Boa émeraude (Corallus caninus): les soins en captivité

24 janvier, 2021
Avoir un boa émeraude comme animal de compagnie ne demande pas beaucoup d'efforts. Sachez-en plus ici sur les soins dont a besoin ce serpent.

Le boa émeraude ou boa canin (Corallus caninus) est une espèce de serpent non venimeuse très appréciée des amateurs de ces animaux. Son élevage en captivité et les soins dans les zoos pendant des années et des années ont permis de très bien connaître les soins de l’espèce.

Comme pour tout autre reptile de la famille, la chaleur, la lumière et le terrarium sont des facteurs clés pour que cet animal grandisse et vive confortablement. Bien entendu, certaines informations préalables doivent être prises en compte avant d’acquérir un boa émeraude afin de ne pas outre-passer les lois internationales.

Poursuivez donc votre lecture. Nous vous disons ici tout ce dont vous avez besoin pour prendre soin de cet animal en captivité.

Quelques considérations préalables

Pour être vendu comme animal de compagnie, le boa émeraude est parfois capturé dans son milieu naturel. Cette collecte est malheureusement leur principale menace en tant qu’espèce.

Selon les données de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), 2365 individus ont été capturés en Guyane, le principal lieu de vie de l’espèce. Et ce, pour être vendus comme animaux de compagnie dans d’autres pays où leur commerce est complètement illégal.

Le boa émeraude est inscrit à l’Annexe II de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Cela signifie que sa vente internationale est réglementée.

Si vous souhaitez acquérir cet animal, vous devez vous assurer qu’il provient d’un élevage en captivité et que le pays où vit le tuteur autorise légalement sa possession. Acheter un boa qui aurait été retiré de son milieu naturel ne représente pas seulement un problème éthique, c’est un crime dans certaines régions.

Un boa émeraude.

Les soins du boa émeraude en captivité

Les boas émeraudes ont surtout besoin d’un environnement très stable en ce qui concerne l’humidité, la température et la ventilation. Ces animaux qui génèrent peu de déchets. Ils perdent leur peau seulement deux fois par an et défèquent seulement tous les deux mois. Cela varie en fonction de la nourriture et des doses.

Le terrarium du boa émeraude

Le terrarium idéal pour un boa émeraude adulte doit mesurer au moins un mètre de long, de large et de haut. Ces animaux sont arboricoles pendant la journée. Cela veut dire que pendant la journée, le boa se reposera sur une branche. La nuit, il se déplacera activement sur le sol du terrarium.

Pour les jeunes spécimens, un terrarium en verre de 100 litres est suffisant. Il conviendra néanmoins de changer l’urne au fur et à mesure qu’ils grandissent. Ces animaux atteignent généralement une longueur proche de 2 mètres. Nous connaissons toutefois des spécimens qui atteignent presque 3 mètres à l’âge adulte.

Il est très important de tenir compte de ce facteur. Le boa émeraude est un gros animal. Il est donc préférable ne pas acquérir ce spécimen si vous ne pouvez pas lui offrir un enclos adapté lorsqu’il atteint l’âge adulte.

En raison de son comportement arboricole, le terrarium doit posséder plusieurs troncs résistants et épais placés à différentes hauteurs. Cela facilitera en effet le repos du serpent. Au moins un de ces troncs doit par ailleurs être appuyé à l’intérieur de l’enclos pour le bain, pour des raisons que nous verrons plus loin.

Concernant le substrat , celui-ci peut se composer de feuilles de journaux ou de revêtements lavables pour reptiles. Toutefois, bien que ces options soient plus faciles à nettoyer, elles n’aident pas le serpent à muer.

Il est donc préférable de poser un substrat de paille et de feuilles sèches. Se déplacer sur ce substrat aidera le serpent à se débarrasser de sa vieille peau.

Les paramètres environnementaux à l’intérieur du terrarium

Le boa émeraude vient des régions tropicales : il aime donc la chaleur et l’humidité. Une chaleur excessive peut néanmoins le déranger. Le mieux est donc de créer un terrarium où l’animal puisse se déplacer en fonction de son envie de froid ou de chaleur.

Il est alors intéressant de placer un ruban chauffant dans la zone supérieure du terrarium. La chaleur a tendance à monter et le froid à baisser. Ainsi, si le serpent a froid il se déplacera vers les branches situées en hauteur ; s’il a chaud, il pourra se poser sur les branches inférieures ou au sol.

Il convient de maintenir une température constante de 27 ° C pendant la journée et de 21 ° C la nuit. Il est donc nécessaire de disposer d’un thermomètre et d’installer des ventilateurs pour maintenir cet équilibre à l’intérieur de l’installation.

Vous pouvez installer une ampoule ordinaire qui ne produit pas de chaleur et la contrôler avec une minuterie. Le jour devrait durer 12 heures, tout comme la nuit. La lumière UV n’est pas essentielle, mais il est préférable d’en placer une si vous voulez que votre animal soit beau et lumineux.

Enfin, il convient que le taux d’humidité se situe entre 60 % et 70%. Un hygromètre vous permettra de connaître l’humidité de l’enceinte. Dans la mesure où il pleut tous les jours dans les jungles d’où proviennent ces serpents, il faudra arroser quotidiennement le terrarium avec de l’eau ou installer un nébuliseur.

Ce serpent s’hydrate grâce à ses écailles ou boit les gouttes d’eau qui restent sur les parois du réservoir. Il se rend par ailleurs généralement aux toilettes pour s’hydrater ou déféquer. Pour faciliter et encourager le serpent à utiliser la salle de bains, il convient d’appuyer une branche contre l’enceinte où se trouve l’eau.

Le réservoir doit pouvoir sécher complètement entre les pulvérisations. Un excès d’humidité peut provoquer l’apparition de champignons dans le terrarium, ainsi que des infections de la peau du serpent.

La nourriture d’un boa émeraude

La meilleure nourriture pour le boa émeraude en captivité est le rat. Il est possible d’obtenir cette nourriture auprès d’éleveurs sur Internet ou dans des magasins physiques spécialisés. La nourriture est congelée. Il faudra la décongeler avant de l’offrir au serpent.

Pour nourrir le boa, il est nécessaire de connaître son âge et son sexe. Les femelles adultes mangeront un rat moyen – entre 150 et 175 grammes – toutes les trois semaines. Les mâles auront le même schéma d’alimentation, mais le rat doit être plus petit – entre 75 et 125 grammes.

Il ne faut en aucun cas suralimenter un boa émeraude. Ces animaux doivent être minces pour pouvoir grimper facilement sur les troncs. Une fois que le serpent aura été nourri trois fois, il ne faut plus lui offrir de nourriture tant qu’il n’aura pas déféqué.

Un boa émeraude sur une branche.

Comme vous le verrez, posséder un boa émeraude comme animal de compagnie peut ne pas demander beaucoup de travail. Il suffira d’avoir un grand terrarium et de maintenir la température et l’humidité.

Gardez à l’esprit qu’il ne faut jamais en acquérir un auprès d’un fournisseur inconnu. Ce dernier pourrait être impliqué dans le trafic de ces spécimens.