Grand corbeau : habitat et caractéristiques

Le grand corbeau est l'un des oiseaux les plus connus au monde en raison de sa présence dans la littérature et la mythologie. Son comportement est l'aspect le plus surprenant.
Grand corbeau : habitat et caractéristiques

Dernière mise à jour : 18 octobre, 2021

Le grand corbeau (Corvus corax) est l’un des oiseaux les plus populaires au monde. Il est présent dans la littérature mondiale et la mythologie de divers pays, et sa présence est associée aux présages. Cependant, au-delà des mythes autour du grand corbeau, ce dernier se distingue essentiellement pour son intelligence à l’état sauvage.

Son comportement et sa communication font du grand corbeau un oiseau très particulier. Les corbeaux appartiennent à l’ordre des Passériformes et sont connus pour leur capacité à chanter et à imiter la voix humaine. Vous trouverez ci-dessous les informations les plus pertinentes sur cet oiseau curieux.

L’habitat du grand corbeau

Le grand corbeau est l’un des oiseaux les plus répandus au monde. Il couvre une grande partie de l’hémisphère nord et est présent dans le nord de l’Europe, les îles britanniques, l’Islande et le nord de la Scandinavie. On le voit également de l’Asie centrale orientale à l’océan Pacifique et du sud de l’Himalaya au nord-ouest de l’Inde.

Sur le continent américain, il couvre toute la région du Canada, des États-Unis et du Mexique. Il préfère les habitats ouverts tels que la toundra sans arbres, les falaises rocheuses, les plaines et les déserts envahis par la végétation et les plaines.

Cependant, on peut le trouver dans n’importe quel habitat, à l’exception des forêts tropicales. On le trouve également fréquemment dans les zones urbaines.

Un grand corbeau sur une branche.

Caractéristiques physiques

Les grands corbeaux se caractérisent par leur beau plumage noir aux reflets bleutés et violets irisés. Leurs plumes au niveau de la gorge peuvent s’allonger et sont généralement d’un brun-gris pâle ; elles sont appelées hackles et sont utilisées au moment de la communication. Le bec de ces oiseaux est fort, noir et légèrement incurvé. Quant à l’iris de leurs yeux, il est brun foncé.

Les corbeaux font partie des plus gros passereaux. Les mâles adultes mesurent entre 52 et 69 centimètres de long. Par ailleurs, Corvus corax présente un dimorphisme sexuel : les mâles mesurent entre 144 et 160 centimètres, tandis que les femelles mesurent entre 124 et 138 centimètres. Leur poids oscille entre 0,7 et 1,7 kilogramme.

Il existe 8 sous-espèces connues avec peu de différences physiques. Les différences les plus fréquentes sont des variations dans la forme de leur queue, l’épaisseur de leur bec et leurs stratégies de communication.

Le plumage des jeunes corbeaux est semblable à celui des adultes, mais il est plus mat. Aussi, l’iris de l’œil est généralement gris-bleu.

Le comportement du grand corbeau

Le grand corbeau est doté d’une grande intelligence et d’une dynamique sociale complexe. Il est capable de s’adapter aux nouvelles problématiques de son environnement naturel et se nourrit en grands groupes dans des espaces où se concentrent les ressources.

Les spécimens qui ne se reproduisent pas occupent des abris collectifs, bien qu’ils apparaissent généralement seuls ou en couple. Les couples reproducteurs établissent, eux, des territoires de nidification qui varient selon la densité des ressources de la région.

Jusqu’à présent, aucune migration n’a été enregistrée chez les grands corbeaux. Toutefois, ils peuvent des mouvements saisonniers plus courts pour éviter des conditions hivernales extrêmes.

Communication et perception

Le grand corbeau a un répertoire diversifié d’appels et de sons non vocaux à des fins différentes. Ce répertoire comprend entre 15 et 33 catégories de vocalisations qui peuvent être des cris d’alerte, des sons de réconfort, des avertissements de persécution et des tonalités territoriales.

Comme les autres oiseaux, les corbeaux communs peuvent imiter les sons d’autres animaux et sont capables d’émettre une variété de sons qui ressemblent beaucoup aux appels d’autres oiseaux.

Les femelles émettent généralement des craquements et les jeunes oiseaux se lancent dans des jeux vocaux, dans lesquels ils parcourent tout leur répertoire de sons pendant des minutes, voir des heures.

Prédation et habitudes alimentaires

Les corbeaux sont rarement considérés comme des proies, y compris les œufs et les jeunes. Les adultes défendent farouchement leur progéniture en chassant les prédateurs. Ces prédateurs potentiels peuvent être de grands faucons et aigles, d’autres corbeaux, des hiboux et des martres.

Les grands corbeaux sont principalement des charognards omnivores. Leur nourriture est d’origine animale et comprend des arthropodes, des amphibiens, des petits mammifères, des oiseaux, des reptiles et des charognes. Ils consomment également du placenta des moutons et des aliments végétaux comme les céréales, les fruits et les glands.

Les adultes se méfient des nouveaux types de charognes, ils attendent donc l’arrivée d’autres animaux avant de s’approcher de la nourriture sans crainte.

L’analyse de l’estomac du grand corbeau a montré que son régime alimentaire se compose principalement de mammifères, suivis d’insectes et de petits oiseaux.

Ces oiseaux prélèvent de la nourriture sur le sol et stockent toutes sortes d’aliments tels que des os, des noix et de la viande. Les plus jeunes commencent à expérimenter le stockage peu de temps après avoir quitté le nid.

Comportement reproducteur

Le grand corbeau peut s’accoupler à tout moment de l’année, mais il se reproduit plus fréquemment en automne et en hiver. Ces oiseaux se déplacent en groupes, mais curieusement, ils forment des couples pour la vie.

Toutefois, il n’y a aucune preuve indiquant qu’ils s’accouplent toujours avec leur partenaire. Les couples sont généralement très territoriaux et nichent presque toujours au même endroit.

Les jeunes corbeaux commencent le rituel d’accouplement à un âge précoce, mais ne s’accoupleront qu’après 2 à 3 ans de vie. Ce rituel consiste en des acrobaties aériennes et en des démonstrations de la capacité à se nourrir. Les femelles invitent à la copulation en s’abaissant légèrement et en déployant ou en abaissant leurs ailes.

Le grand corbeau a une longue espérance de vie de 10 à 15 ans dans la nature et jusqu’à 40 ans en captivité. Cependant, la plupart des spécimens sauvages meurent au cours de leurs premières années de vie.

Les corbeaux secouent ou agitent souvent leur queue et la soulèvent légèrement. Après la copulation, le grand corbeau fait son nid dans un grand arbre, sur un poteau électrique ou sur un bâtiment ancien. La ponte a lieu entre février et mai ; la femelle dépose entre 3 et 7 œufs.

Les œufs sont bleu-vert pâle avec des taches brunes et éclosent au bout de 20-25 jours. Les parents fabriquent les nids de 40 à 150 centimètres de diamètre avec des matériaux souples tels que des poils de cerf et des bâtons. Les jeunes quittent généralement le nid au bout de 5 -7 semaines.

Le statut de conservation du grand corbeau

Le grand corbeau a été stigmatisé à travers l’histoire et sa relation avec l’homme est quelque peu conflictuelle. Son rôle dans la mythologie fait que de nombreux habitants de certaines régions l’ont classé comme un oiseau nuisible. De plus, le grand corbeau est chassé et empoisonné afin qu’il n’attaque pas les cultures ou le bétail.

Certaines populations de grands corbeaux ont été supprimées pour protéger d’autres espèces menacées, car ces oiseaux étaient impliqués dans leur prédation. Actuellement, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) le classe dans la catégorie des espèces “peu préoccupantes”.

Un corbeau.

En somme, le grand corbeau est un oiseau au comportement très particulier. Sa communication et sa loyauté envers son partenaire ne sont que quelques-unes de ses caractéristiques distinctives.

Malheureusement, cette espèce est encore stigmatisée dans le monde. La littérature et le cinéma continuent de renforcer ce stigmate avec terreur et mysticisme.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 curiosités sur les corbeaux
My Animals
Lisez-le dans My Animals
10 curiosités sur les corbeaux

Les corbeaux sont associés aux mauvais présages et aux entités maléfiques. Or, cette mauvaise réputation est infondée. Découvrez-les ici !