Celui qui conserve a toujours des réserves : les animaux qui stockent des vivres

11 septembre, 2020
Survivre dans la nature est un défi pour tous les animaux, et même pour ceux qui sont tout en haut de la chaîne trophique. L'une des stratégies suivies par ces animaux est celle consistant à conserver de la nourriture pour le futur.

De nombreux animaux stockent des vivres pour les périodes où ils en auront besoin, comme l’hiver, l’époque de la naissance des petits ou la sécheresse. Pour cela, ils cachent les aliments avec précaution, dans une cachette que même leur congénères ignorent.

Ces animaux se nourrissent, habituellement, de graines ou de fruits ; en d’autres termes, ils sont herbivores. Cependant, il existe des espèces avec des régimes plus variés, qui sont omnivores. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il y a même un carnivore considéré comme expert pour conserver de la nourriture pour plus tard.

Les animaux qui stockent des vivres

Pourquoi les animaux ont-ils ce besoin de provisions ? Nous allons vous l’expliquer dès maintenant.

Il faut être prévoyant

Ce comportement de stockage obéit, dans la majorité des cas, à l’instinct de survie. Il s’agit de garder des aliments (excédentaires à un moment) pour les consommer plus tard, quand il y aura moins de nourriture. Normalement, ils sont stockés dans un « garde-manger » improvisé, adapté à différents facteurs :

  • Les possibles changements de saison
  • La présence d’animaux compétiteurs sur le même territoire

Dans des régions où les hivers sont durs, par exemple, être un animal qui stocke des vivres fournit un avantage significatif au niveau de la survie.

Dans le règne animal, il est important de faire la différence entre stocker et accumuler. Un animal, dans la nature, sera habitué aux périodes difficiles où les aliments deviennent plus rares et aura donc tendance à faire des provisions.

Cependant, les chiens domestiques, qui n’en ont apparemment pas besoin, adorent enterrer des os et des jouets. À quoi cela est-il dû ? À l’instinct de survie, une fois de plus. Il ne faut pas oublier que leurs ancêtres n’avaient pas ce luxe d’être nourris tous les jours par des personnes. Ceci reste profondément gravé dans l’ADN.

Un labrador qui mord un os.

Les bonnes choses se font parfois attendre

Il est vrai que, dans la majorité des cas, l’animal qui stocke des vivres essaie de créer une réserve d’aliments pour un futur incertain. Néanmoins, on connaît des espèces qui procèdent à ce stockage afin de laisser mûrir l’aliment. Dans ces cas, les animaux conservent les aliments qu’ils ne peuvent pas immédiatement manger parce qu’ils ne sont pas suffisamment mûrs, tout en sachant qu’ils deviendront parfaitement comestibles avec le temps.

  • Par exemple, la tayra (Eira barbara) cache les bananes vertes et revient les manger plus tard, une fois qu’elles sont mûres
  • Les caïmans peuvent tuer leurs proies à coups de dents mais ne peuvent pas arracher leur chair ou la mâcher. Si la proie est petite, ils l’avalent d’un coup. Si elle est très grande, ils la conservent sous l’eau et la “laissent pourrir” (mûrir) pour la manger plus facilement
  • Les insectes, comme c’est le cas des fourmis, laissent quelques aliments mûrir. Certaines espèces de fourmis cultivent des morceaux de feuilles non comestibles et les conservent ensuite sous terre. Une fois stockées avec une série de vers, elles mûrissent et finissent par nourrir toute la colonie

Quelques exemples d’animaux qui stockent des vivres

C’est dans l’ordre des rongeurs que nous retrouvons la majorité des animaux qui stockent des vivres. Les écureuils, par exemple, sont très prévoyants lorsqu’il s’agit  de parer à de possibles périodes où la nourriture se ferait rare. C’est pour cela qu’ils cachent des noix, des noisettes et des graines dans toute une série de cachettes pour quand le froid arrivera. Le problème est qu’ils oublient fréquemment où se trouve ce garde-manger. Le bon côté de cette étourderie est que les graines ou les fruits enterrés finissent par germer et se transformer en arbres.

On retrouve aussi des espèces qui stockent des vivres parmi les oiseaux. C’est le cas des passereaux, qui sont connus pour chasser des insectes, des oiseaux, des reptiles ou des mammifères et empaler leurs corps sur des tiges épineuses. Ceci lui sert de garde-manger pour nourrir ses petits, sans avoir besoin de retourner chasser.

Les autres façons de se préparer aux périodes de pénurie

Les animaux font beaucoup de choses différentes pour survivre à l’hiver, en plus de stocker de la nourriture :

  • Certains émigrent vers des endroits où le climat est plus chaud et où ils peuvent plus facilement trouver des aliments. C’est le cas de nombreux oiseaux qui voyagent en volées pour réduire les dangers d’une traversée si longue
  • D’autres animaux hibernent une bonne partie de l’hiver. Hiberner implique de se plonger dans un sommeil spécial, plus profond que le sommeil habituel. Au cours de ce sommeil, la température corporelle, le rythme cardiaque et la respiration diminuent jusqu’à devenir imperceptibles. Avant que n’arrive le moment d’hiberner, ces animaux se préparent en mangeant beaucoup de nourriture et en la stockant sous forme de graisse corporelle
  • Au contraire, certains animaux restent actifs en hiver ; ils procèdent à des adaptations avant l’arrivée du climat froid. Par exemple, des changements au niveau de leur comportement alimentaire ou de leurs corps, comme se créer une nouvelle peau plus épaisse
Les ours font partie des animaux qui stockent des vivres.

Comme nous avons pu le voir, de nombreux animaux ont ce comportement de stockage de nourriture gravé dans leur code génétique, pour les périodes les plus dures. Cette stratégie répond à un simple échange d’énergie car ils investissent leurs forces pour stocker de la nourriture quand celle-ci est disponible pour ensuite avoir de quoi se nourrir dans les moments les plus difficiles.

 

  • Rodentia [Internet]. Es.wikipedia.org. [citado 20 de junio de 2020]. Disponible en: https://es.wikipedia.org/wiki/Rodentia#Ciclo_vital
  • Almacenaje animal [Internet]. Es.wikipedia.org. [citado 20 de junio de 2020]. Disponible en: https://es.wikipedia.org/wiki/Almacenaje_animal
  • Los animales se preparan para el invierno – Nou Camping [Internet]. Nou Camping. [citado 20 de junio de 2020]. Disponible en: https://www.noucamping.com/es/animales-preparan-invierno/
  • ¿Qué animales almacenan alimentos para tiempo de escasez? [Internet]. Viajes de Gulliver. 2011 [consultado el 20 de junio de 2020]. Disponible en: http://blogparalasminuencias.blogspot.com/2011/08/que-animales-almacenan-alimentos-para.html
  • ¿Por qué los perros entierran la comida? [Internet]. Tandy 2016 [consultado el 20 de junio de 2020]. Disponible en: https://tandymascotas.es/por-que-los-perros-entierran-la-comida/
  • Laniidae [Internet]. Es.wikipedia.org. [citado 20 de junio de 2020]. Disponible en: https://es.wikipedia.org/wiki/Laniidae
  • Pérez Más E. Mamíferos. [Barcelona]: Bruguera; 1978.