7 conseils pour prendre soin d'un lézard

Prendre soin d'un lézard en tant qu'animal de compagnie n'est pas aussi simple qu'il y paraît. Bien entendu, vous ne devez jamais retirer un lézard de son milieu naturel.
7 conseils pour prendre soin d'un lézard

Dernière mise à jour : 20 novembre, 2021

Le terme lézard n’a pas d’analogue taxonomique. Autrement dit, il ne fait pas référence à un groupe spécifique : une multitude de reptiles de petite taille et au corps allongé peut recevoir ce dénominatif.

Dans certains pays, les lézards appartiennent à la famille des Lacertidae. Et dans d’autres régions, ils peuvent appartenir aux taxons Gekkonidae, Teiidae et Tropiduridae, entre autres.

Les soins à prodiguer à un lézard comme animal de compagnie dépendent de l’espèce et de son environnement. Dans tous les cas, il existe une série de paramètres et de connaissances générales qu’il faut avoir à l’esprit avant d’acquérir l’un de ces reptiles. Découvrez-les ci-dessous.

1. Ne retirez jamais un lézard de son environnement naturel

Il peut sembler tentant de “sauver” un lézard d’un environnement hostile et de le ramener à la maison. Cependant, vous devez garder à l’esprit qu’il s’agit de sa maison et que la capture lui fera beaucoup plus de mal que de bien.

Chaque animal sauvage est habitué à vivre dans son environnement naturel. Par conséquent, le mettre dans un terrarium est une condamnation à mort certaine.

En plus des éléments éthiques impliqués dans le retrait d’un animal de son environnement, il convient de noter que, dans la plupart des pays, cet acte est considéré comme illégal et est punissable. Le commerce direct ou indirect de reptiles exotiques prélevés dans leur environnement est un réel problème et ne doit en aucun cas être encouragé.

Si vous avez un lézard vivant dans votre maison ou dans votre jardin, la meilleure chose à faire est de lui offrir un petit bol d’eau et quelques insectes vivants sporadiquement. Libérez-le.

Que mangent les lézards ?

2. Choisissez une source fiable et apprenez à connaître l’espèce

La seule option pour avoir un lézard comme animal de compagnie est de l’acheter dans un établissement d’élevage légal ou de l’adopter dans un centre de protection des animaux. Une fois que vous décidez d’en obtenir un, demandez le certificat qui indique l’origine captive de l’animal.

Comme nous l’avons dit précédemment, le terme lézard désigne la famille des Lacertidae, mais aussi divers groupes de geckos et autres reptiles. Dans la plupart des cas, les spécimens vendus sous ce nom appartiennent à la famille des Gekkonidae (comme le gecko léopard) et à la famille des Scincidae (comme les scinques).

Chaque reptile nécessite des soins très spécifiques. Renseignez-vous sur ces soins avant d’acheter un spécimen.

3. Choisissez le terrarium en fonction des besoins du lézard

L’un des soins les plus importants à prodiguer à un lézard comme animal de compagnie concerne le terrarium. Celui-ci devra toujours être en verre, avoir une ventilation et des fermetures de sécurité, car la plupart des reptiles sont d’excellents évadés.

Au-delà de ces recommandations générales, vous devez tenir compte des besoins de chaque espèce lors de l’installation. Les lézards arboricoles nécessitent des terrariums plus hauts que longs, tandis que les lézards terrestres préféreront un terrarium plus long.

Les geckos sont généralement arboricoles, tandis que les scinques sont principalement terrestres. Cependant, il y a toujours des exceptions.

4. Conservez les paramètres adéquats

Les lézards vivent dans des environnements très disparates à travers le monde. Même si vous achetez le vôtre dans un élevage, vous devez garder à l’esprit que ses paramètres vitaux seront les mêmes que ceux de son milieu naturel. Un reptile qui vit en Afrique et un autre en Equateur ne sont pas adaptés au même mode de vie.

Les lézards tropicaux ont besoin d’un terrarium rempli de plantes et d’un substrat très humide, comme la fibre de coco. L’humidité relative de l’installation doit être comprise entre 60 et 80 % et la température entre 24-28 °C.

Pour les reptiles du désert, l’humidité doit être inférieure à 50 %, et les températures doivent être légèrement supérieures à celles indiquées.

Il y a toujours des exceptions à cette règle. Renseignez-vous sur l’espèce du spécimen que vous souhaitez vous procurer. 

5. Ajoutez un enrichissement environnemental

Un autre soin essentiel pour garder un lézard comme animal de compagnie consiste à ajouter un enrichissement environnemental dans le terrarium. Étant petits, ils sont généralement la proie de nombreux animaux dans la nature. Par conséquent, ils vivent instinctivement sous des bûches, des rochers, des plantes et dans des fissures.

Pour simuler cet environnement dans le terrarium, vous devez ajouter une couche de substrat profond (minimum 10 centimètres), des pierres, des pots vides et d’autres éléments qui offrent de l’ombre. Cela évitera à l’animal de stresser à court et à long terme.

6. Nourrissez le lézard comme il le mérite

À quelques exceptions près, tous les lézards sont principalement insectivores. Cela signifie que, dans la nature, ils se nourrissent d’insectes et d’autres invertébrés, comme les sauterelles, les grillons, les mites, les coléoptères, les fourmis, les araignées et les vers, entre autres. La plupart sont aussi des chasseurs, ils ne mangeront donc que des proies vivantes.

Avoir un reptile domestique implique toujours d’élever des insectes vivants à la maison. Ceux présents dans la rue sont déconseillés en raison de la présence d’éventuels parasites ou d’agents toxiques. Vous devrez donc avoir des grillons, des vers et des cafards pour nourrir votre lézard, qui mangera 1 à 4 fois par semaine, selon son âge et sa taille.

7. Manipulez-le le moins possible

Comme vous avez pu le constater, le lézard comme animal de compagnie n’a rien à voir avec un chien ou un chat. Cela s’applique également en matière d’interactions : le reptile ne doit pas sortir du terrarium et il n’établit pas de contact avec son maître.

Idéalement, le lézard doit toujours être dans son terrarium. Manipulez-le seulement pendant les moments de nettoyage.

Si vous devez le saisir, saisissez-le par les flancs de l’abdomen, jamais par la queue. Beaucoup de ces reptiles pratiquent l’autotomie caudale – ils perdent leur queue lorsqu’ils sont attaqués – et n’hésiteront pas à le faire en cas de mauvaise manipulation.

Un lézard dragon.

En résumé, prendre soin d’un lézard comme animal de compagnie n’est pas facile pour un débutant. La plupart des reptiles sont très délicats en matière d’environnement et de température, alors n’achetez pas un spécimen avant d’être sûr de pouvoir le garder à long terme.

Cela pourrait vous intéresser ...
Lézard ocellé : habitat et caractéristiques
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Lézard ocellé : habitat et caractéristiques

Le lézard ocellé est un reptile qui arbore une couleur particulière, car elle donne l'impression qu'il a de vrais yeux sur le dos.