Tout ce qu'il faut savoir sur les coccinelles

Nombreuses sont les personnes qui adorent les coccinelles, mais aussi nombreuses sont les personnes qui ignorent qu'elles ne sont pas toutes rouges avec des points noirs.
Tout ce qu'il faut savoir sur les coccinelles

Dernière mise à jour : 11 décembre, 2021

Les coccinelles font partie des insectes les plus colorés et les plus appréciés des agriculteurs. Quand on pense à une coccinelle, on pense à un insecte avec une tête noire et un dos rouge sur lequel se trouve leurs points noirs caractéristiques. Or, il existe de nombreuses variétés. Découvrez ici tout à leur sujet !

Les caractéristiques des coccinelles

La coccinelle est un coléoptère. Elle est étroitement liée à d’autres insectes, tels que les charançons, les cerfs volants et même les lucioles.

Comme commenté en début d’article, pas toutes les coccinelles sont rouges avec des points noirs. Il existe de nombreuses variétés de coccinelles. Certaines sont oranges, d’autres sont jaunes,  et les points varient, bien qu’ils soient toujours noirs.

La couleur vive de ces coléoptères sert à avertir les prédateurs potentiels qu’ils sont venimeux ou ont un très mauvais goût. Les coccinelles n’ont d’ailleurs pratiquement pas de prédateurs. Les grands dangers auxquels elles font face sont les oiseaux et insectes. Les hirondelles peuvent manger des coccinelles, même si cela est rare.

Les coccinelles sont des  invertébrés qui mesurent entre cinq à 10 millimètres de long. Elles sont diurnes, ce qui signifie qu’ils profitent des heures de clarté pour réaliser leurs activités. Elles se cachent la nuit et pendant les mois d’hiver, un phénomène similaire à l’hibernation. Elles repartent sur le terrain au printemps.

Une coccinelle sur une feuille.

Habitat

Les coccinelles vivent dans tous les coins de la planète. À la campagne elles sont faciles à voir, car elles ne se cachent pas. Elles grimpent souvent au sommet des plantes.

La préférence des coccinelles pour une plante plutôt qu’une autre est due à la présence de pucerons, leur nourriture. S’il y a des pucerons sur une plante, ces petits insectes se trouveront également sur cette plante, soit à proximité.

Les différents endroits où l’on peut voir des coccinelles sont variés : dans les champs, dans les jardins et dans les parcs. Elles sont attirées par les murs aux couleurs vives et par les étendues d’herbe ou de fleurs, mais s’il n’y pas de pucerons dans leur habitat, elles migrent généralement vers un autre endroit.

Le comportement des coccinelles

Ces sympathiques coléoptères sont indépendants. C’est-à-dire que ce sont des insectes solitaires qui passent la journée à chercher de la nourriture seuls.

Concernant leur reproduction, une seule coccinelle peut pondre jusqu’à 400 œufs à chaque ponte, lesquels éclosent entre mars et avril. La femelle les laissent généralement sur les feuilles des plantes habitées par des pucerons, pour que les larves puissent se nourrir. Le cycle complet d’une coccinelle dure deux mois ; quand l’hiver arrive, elle hiberne.

Bien que les coccinelles soient indépendantes, elles se regroupent en un grand groupe pour hiberner, afin de se protéger du froid. De plus, une fois qu’elles se réveilleront au début du printemps, il sera plus facile pour elles de s’accoupler et donc de se reproduire.

L’espérance de vie varie d’une espèce à une autre.. On peut dire qu’elles vivent en moyenne un an, bien que certaines espèces puissent vivre jusqu’à trois ans, ce qui est tout un exploit si l’on tient compte du fait que ce sont des insectes et qu’ils sont de très petite taille.

L’importance écologique des coccinelles

Comme les coccinelles se nourrissent de pucerons et non de plantes ou de légumes, on peut dire qu’elles sont des insecticides naturels. En effet, elles éliminent les pucerons, qui sont si nuisibles, sans qu’il soit nécessaire de mettre des poisons dans les vergers.

D’ailleurs, à certains endroits, les coccinelles sont utilisées pour lutter contre les pucerons et les acariens. On dit qu’une seule coccinelle peut manger jusqu’à 1 000 proies au cours d’un été, elles sont donc très précieuses dans le contrôle biologique. Des coccinelles sont ainsi libérées sur les cultures fortement touchées par les pucerons.

C’est la raison pour laquelle est sont importantes pour l’équilibre écologique : puisqu’elles peuvent éloigner les pucerons, il n’est pas nécessaire d’utiliser des insecticides toxiques.

Bien que ces derniers soient sans danger pour les humains, ils peuvent être nocifs pour d’autres types d’insectes et pour les oiseaux. Les coccinelles aident ainsi à la préservation des chaînes alimentaires.

Enfin, dans certains pays, les coccinelles représentent un symbole de chance. Ce qui est certain, c’est qu’elles font partie des insectes les plus appréciés. Les coccinelles sont des insectes amicaux qui peuvent aussi contribuer à l’équilibre écologique de nos montagnes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment éliminer les pucerons des plantes ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Comment éliminer les pucerons des plantes ?

Les agriculteurs doivent savoir comment éliminer les pucerons des plantes, car ces invertébrés peuvent facilement devenir des ravageurs.