Que mangent les caméléons ?

Les caméléons se distinguent par leur capacité de camouflage et par leur appareil oculaire développé. Découvrez ici de quoi ils se nourrissent.
Que mangent les caméléons ?

Dernière mise à jour : 20 octobre, 2021

Les caméléons sont fascinants à tous égards. Ils nous étonnent avec leur démarche lente, leur capacité à changer de couleur, leurs yeux mobiles qui fonctionnent de manière indépendante et leur énorme langue collante. Quant à ce dernier attribut, la question suivante vient à l’esprit : que mangent les caméléons ?

Ces reptiles gardent de nombreux secrets en matière d’éthologie et l’alimentation en fait partie. Or, il faut être très prudent avec ce dernier paramètre lorsque l’on garde des caméléons en captivité.

Il n’est pas rare que ces animaux présentent des signes de malnutrition et de carence en calcium, deux situations potentiellement mortelles. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus.

Les caméléons

Un caméléon est un reptile appartenant à la famille des Chamaeleonidae. Ce taxon regroupe plus de 200 espèces, elles-mêmes divisées en 2 sous-familles (Brookesiinae et Chamaeleoninae ) et 12 genres.

Parmi les espèces les plus représentatives dans la sphère domestique, figurent le caméléon casqué du Yémen (Chamaeleo calyptratus) et le caméléon panthère (Furcifer pardalis).

La taille de ce reptile varie considérablement d’une espèce à l’autre. L’espèce Brookesia micra ne mesure pas plus d’un 1,5 centimètre de long, tandis que Furcifer oustaleti mesure 65 centimètres sans trop de difficulté.

Dans tous les cas (ou presque),  ces reptiles se distinguent par leur crête céphalique, leur langue collante, leurs doigts zygodactyles (crochets) et leurs yeux presque entièrement recouverts par leurs paupières.

La plupart des espèces sont diurnes et exercent l’essentiel de leur activité dans les branches et les troncs des arbres. De plus en plus de caméléons sont gardés en captivité, mais ils sont considérés comme des animaux de compagnie réservés aux experts. En effet, ils sont assez délicats en ce qui concerne l’humidité, la nourriture et l’éclairage.

Une autre espèce de caméléons.

Que mangent les caméléons ?

Maintenant que vous en savez un peu plus sur ces reptiles, nous sommes prêts à parler de leur alimentation. Nous diviserons leurs choix alimentaires en fonction de l’environnement dans lequel ils vivent, car le menu d’un spécimen sauvage a peu à voir avec celui d’un spécimen captif.

Que mangent les caméléons dans la nature ?

Tous les membres de la famille des Chamaeleonidae sont principalement des insectivores. Cela signifie que leur alimentation est essentiellement composée d’invertébrés hexapodes, tels que les sauterelles, les mites, les hyménoptères, les coléoptères et les grillons. Certaines espèces comme le caméléon casqué du Yémen ont une prédilection pour les proies de couleur verte.

La caractéristique la plus frappante chez ces reptiles est leur langue rétractable, qu’ils projettent à des distances considérables pour attraper leur proie. Cet organe collant est composé d’os hyoïdes, de muscles forts et de collagène. Cette complexité donne au caméléon une vitesse de chasse estimée à environ 0,07 seconde.

Malgré leur nature prédatrice, il a été rapporté que de nombreuses espèces se nourrissent de certaines feuilles de manière très sporadique. Ils n’adoptent ce comportement en liberté que pour se désaltérer pendant les mois les plus chauds et les plus secs de l’année.

Par ailleurs, certains spécimens plus gros s’attaquent à de petits vertébrés, tels que des oiseaux ou des mammifères en développement.

La langue d’un caméléon peut mesurer le double de la longueur de son corps (sans compter la queue) lorsqu’elle est tirée.

Que mangent les caméléons en captivité ?

Offrir aux caméléons une alimentation variée est essentiel pour qu’ils puissent se développer correctement. La plupart des espèces croissent à une vitesse vertigineuse.

En effet, elles atteignent la maturité sexuelle en moins d’1 an et meurent au bout de 3-5 ans. Elles ont donc besoin d’un apport nutritionnel constant pour ne pas mourir de faim ou souffrir d’un manque de calcium.

Voici la base de leur régime alimentaire : les blattes (Blaptica dubia), les cafards (Shellfordella tartara), les grillons (Acheta domestica) et les vers des genres Tenebrio, Zophobas et Galleria. Il est recommandé de proposer une grande variété de végétaux et de protéines à ces insectes avant de les offrir au caméléon, ainsi ce dernier obtiendra indirectement ces nutriments.

En plus de tout ce qui précède, il est essentiel de garder à l’esprit qu’un caméléon a besoin d’un apport en calcium et en vitamines. Et ce, tous les jours ou une fois par semaine selon les espèces. Il faudra alors saupoudrer les proies vivantes de produits spécifiques. Suivez les instructions des professionnels.

Les caméléons ne consomment que des insectes vivants, car ils dépendent du mouvement de leurs proies pour chasser.

L’alimentation des bébés caméléons

En raison de leur croissance rapide, les caméléons juvéniles doivent manger autant qu’ils le souhaitent chaque jour. La proie doit être adaptée à la taille et au poids du spécimen, afin que ce dernier ne se blesse pas au moment de l’ingérer. L’idéal est que le diamètre de la proie corresponde à la moitié ou à moins de la moitié du diamètre de la bouche du reptile.

A ce stade, il est particulièrement important d’utiliser un éclairage adéquat et d’offrir les apports vitaminiques appropriés. Autrement, l’animal ne se développera pas bien.

L’alimentation des caméléons adultes

Lorsque le spécimen atteint un poids et une longueur appropriés, il faut réduire considérablement la quantité d’invertébrés. Il est recommandé d’offrir entre 2 et 3 proies de taille moyenne tous les deux jours ou, à défaut, 1 insecte par jour (un gros grillon ou une blatte subadulte par exemple). Attention à ne pas favoriser l’obésité chez l’animal.

Par ailleurs, il est possible d’inclure des pousses vertes et d’autres végétaux dans l’alimentation du caméléon pour lui donner un apport d’eau supplémentaire. Certains spécimens les consommeront sans problème, tandis que d’autres ne montreront aucun type d’intérêt.

Enfin, dans tous les cas, vous devez vous assurer que l’animal peut boire de l’eau comme il le ferait dans son milieu naturel.

L’alimentation des femelles enceintes

La plupart des femelles de presque toutes les espèces de caméléons pondent des œufs tous les 3 à 6 mois. Et ce, même si elles ne sont pas fécondées.

Naturellement, aucune progéniture n’en sort, mais c’est un processus très exigeant pour la mère et nécessite un peu d’aide au niveau nutritionnel. Par conséquent, une femelle enceinte pourra manger tout ce dont elle a besoin jusqu’à ce qu’elle ponde.

Une exception à cette règle est la femelle caméléon casqué du Yémen, car elle grandit à un rythme exorbitant et est prête à pondre dans certains cas à l’âge de 6 mois. Il est très important de ne pas la suralimenter à ce stade, car elle pourrait souffrir de complications au moment de la ponte et en mourir.

Si vous avez une femelle, consultez votre vétérinaire au sujet de son alimentation. N’oubliez pas qu’elle pondra des œufs même sans fécondation.

Un caméléon mange une punaise de lit.

En somme, répondre à la question de savoir ce que mangent les caméléons est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord. Ces reptiles sont éminemment insectivores, mais la fréquence de chasse dépend beaucoup de l’âge, de l’espèce et du sexe de chaque spécimen.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le comportement des caméléons
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Le comportement des caméléons

Les caméléons sont solitaires et timides. Le changement de coloration joue un rôle fondamental dans leur communication, leur défense et leur chasse...