Salmonellose chez les oiseaux : causes, symptômes et traitement

La salmonellose est une infection bactérienne qui affecte aussi bien les oiseaux que les mammifères. Elle représente un problème chez les oiseaux domestiques, mais surtout chez les espèces élevées pour la consommation.
Salmonellose chez les oiseaux : causes, symptômes et traitement

Dernière mise à jour : 27 octobre, 2021

Le terme Salmonella vous dit certainement quelque chose, surtout si vous avez déjà souffert d’une infection gastro-intestinale causée par l’ingestion d’œufs ou d’un autre produit d’origine animale. Bien que la salmonellose soit une affection connue des humains, les oiseaux et de nombreux autres mammifères peuvent aussi en souffrir.

Les infections bactériennes sont relativement fréquentes chez les oiseaux, en particulier ceux élevés dans des fermes de production intensive et entassés dans de petits espaces. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus sur la salmonellose.

Qu’est-ce que la salmonellose aviaire ?

Le terme salmonellose désigne toute infection bactérienne causée par le complexe Salmonella spp., quelles que soient l’espèce et l’intensité du tableau clinique. Chez les oiseaux, les micro-organismes généralement considérés comme des causes suspectes sont Salmonella gallinarum et Salmonella pullorum.

Toutes les espèces d’oiseaux sont susceptibles d’être infectées par Salmonella. La prévalence de la maladie est plus élevée en hiver, en particulier chez les espèces grégaires qui se nourrissent de graines (Passeriformes). La vulnérabilité de chaque spécimen dépendra de son état de santé général, de sa force immunitaire et de la puissance du sérotype en cause.

La salmonellose est une maladie zoonotique, c’est-à-dire qu’elle peut être transmise des oiseaux aux humains sans trop de difficulté. La plupart du temps, la contagion se produit par ingestion de viande, d’œufs ou d’eau contaminés, mais la manipulation directe d’oiseaux malades ou morts est également une voie importante de contamination.

Le genre Salmonella comprend plus de 2 500 sérotypes et 6 sous-espèces. Ceux qui affectent le plus les oiseaux sont les sous-espèces 1 et 3.

La salmonellose chez les oiseaux est une zoonose.

Les causes de la salmonellose aviaire

La salmonellose chez les oiseaux est causée par un certain nombre de bactéries du genre Salmonella. Comprendre son étiologie est simple, mais le plus important est de bien comprendre les voies de transmission. Ce sont les suivantes :

  • Infestation de petits mammifères : les rongeurs, par exemple, peuvent tomber malades et excréter la bactérie avec leurs excréments. Si une souris malade défèque dans la source d’eau d’un oiseau, elle peut infecter toute une population.
  • Transmission verticale : une femelle infectée peut transmettre l’agent pathogène aux œufs avant leur éclosion. Les poussins naîtront malades et auront donc un potentiel infectieux.
  • Accumulation d’ordures : les mouches sont des transmetteurs de la maladie. L’accumulation de déchets attirera ces dernières et d’autres invertébrés vecteurs de la bactérie, ce qui favorisera grandement l’infection des oiseaux domestiques.
  • Accumulation d’oiseaux : Les bactéries peuvent être inhalées par la respiration de microparticules et rester à l’extérieur de leur hôte pendant un temps limité. Plus il y a d’oiseaux dans un espace confiné, plus il est probable que la maladie se propage.
  • Stress : Le stress affaiblit le système immunitaire des oiseaux, ce qui facilite les infections.

La cause de la salmonellose chez les oiseaux est associée dans presque tous les cas à de mauvais soins. La surpopulation, une mauvaise installation, une mauvaise hygiène ou encore l’exposition à un stress extrême sont des facteurs qui prédisposent à la propagation de cette infection.

Les symptômes

L’infection se manifeste généralement au niveau pharyngé et gastrique, mais il n’est pas rare que des bactéries colonisent le foie et la rate. Pour cette raison, les signes cliniques sont généralement généraux et communs à de nombreuses autres affections. Voici les symptômes les plus courants de la salmonellose chez les oiseaux :

  • Diarrhée vert jaunâtre tachant les plumes de la région cloacale
  • Apathie généralisée
  • Manque d’appétit et perte de poids
  • Soif excessive et constante dérivée de la perte d’eau due à la diarrhée
  • Plumage ébouriffé

Aussi, il convient de noter que cette infection est considérée comme très grave. Le taux de mortalité sans traitement chez les spécimens adultes est d’environ 50 %, et chez les poussins, la mortalité est de 95 %. Les oiseaux les plus fragiles mourront entre 1 et 3 jours après l’apparition des premiers symptômes.

Le diagnostic

Les symptômes de la salmonellose aviaire sont très similaires à ceux d’autres conditions, de sorte que la simple manifestation de signes cliniques ne permet pas d’établir un diagnostic. Dans tous les cas, il faut suspecter la maladie dès que la diarrhée et la déshydratation apparaissent.

Le diagnostic est assez simple, puisqu’il suffit d’analyser un échantillon de selles en laboratoire (culture de selles) et d’isoler la bactérie en cause. Dans tous les cas, le traitement antibiotique commencera sans doute avant l’arrivée des résultats, car si l’oiseau attend trop longtemps, il finira par mourir.

Le traitement de la salmonellose aviaire

Le traitement de choix dans presque tous les cas est l’antibiotique enrofloxacine, à raison de 10 gouttes pour 40 millilitres d’eau. Ce médicament est également utilisé pour traiter d’autres infections concomitantes. La durée totale du traitement est de 19 jours : 7 jours d’antibiotiques, 5 jours de repos et encore 7 jours d’antibiotiques.

L’administration de chloramphénicol directement dans le bec est une autre alternative, surtout si l’oiseau est domestique et vit seul. La framycétine, la sulfaquinoxaline et les vitamines du complexe B peuvent être administrées sous la supervision d’un vétérinaire si d’autres approches ne fonctionnent pas.

Il est nécessaire de fournir beaucoup d’eau aux oiseaux malades, car ils ont tendance à se déshydrater pendant la diarrhée.

Comme nous l’avons dit en début d’article, la salmonellose est une infection bactérienne qui affecte aussi bien les oiseaux que les mammifères. La salmonellose chez les volailles est une affection relativement courante, en particulier dans les infrastructures de production avicole.

Dans tous les cas, le meilleur traitement est toujours la prévention : gardez les installations des oiseaux propres, consultez le vétérinaire pour des contrôles de routine et demandez l’aide d’un professionnel dès que vous détectez le moindre symptôme.

Cela pourrait vous intéresser ...
Stress chez les oiseaux domestiques : causes, symptômes et solutions
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Stress chez les oiseaux domestiques : causes, symptômes et solutions

Découvrez ici comment identifier le stress chez les oiseaux domestiques, ses causes et comment l'atténuer. Cela est essentiel.