Des nettoyeurs naturels pour votre aquarium

Les algues sont un problème récurrent dans tout aquarium. Heureusement, certains animaux peuvent tenir ce fléau à distance.
Des nettoyeurs naturels pour votre aquarium

Dernière mise à jour : 20 juin, 2021

Vous êtes à la recherche de nettoyeurs d’aquarium naturels ? L’apparition d’algues dans l’aquarium est un phénomène redouté par tout aquariophile. En effet, le côté transparent et pur d’un aquarium avec des plantes peut être amenuisé par une série de taches vertes ou marron de tailles variées.

Des cristaux jusqu’aux pierres, en passant par les branches et les décorations de ce petit écosystème, tout élément en contact avec l’eau est susceptible de développer des algues. Bien entendu, il s’agit là d’un problème purement esthétique. En effet, il est totalement égal aux poissons d’être entourés d’algues.

Au-delà des produits prêts à l’emploi disponibles dans le commerce pour éradiquer cette “peste”, il existe une diversité de nettoyeurs naturels qui raffolent de ces algues dérangeantes sans abîmer l’équilibre naturel de l’aquarium. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus !

Pourquoi des algues apparaissent-elles dans l’aquarium ?

Avant de citer ces nettoyeurs naturels, il est essentiel de savoir pourquoi surviennent les algues en premier lieu. Car comme on le dit souvent, mieux vaut prévenir que guérir. Divers spécialistes en aquariophilie énoncent les raisons suivantes :

  • Suralimentation des poissons : un excès de nutriments dans le milieu aquatique peut provoquer une prolifération d’algues, phénomène qui est connu en écologie sous le nom d’eutrophisation.
  • Changement d’eau peu fréquent : de nouveau, la matière organique stagnante n’est plus une source d’aliment pour les poissons. Ce sont des bactéries qui vont la décomposer, ce qui nourrira ensuite les algues. Un nettoyage par semaine du fond de l’aquarium peut éviter ce genre de problème.
  • Trop de poissons : une quantité excessive d’habitants dans l’aquarium se traduit par une production excessive de dépôt. Cette matière en décomposition est une source d’énergie pour divers micro-organismes pathogènes et pour les algues.
  • Exposition directe au soleil ou cycle de lumière artificielle inadéquat : les algues sont des végétaux qui produisent la photosynthèse. Elles profitent donc d’une quantité excessive de lumière pour proliférer de manière incontrôlée.

Il est important de souligner que les aquariums récemment installés ont une tendance plus importante à développer des algues. En effet, l’équilibre écologique n’est atteint qu’au bout de 2-3 semaines après l’introduction de tous les éléments.

Maintenant que nous avons vu les possibles causes de ces algues nuisibles, voyons quels sont les nettoyeurs naturels qui peuvent vous aider à les éradiquer. Nous vous les présentons ci-dessous.

Aquarium avec des plantes.

Des poissons nettoyeurs

Les poissons nettoyeurs sont toujours la meilleure option pour tenir les algues à distance, car ils ne peuvent pas être en surnombre, contrairement aux escargots. Aussi, ce sont les seuls que l’on peut prendre en compte pour nettoyer de grands aquariums de 50 litres et plus. Voyons deux exemples.

Le pléco commun, l’un des nettoyeurs d’aquarium naturels

Les plécos (Hypostomus plecostomus) font partie des poissons tropicaux les plus répandus dans le monde de l’aquariophilie, car ils se nourrissent efficacement d’algues et de restes organiques. Le problème principal de cette espèce est la taille qu’elle peut atteindre : un adulte peut facilement atteindre 30 cm de long.

Pour cette raison, il déconseillé d’en prendre dans un aquarium de moins de 250 litres de volume. La chose se complique un peu plus si on tient compte de son sens du territoire. Il est en effet totalement déconseillé d’intégrer plus d’un spécimen par aquarium.

Ces poissons sont très résistants. Ils supportent des températures allant de 22 à 29 ºC et une large gamme de pH.

Nettoyeurs naturels.

L’ancistrus

Ancistrus est un genre de poisson d’eau douce, parent des plécos. Les deux espèces appartiennent en effet à l’ordre des siluriformes. La différence principale entre les deux espèces est la taille que peut atteindre l’ancistrus. En effet, celui-ci dépasse rarement les 15 cm en captivité.

Ils sont donc idéaux pour les aquariums plus petits, soit d’environ 80 litres ou même un peu moins. En revanche, ils ne sont pas considérés comme très résistants. Ils ont besoin d’une température plus stable – entre 25 et 26 ºC – et de paramètres d’eau plus spécifiques.

Ancistrus, l'un des nettoyeurs naturels.

Les invertébrés nettoyeurs

Bien entendu, pour les plus petits aquariums, les seuls nettoyeurs naturels envisageables sont les crevettes et les escargots. Les crevettes sont toujours une meilleure option, car elles ne peuvent pas être en surpopulation. En revanche, elles sont assez délicates et servent de proies à certains poissons de l’aquarium.

Les escargots d’eau douce aident également à prévenir la prolifération des algues dans un aquarium. En voici quelques-uns :

  • Neritina natalensis ou escargot zébré: un excellent mangeur d’algues, très facile à entretenir.
  • Neritina cornuda: similaire au précédent, mais de plus petite taille et avec des épines sur la coquille.
  • Anatome helena: un escargot tueur qui régule la population des escargots herbivores.

Il existe encore bien d’autres exemples de nettoyeurs invertébrés. En une seule recherche sur internet, vous trouverez de multiples guides qui recensent les espèces les plus courantes. Toutes sont de bonnes options en raison de leur faible coût et de leur résistance.

Escargot qui mange des algues.

Un remède naturel

Comme nous avons pu le voir, les options ne manquent pas pour réguler la prolifération d’algues dans l’aquarium. Encore une fois, les poissons que nous vous avons présentés restent la meilleure option dans un aquarium suffisamment volumineux, car en aucun cas ils ne peuvent devenir envahissants.

En plus d’être des spécimens beaux et intéressants en eux-mêmes, ces animaux réalisent un travail de nettoyage essentiel sans altérer l’équilibre naturel de l’écosystème de l’aquarium. Parfait, n’est-ce pas ?

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 4 types de substrat pour un aquarium
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les 4 types de substrat pour un aquarium

L'un des facteurs les plus importants lors de la construction et de la conception d'un aquarium est le substrat de ce dernier.