurs parents s’en occupent. Le succès de la reproduction sexuée dépendra en grande partie de la température de l’eau.

La reproduction asexuée a lieu lorsqu’une étoile de mer se divise et que de nouveaux spécimens émergent de cette division. Les larves « choisissent » souvent cette forme de continuation de l’espèce lorsqu’il y a beaucoup de nourriture disponible.

Alimentation

Le régime alimentaire des étoiles de mer est composé de palourdes, d’huîtres, de petits poissons, d’arthropodes et de mollusques gastéropodes. Elles peuvent également se nourrir d’algues et d’autres plantes marines.

L’étoile de mer est un prédateur généraliste qui chasse des proies qui nagent lentement ou se reposent sur les fonds marins. Certaines sous-espèces choisissent des animaux ou des plantes en état de décomposition ; d’autres se nourrissent de particules organiques en suspension.

Elle se nourrit par un trou situé au centre de son corps, puis la nourriture traverse un œsophage très court et deux estomacs. Elle peut digérer la nourriture à l’extérieur de son corps si elle attrape des proies plus grosses que la taille de sa bouche.

Les différents types d’étoile de mer

Il existe une grande diversité de formes et de couleurs chez les étoiles de mer, il existe donc différents groupes. Plus précisément, il existe 7 ordres taxonomiques. Ce sont les suivants :

  • Forcipulatida. Les pieds tubulaires qui les aident à se déplacer ont des pointes fendues comme des ciseaux. Cela les aide à attraper leurs proies plus facilement.
  • Brisingida. Elles se caractérisent par un disque central rigide qui comprend entre 6 et 20 bras minces et flexibles.
  • Notomyotide. Elles ont des bras très fins et flexibles réunis par un disque central très réduit. Certaines espèces n’ont pas de ventouses au niveau de leurs pieds tubulaires.
  • Paxilosida. Leurs pieds tubulaires se terminent en pointe, car ils sont utilisés pour creuser dans le sable au fond de l’océan.
  • Spinulosida. Elles arborent des épines et des plaques. Ces ornementations leur donnent un aspect particulier.
  • Valvatida. La plupart ont 5 bras et elles sont généralement plus volumineuses que les autres groupes.
  • Velatida. Toutes les espèces se caractérisent par un disque assez grand qui les empêche de bien bouger leurs bras. Dans certains cas, elles ressemblent plus à un type de pierre aplatie qu’à une étoile de mer.

L’effet de la pollution

Malheureusement, les étoiles de mer doivent aujourd’hui faire face à de nombreuses menaces et dangers. D’une part, la contamination de l’eau les anéantit, car elles ne trouvent pas le moyen de traiter les toxines. N’oubliez pas que les étoiles n’ont pas de filtre dans leur système respiratoire.

D’autre part, elles sont capturées pour être vendues comme souvenirs. Conséquence de cela :  les populations diminuent de plus en plus. Bien que l’étoile de mer n’est pas en voie de disparition, elle est considérée comme une espèce menacée.

This might interest you...
Loutres : caractéristiques, comportement et habitat
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Loutres : caractéristiques, comportement et habitat

Les loutres sont des parents aquatiques du furet et font partie des animaux les plus intelligents que nous connaissions. Apprenez-en plus ici sur e...



  • Calcagno, J. (2014) Los invertebrados marinos. Universidad Maimónides.
  • Vargas, P., & Zardoya, R. (2012). El árbol de la vida: sistemática y evolución de los seres vivos. Vargas, Pablo.