10 oiseaux charognards

Ces espèces se nourrissent de viande en décomposition provenant des carcasses. Elles jouent donc un rôle fondamental, puisqu'elles permettent d'éviter la contamination de l'écosystème.
10 oiseaux charognards

Dernière mise à jour : 11 janvier, 2022

Les charognards sont des animaux mangeurs de cadavres, qu’ils n’ont ni chassés ni tués. Et, croyez-le ou non, ils ont une mission très utile pour l’écosystème : éliminer les débris organiques en décomposition. Parmi eux, figurent les oiseaux charognards.

Il y a aussi des insectes et même des mammifères, comme le raton laveur, qui se chargent de consommer les restes d’animaux qui ont été chassés par d’autres. Dans le cas des oiseaux charognards, ils peuvent même combattre de grands prédateurs pour se nourrir. Découvrez 10 d’entre eux ci-dessous.

1. Le vautour fauve (Gyps fulvus)

C’est l’un des rares vautours à habiter l’Europe, bien qu’on le trouve également en Afrique du Nord, dans la péninsule arabique et en Asie du Sud (jusqu’en Inde). Il préfère les zones montagneuses avec des rochers et des vallées profondes.

Le vautour fauve a une envergure de plus de 2,5 mètres et pèse environ 10 kilos. Ses plumes sont de couleur cannelle ou ocre, sa tête et son cou sont blancs et son bec crochu grisâtre, typique des rapaces, lui permet de déchirer les tissus et les peaux. Grâce à sa vue puissante, il peut voir les cadavres à plusieurs mètres de distance et de haut.

2. Le gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

Le gypaète barbu est un autre des oiseaux charognards les plus connus. On le trouve dans les monts Cantabriques, les Alpes, les Pyrénées, en Afrique du Nord et du Sud, en Europe de l’Est et même en Himalaya.

Gypaète barbu : caractéristiques

Quant à son plumage, il varie selon l’âge. Adulte, cet oiseau arbore des couleurs brunes, noires, blanches et grises.  Son bec est crochu, et ses yeux sont petits mais très développés. Cet oiseau a l’habitude de lancer des os contre les rochers d’une hauteur considérable afin de les casser et les manger plus facilement.

3. Le condor des Andes (Vultur gryphus)

C’est l’un des rares oiseaux charognards d’Amérique du Sud, plus précisément de la cordillère des Andes. Il se caractérise par son plumage noir et gris, par son cou blanc et par sa tête nue. Les mâles sont plus gros que les femelles et ont une crête et des plis sur le visage qui s’amplifient avec l’âge.

Condor: caractéristiques

Le condor des Andes se nourrit d’animaux morts, mais une fois qu’il les repère, il passe des heures voire des jours à les survoler. Grâce à son bec puissant, il est capable de déchirer les tissus et de se nourrir toute la journée : il peut manger cinq kilos de viande d’un coup ! Et ce, après cinq semaines de jeûne.

4. Le vautour percnoptère (Neophron percnopterus)

Le vautour percnoptère vit notamment en Égypte, mais il est également présent dans la péninsule ibérique, en Afrique du Nord et centrale et en Asie du Sud-Est. Il est de petite taille par rapport aux autres vautours. Les jeunes sont de couleur brune et les adultes ont les pattes et la tête jaunes, le corps et les ailes blancs avec des extrémités sombres et une queue complètement claire.

Vautour percnoptère : caractéristiques

Quand il y a des charognes, le vautour percnoptère est l’un des derniers charognards à aller se nourrir : il attend que les plus gros animaux s’occupent de la viande avant d’engloutir les peaux ou la graisse. Il complète son régime avec des insectes, des œufs ou des petites proies.

5. L’aigle royal (Aquila chrysaetos)

L’aigle royal est l’un des plus grands oiseaux. Il mesure entre 90 et 100 centimètres de haut et 2,27 mètres d’envergure. Il arbore une belle couleur marron au niveau du dos et des couleurs plus claires au niveau du ventre. Ses plumes sont assez allongées et sur chacune se trouve une petite tache blanche.

Le régime alimentaire de ce redoutable chasseur est basé sur des lagomorphes, comme les lièvres. Mais il consomme des charognes lorsque les ressources se font rares.

6. La pie bavarde (Pica pica)

La pie est un bel oiseau qui se caractérise par sa coloration blanche et noire incomparable. On la trouve dans certaines régions tempérées d’Asie, d’Afrique, d’Arabie, d’Amérique du Nord et d’Europe.

Le bec de cette espèce n’est pas adapté à un régime alimentaire spécifique, elle en profite donc pour manger de tout : des insectes, des céréales, des charognes, des œufs et même des poussins d’autres oiseaux.

7. Le milan noir (Milvus migrans)

Le milan noir est un rapace qui mesure entre 50 et 60 centimètres de long. Il a une envergure de près d’un mètre et demi. Il a un comportement migratoire. Par conséquent, selon la période de l’année, on peut le trouver soit en Afrique, soit en Europe, soit en Asie, soit en Océanie.

Son régime alimentaire est basé sur la chasse aux oiseaux, poissons, mammifères, amphibiens et reptiles. Mais il est capable de se nourrir de charognes si nécessaire.

8. Le choucas des tours (Coloeus monedula)

Cet oiseau ressemble beaucoup au corbeau, car c’est l’un de ses proches parents. Il mesure environ 33 centimètres de long et a une envergure de 67 centimètres. Son plumage présente une combinaison de couleurs brun foncé et noir. Sa tête plus claire arbore des teintes grisâtres.

C’est un animal opportuniste. Il consomme toutes les ressources disponibles, y compris les charognes.

9. La corneille noire (Corvus corone)

Cette espèce peut être confondue avec ses proches parents le chouca des tours et le corbeau, en raison de sa petite taille et de son plumage sombre. On trouve cet oiseau dans une grande partie de l’Europe, dans certaines parties de l’Asie et en Égypte.

C’est un animal omnivore qui est capable de s’adapter à la disponibilité de sa nourriture. Il consomme donc des insectes, des graines, des céréales, des petits mammifères et des charognes de toutes sortes.

10. Le vautour moine (Aegypius monachus)

Ce charognard est originaire d’Asie, mais on peut également le trouver dans le sud de l’Europe, toujours dans les ravins et les falaises. Ses plumes sont sombres, mais pas forcément noires, et sa tête est de couleur plus claire, ce qui lui donne une apparence chauve. Il n’y a pas de différences entre les sexes.

Les vautours sont assez « méfiantes » lorsqu’ils trouvent des proies, mais ils se précipitent pour qu’aucun autre oiseau ne puisse les attraper. Ils déchirent la peau et ne consomment que la viande, pas les viscères ni les poils.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 12 meilleurs oiseaux domestiques
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Les 12 meilleurs oiseaux domestiques

Découvrez ici une liste des meilleurs oiseaux domestiques. Leur prise en charge est complexe, mais vivre avec eux est une expérience incroyable.