L'ortalide à ventre roux, un oiseau des tropiques

25 juin, 2020
L'ortalide à ventre roux est un oiseau endémique de la Colombie, du Venezuela et de Trinidad-et-Tobago. Il a un plumage discret et un chant puissant. Cette espèce aide à disperser les graines et est donc considérée comme un participant à la régénération des forêts.
 

L’ortalide à ventre roux (Ortalis ruficauda) est un oiseau tropical de l’ordre des Galliformes. On le connaît également sous le nom de “chachalaca” ou “Cocrico”.

Cette espèce fait partie d’un ancien groupe d’oiseaux de la famille des Cracidae, qui comprend une cinquantaine d’espèces et est apparenté aux mégapodes. Ces derniers sont connus comme les oiseaux constructeurs de monticules qui habitent l’Australasie.

Répartition de l’ortalide à ventre roux

L’ortalide à ventre roux ne vit qu’en Amérique. Il est endémique dans les zones néotropicales : nord-est de la Colombie et nord du Venezuela, bien qu’il habite également Trinité-et-Tobago, où il est l’un des deux oiseaux nationaux.

Habitat

L’ortalide à ventre roux réside dans des broussailles de feuillus, des forêts galeries et des parcelles de forêt dans les basses terres plus sèches du nord-est de la Colombie, du nord du Venezuela et de Trinité-et-Tobago, comme mentionné ci-dessus.

Au Venezuela, les ortalides n’habitent généralement pas les profondeurs des forêts humides, mais préfèrent les broussailles, les bords épais des cours d’eau ou les forêts basses que l’on trouve dans les régions plus sèches des tropiques.

Caractéristiques physiques

Ces oiseaux sont semblables en apparence et en taille aux poules et aux faisans. Ils ont une petite tête, un long cou, un corps avec de grandes et fortes pattes et une queue relativement longue. Ils émettent également des chants bas et résonnants.

 

Cette espèce a un plumage opaque et discret. Les couleurs prédominantes sont le gris, le brun et le noir, qui servent de camouflage sur les branches et sur le sol. Les femelles de cette espèce ont également une morphologie brun foncé avec une partie du corps brun clair.

L'ortalide à ventre roux sur une branche

Habitudes de l’ortalide à ventre roux

L’ortalide à ventre roux est principalement un oiseau diurne. Il est plus actif au petit matin, avant l’aube, lorsqu’on les entend lancer des appels sonores.

Ces oiseaux préfèrent nicher dans les arbres. Ils se nourrissent principalement de fruits et d’herbes, donc de fruits tendres, de graines, de fleurs, de pousses vertes et de feuilles. En raison de ses habitudes de consommation de fruits, cet oiseau est un bon disperseur de graines et a donc une importance dans la régénération des forêts.

Des études récentes ont qualifié l’ortalide à ventre roux d’espèce indiquant l’état de conservation des forêts. De plus, cet oiseau est une espèce sociale qui se rassemble généralement pour fouiller en volées de 4 à 20 oiseaux.

Les ortalides à ventre roux se reposent généralement pendant les heures les plus chaudes de la journée. Bien sûr, leurs lieux de repos sont toujours dans les arbres. Ils prennent également des bains de poussière, qui les aideraient à lutter contre les parasites externes. Mais ils peuvent aussi se lancer dans une parade nuptiale.

 

Reproduction

Il convient de noter que ces oiseaux sont monogames. En outre, ils nichent généralement dans les arbres. Le mâle et la femelle contribuent tous deux à la construction du nid. Au cours de la phase de reproduction, ils peuvent être territoriaux.

Ils pondent généralement deux œufs blancs que la femelle couve seule. Les jeunes sont précoces et naissent avec l’instinct de grimper immédiatement et de se réfugier dans l’arbre de nidification. Ils sont capables de voler dans les jours qui suivent l’éclosion.

Deux indivisu d'ortalide à ventre roux

Le chant de l’ortalide à ventre roux

De nombreux spécimens de l’ortalide à ventre roux émettent des sons extrêmement forts. Ils ont une très grande trachée qui garantit que ses appels peuvent être entendus à plus d’un kilomètre de distance.

Habituellement, les nuées d’ortalides émettent des sons très forts en chœur. Leurs chants sont dominés par une foule de gloussements, de cris et de croassement.

État de conservation de l’ortalide à ventre roux

Traditionnellement, la famille des cracidés a été chassée dans les villages ruraux du Néotropique, en raison de sa taille plus importante par rapport aux autres oiseaux forestiers. D’autre part, la déforestation croissante de leur habitat influence également le déclin accéléré des populations locales de cracidés dans toute l’Amérique latine.

 

Un facteur qui peut favoriser l’action pour la conservation de cette espèce est qu’elle est en train de devenir une espèce importante pour l’industrie de l’écotourisme.

 

  • Rufous-vented Chachalaca (Ortalis ruficauda), In Neotropical Birds Online (T. S. Schulenberg, Editor). Cornell Lab of Ornithology, Ithaca, NY, USA. retrieved from Neotropical Birds Online: https://neotropical.birds.cornell.edu/Species-Account/nb/species/ruvcha1
  • BirdLife International (2020) Species factsheetOrtalis ruficauda. Downloaded from http://www.birdlife.org on 14/02/2020.
  • Restall, R., Rodner, C. y Lentino, M. (2006). Birds of Northern South America. EE.UU.: Yale University Press.
  • Brooks D. y Fuller R. (2006). Biología y Conservación de Crácidos . En Conserving Cracids: the most Threatened Family of Birds in the Americas (pp. 11-26). Houston, tx: Misc. Publ. Houston Mus. Nat. Sci., N.o 6.
  • Mieres-Bastidas, L., Gómez, A.,  Araujo-Quintero, A., Angulo-Pérez, M., Salazar, L., Canelones-David, K.,Pérez-Pérez, A. (2016). Estado de conservación de aves y mamíferos en agrosistemas de la cuenca del río Las Marías, estado Portuguesa, Venezuela. Avances de Investigación en Medicina Veterinaria y Producción Animal. 131.