Mon serpent ne mange pas : pourquoi ?

Un serpent peut arrêter de manger pour de nombreuses raisons. Le stress, la constipation intestinale ou encore une infection sont quelques-unes d'entre elles.
Mon serpent ne mange pas : pourquoi ?

Dernière mise à jour : 19 novembre, 2021

Les serpents se frayent un chemin vers les foyers domestiques, car ils sont souvent simples à entretenir et ne nécessitent pas beaucoup d’espace pour bien vivre en captivité. Cependant, il arrive qu’un serpent ne mange pas pendant 1, 2 ou 3 mois d’affilée. Ce comportement peut être normal ou indiquer une pathologie.

Environ 450 genres de serpents et plus de 3460 espèces sont reconnus. Presque tous se caractérisent par le fait qu’ils mangent peu, car ils ont un métabolisme assez lent et passent la plupart de leur temps dans leur tanière.

Toutefois, il n’est pas naturel pour un serpent domestique de passer des mois et des mois sans avaler ne serait-ce qu’une bouchée de nourriture. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus à ce sujet.

À quelle fréquence un serpent mange-t-il ?

Tout d’abord, il faut savoir que les serpents sont des reptiles ectothermes. Cela signifie que leurs processus métaboliques ne génèrent pas suffisamment de chaleur interne, ils ne peuvent donc pas maintenir leur température corporelle relativement constante comme le font les mammifères et les oiseaux.

Leur taux métabolique est faible. C’est pourquoi de nombreuses espèces réservent la thermogenèse à des moments précis.

En général, les animaux ectothermes qui dépendent de la température ambiante mangent beaucoup moins que les animaux qui ne le sont pas, car leurs taux métabolique et énergétique sont faibles à presque tout moment de la journée.

Par exemple, on estime qu’un serpent adulte n’a besoin d’ingérer qu’une proie tous les 10 à 14 jours pour être en bonne santé. Les juvéniles, eux, mangent 1 fois par semaine.

En captivité, les serpents mangent souvent des souris mortes congelées avec des suppléments de vitamines. Certaines espèces ont un régime basé sur la consommation d’amphibiens, (Heterodon nasicus), d’œufs (Dasypeltis genus) ou de limaces (Pareas carinatus), entre autres petits êtres vivants.

Il est nécessaire de se renseigner sur les besoins de l’animal que l’on souhaite garder en captivité, car certains serpents ont un régime alimentaire spécialisé.

Un spécimen d'Heterodon nasicus.

Pourquoi un serpent arrête-t-il de manger ?

Un serpent qui ne mange pas peut être malade ou à un stade précis de sa vie. Ci-dessous, nous vous présentons les raisons naturelles et les raisons pathologiques à l’origine de cet événement.

1. Les causes naturelles

L’anorexie fait partie du cycle de vie de nombreux serpents, car ils ont un métabolisme assez lent. Certaines espèces sont plus susceptibles de perdre du poids à un moment de leur vie que d’autres. Ce manque d’appétit naturel répond aux situations suivantes :

  • Changements saisonniers : Bien que les conditions du terrarium du serpent soient similaires tout au long de l’année et que le serpent dispose d’une couverture thermique qui le réchauffe à tout moment, il est fort possible que le changement de saison module son appétit.
  • Dormance ou tentatives de dormance : Certains reptiles entrent en dormance dans leur milieu naturel durant certaines parties de l’année. Ce processus est similaire à l’hibernation des mammifères mais est moins drastique. Les reptiles réduisent leur apport calorique au minimum. Un reptile qui a l’intention d’entrer en dormance s’éloignera volontairement de la source de chaleur du terrarium.
  • Âge : Les jeunes spécimens doivent manger beaucoup plus souvent que les adultes, car ils sont en pleine phase de développement. Un très vieux serpent nécessitera moins d’énergie et se déplacera très peu.
  • Saison de reproduction : Certaines espèces de serpents cessent complètement de manger pendant la saison de reproduction. Cela est particulièrement vrai pour les mâles, qui se consacrent parfois entièrement à la recherche d’une femelle réceptive.
  • Gestation : Une couleuvre enceinte peut refuser de manger pendant un certain temps jusqu’à ce qu’elle ponde des œufs.
  • Mue : Les serpents perdent complètement leur peau de temps à autres. Ils arrêtent de manger avant et pendant la mue et deviennent beaucoup plus timides, car c’est une période qui les rend très vulnérables.

Ces raisons pour lesquelles un serpent ne mange pas sont naturelles et ne nécessitent pas de traitement, mais cela ne signifie pas que vous ne devez pas consulter un vétérinaire. Il convient toujours d’écarter un tableau pathologique.

2. Les causes non naturelles

Nous énumérons ci-dessous les causes pathologiques ou non biologiques pouvant expliquer l’anorexie d’un serpent domestique. Vous verrez que le manque d’expérience du maître y est pour beaucoup.

2.1 Le stress

Le stress physiologique provoque l’anorexie chez tous les reptiles. Lorsqu’un animal se sent en danger, son système digestif passe au second plan, puisque l’essentiel pour lui est d’aiguiser ses sens et ses muscles pour s’échapper ou se battre. Il est donc tout à fait normal qu’un serpent stressé arrête de manger pendant des mois.

De nombreux facteurs peuvent provoquer du stress chez un serpent : son arrivée au sein d’un foyer, l’introduction d’un compagnon, les changements environnementaux, le transport du terrarium, entre autres. Soyez prudent lorsque vous introduisez des variations dans la routine du serpent, car elles peuvent générer du stress.

2.2 Une température inadéquate

C’est sans aucun doute l’une des raisons phares pour lesquelles un serpent ne mange pas dans son environnement domestique. Certains maîtres débutants ne parviennent pas à établir le gradient thermique du terrarium et l’animal ne peut donc pas réguler correctement son métabolisme.

La température générale du terrarium doit être de 25 °C, mais il doit y avoir une zone appelée basking spot à 30-32 °C. Si le serpent ne peut pas « récupérer » l’énergie de ce point chaud, l’animal cessera de se nourrir.

2.3 La constipation

Un serpent peut subir une constipation due à l’ingestion de substrat, à de mauvaises conditions environnementales ou à une malformation interne. La présence d’un bouchon au niveau rectal empêchera l’animal de déféquer, et en raison du gonflement qui en résulte, il cessera de manger.

2.4 La stomatite

La stomatite est une maladie rare, mais plus fréquente chez les serpents que chez les autres reptiles : le tissu buccal du serpent est enflammé et nécrosé en raison d’une infection généralement bactérienne. Comme l’animal ne peut pas manger mécaniquement, il ignorera les proies mortes.

2.5 Les parasites intestinaux

Les parasites intestinaux provoquent une anorexie et une perte de poids chroniques chez les reptiles domestiques. Ils provoquent également des diarrhées, c’est pourquoi ils favorisent une déshydratation sévère.

2.6 De nombreuses maladies peuvent faire perdre l’appétit à un  serpent

Les tumeurs, la dystocie (rétention des œufs chez les femelles gestantes), les infections des voies respiratoires, les brûlures dues à une mauvaise thermorégulation, les offrandes de proies inappropriées, les lésions buccales peuvent empêcher un serpent de manger. Vous devez consulter un vétérinaire pour identifier la cause.

Un serpent dans sa tanière.

Que faire si mon serpent refuse de manger ?

Un serpent peut arrêter de manger pour de nombreuses raisons. La première chose à faire est de vérifier la température du terrarium et, si l’espèce le permet, de l’augmenter, afin d’accélérer son métabolisme. Vous pouvez également déplacer ses proies ou les frotter à d’autres arômes pour attirer son attention.

Si cela ne fonctionne pas, il est temps d’aller chez le vétérinaire. Le serpent n’est peut être pas malade, mais mieux vaut prévenir que guérir. Lorsqu’une maladie devient chronique chez les reptiles domestiques, il est très difficile de la traiter, alors ne perdez pas de temps.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment faire fuir les serpents ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Comment faire fuir les serpents ?

Les morsures de serpents constituent un problème de santé publique qui doit être évité. Il est donc bon de savoir comment faire fuir les serpents.