Les dauphins ont-ils réellement de l'empathie ?

Les dauphins sont-ils si amicaux qu'on le dit ? Découvrez ici si ces mammifères sont véritablement capables de faire preuve d'empathie ou non.
Les dauphins ont-ils réellement de l'empathie ?

Dernière mise à jour : 12 janvier, 2021

La culture populaire regorge d’innombrables histoires sur les dauphins sauvant des naufragés, pêchant et venant près des côtes à la recherche de compagnie humaine. Tout cela soulève une question logique : sommes-nous importants pour eux ? Le fait qu’ils sauvent une personne en train de soigner signifie-t-il qu’ils ont de l’empathie ?

L’empathie est un processus mental complexe qui nécessite un développement cognitif élevé – en termes d’évolution – et un esprit social. Les dauphins, bien que répondant à ces exigences, ont la réputation de ne pas être aussi amicaux que ce que veulent nous faire croire les zoos.

Ont-ils ou non de l’empathie ? Poursuivez donc votre lecture si vous souhaitez en savoir davantage sur cette question.

Empathie et théorie de l’esprit

Nous pouvons définir l’empathie comme la capacité cognitive d’un individu à comprendre et ressentir les sentiments de l’autre. Avez-vous déjà bâillé en voyant quelqu’un bâiller ? Un ami vous a peut-être déjà dit : « Ne pleure pas, ou je vais pleurer aussi. » Ces deux exemples mettent en évidence l’empathie : on ressent ce que l’autre ressent.

L’empathie est un processus adaptatif chez les espèces sociales. C’est l’un des mécanismes les plus sophistiqués de coexistence entre les individus. Il ne peut pas y avoir de cohésion de groupe sans elle. L’empathie exige également la conscience de soi.

Cette projection de la conscience de soi est ce que l’on appelle la théorie de l’esprit. Voici un exemple : faire écouter une chanson précise à un ami qui traverse une période difficile parce que nous nous souvenons que cette chanson nous a fait du bien, et nous supposons qu’il en sera de même pour notre ami.

Un dauphin, la tête hors de l'eau.

Les dauphins et la théorie de l’esprit

On sait que les dauphins sont capables de se reconnaître dans un miroir. Ils disposent aussi d’un système social complexe et d’une communication très sophistiquée. Mais qu’en est-il de la théorie de l’esprit ? Les dauphins attribuent-ils leurs états mentaux aux autres ?

La réponse est oui. En 2010, Uwano et son groupe de chercheurs ont démontré cela à travers une expérience dans laquelle les dauphins, entraînés à suivre une série de commandes par gestes, étaient plus enclins à réagir en fonction du regard de la personne que du geste lui-même.

En d’autres termes, les dauphins accordaient plus d’attention à ce qu’ils croyaient que leur maître voulait que l’ordre lui-même. Compte tenu de tout cela, peut-on dire que les dauphins ressentent de l’empathie ? La réponse est oui. Voici comment ce fait a été prouvé.

Les dauphins ressentent de l’empathie et agissent en conséquence

Il a déjà été démontré que certaines espèces non humaines avaient de l’empathie (souris, éléphants…). Comment peut-on voir si un spécimen sait faire preuve d’empathie ? La réponse est très simple : à travers des comportements d’aide.

Avant les expériences qui consistaient à vérifier si les dauphins avaient de l’empathie, on supposait déjà que c’était le cas. Voici quelques preuves assez claires qui le démontrent :

  • Plonger dans des zones où il y a des dauphins est relativement dangereux, mais pas parce qu’ils peuvent vous attaquer. Les dauphins savent en effet que les humains ne respirent pas sous l’eau. Ils tentent alors de sauver les plongeurs en pensant qu’ils se noient.
    • Le problème est que le changement soudain de pression en revenant à la surface trop rapidement peut causer des dommages à l’organisme.
  • Les dauphins défendent d’autres espèces contre les requins. Ces gros poissons sont l’ennemi naturel des dauphins. De nombreuses histoires racontent comment des dauphins défendent les nageurs contre les attaques des requins. Ou encore comment ils servent d’appâts pour les éloigner des groupes de baleines.
  • Les dauphins aident leur congénères. Lorsqu’un dauphin du groupe est trop faible ou blessé, les autres membres du groupe nagent autour de lui pour le protéger et l’aider à remonter à la surface afin qu’il puisse respirer.

Certains points concernant l’empathie de ces animaux ont été découverts dans des environnements contrôlés et des conditions expérimentales. Ce sont les suivants :

  • L’énorme complexité de leur système social est le terreau de l’empathie. Le grand cerveau des dauphins et leur longue enfance créent des conditions parfaites pour développer un sentiment de cohésion de groupe et agir en conséquence.
  • La relation mère-enfant est la clé du développement de l’empathie chez les dauphins.Les mères apprennent en effet à leurs petits à se comporter en groupe à travers leur comportement et leur langage.
  • Leur capacité à imiter les comportements fait partie du développement de l’empathie. Des études de psychologie comparées ont montré que le bébé dauphin développe de l’empathie pour les autres membres du groupe en imitant les comportements de sa mère.
Des dauphins qui nagent en pleine mer.

En guise de conclusion, nous citerons le célèbre anthropologue et écologiste Loren Eyseley. Il parlait de « mettre fin à la longue solitude » où l’espèce humaine se débarrasse, après des milliers d’années, du sentiment d’isolement qui nous pousse à croire que les êtres humains sont les seuls êtres intelligents qui existent. Qu’en pensez-vous ?

Cela pourrait vous intéresser ...
Le chant des baleines
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Le chant des baleines

Le chant des baleines est l'un des mécanismes de communication existants les plus curieux, découvrez en plus dans cet article.