Les 10 animaux les plus agressifs au monde

Les animaux les plus agressifs au monde ne sont pas méchants, mais vous ne voulez pas non plus être à leurs côtés. Découvrez ici 10 d'entre eux !
Les 10 animaux les plus agressifs au monde

Dernière mise à jour : 10 août, 2021

Les animaux les plus agressifs au monde pourraient former une liste interminable, mais soumis à des critères objectifs, il y en a pas tant que cela. Dans cet article, nous entendons par “agressivité” l’absence de peur face à des êtres qui les dépassent en taille, en force ou en létalité. D’autre part, nous prenons également en compte la capacité de prédation d’autres animaux dangereux.

La nature est un endroit peu accueillant, où l’agressivité peut être le seul moyen de survivre dans certaines situations, que ce soit pour se protéger ou simplement pour se nourrir. Vous découvrirez dans cet article quelques exemples caractéristiques.

Vous pourriez penser que les animaux que vous allez trouver ici sont énormes et ont des griffes ou des crocs acérés. Or, souvent l’agressivité requiert simplement d’avoir beaucoup à perdre, plus que de posséder des armes naturelles. Les membres de cette liste vont vous surprendre.

1. L’hippopotame commun (Hippopotamus amphibius), l’un des animaux les plus agressifs

Bien qu’ils soient herbivores et pèsent en moyenne 500 kilogrammes, les hippopotames rivalisent agressivement avec les lions et les crocodiles. Ce sont des animaux solitaires et extrêmement territoriaux, car ils ont besoin de grandes quantités de nourriture par jour. Ils sont chargés de nettoyer leur zone des crocodiles, alligators ou autres animaux qui s’approchent du rivage avec force.

L’hippopotame est le mammifère le plus meurtrier au monde : environ 500 personnes meurent chaque année suite à une interactions avec cet animal en Afrique.

L'un des animaux les plus agressifs.

2. Le cobra royal (Ophiophagus hannah)

Les serpents, en général, doivent être agressifs pour manger. Cependant, le cas du cobra royal est particulier : c’est un animal ophophiage, c’est-à-dire qu’il peut consommer d’autres serpents, même des serpents de sa propre espèce. Et il n’est pas possible de chasser un serpent en étant docile…

Ses crocs injectent une grande quantité de venin neurotoxique, qui paralyse progressivement la victime jusqu’à provoquer un arrêt cardiaque ou respiratoire.

Le cobra royal fait partie des animaux les plus agressifs au monde.

3. Le glouton (Gulo gulo)

Également connu sous le nom de carcajou, le glouton est un mustélidé solitaire connu pour sa force et sa férocité incroyables. Il se nourrit de proies beaucoup plus grosses que lui, comme les ongulés ou autres carnivores. C’est un animal omnivore et charognard : s’il ne trouve pas de proie, il se nourrit de baies, d’œufs et de cadavres.

4. Le léopard de mer (Hydrurga leptonix)

Ces phocidés sont parmi les plus féroces de leur famille, car ils ont besoin de manger de grandes quantités de nourriture vivante dans les habitats antarctiques qu’ils peuplent. Ils chassent tout ce qui entre dans leur bouche (calamars, poissons, charognes) et sont des nageurs agiles prêts à attraper les proies les plus rapides.

Leur grande taille (une femelle peut mesurer 4 mètres de long et peser 500 kilos) permet à ces mammifères de s’attaquer aux manchots, dont le manchot empereur. De plus, la grande vitesse qu’ils atteignent sous l’eau leur donne la possibilité de chasser leurs victimes au milieu d’une nage.

Ces mammifères peuvent s’attaquer aux jeunes d’autres espèces de phoques.

Le léopard de mer fait partie des animaux les plus agressifs au monde.

5. Le frelon géant (Vespa mandarinia)

Cet énorme hyménoptère, qui mesure 5 centimètres de long, est capable de chasser en groupe lorsque la colonie est suffisamment nombreuse. Son venin est très puissant et dissout les tissus de ses proies, ce qui lui permet de les  manger plus facilement.

Ce frelon envahit les ruches d’abeilles mellifères pour se nourrir, et les données sont terrifiantes : 10 frelons peuvent tuer 10 000 abeilles. L’espèce attaque même les frelons Vespa simillima xanthopter pour manger leurs larves. Lorsqu’un être humain reçoit plusieurs piqûres de manière simultanée, il peut souffrir de graves problèmes.

Un frelon géant.

6. Les herpestidés ( Herpestidae) font partie des animaux les plus agressifs

Cette famille de mustélidés est également connue pour sa férocité. Cependant, il ne pourrait en être autrement : les herpestidés doivent affronter le cobra royal, qui aime se nourrir de ces animaux. Ces derniers sont immunisés contre son venin et n’hésitent pas à lui tenir tête, allant même jusqu’à remporter l’assaut.

Un herpestidé (Helogale parvula).

7. Le ratel (Mellivora capensis)

Comme vous pouvez le voir, les mustélidés sont très présents sur cette liste, car leurs habitudes de vie exigent qu’ils soient agressifs. Le ratel est l’un des plus connus du groupe, car il possède des mâchoires capables de percer la carapace d’une tortue. Il se démarque aussi par son goût : il est capable d’attaquer les ruches pour manger du miel.

8. Le babouin (Papio) figure parmi les animaux les plus agressifs

Ces primates de la famille des Cercopithecidae sont également appelés babouins. Leur agressivité, en plus d’être due à leur nature opportuniste en matière d’alimentation, est nécessaire pour survivre dans les fortes hiérarchies qu’ils forment. Parfois, le défi lui-même se trouve dans la structure sociale de l’espèce.

L’organisation sociale des babouins est caractérisée par la formation de harems par des mâles dominants. La formation de ces harems implique des agressions. 

Le babouin fait partie des animaux les plus agressifs au monde.

9. Le blaireau européen (Meles meles)

Ce mammifère, grégaire et nocturne, a aussi pour habitude d’attaquer les ruches d’abeilles. Son agressivité est défensive : il a une peau assez solide pour résister aux attaques, ainsi que des mâchoires puissantes. Il peut donc échapper à toute attaque en causant beaucoup de dommages.

Le blaireau est l'un des animaux les plus dangereux au monde.

10. La musaraigne des maisons (Suncus murinus)

La famille des Soricidae, à laquelle appartiennent les musaraignes ont un métabolisme incroyablement rapide qui les oblige à manger constamment pour ne pas mourir de faim. Par exemple, un spécimen de 3 grammes doit consommer 9 grammes (3 fois son poids) d’insectes par jour pour rester en bonne santé.

La musaraigne des maisons se nourrit principalement d’insectes. Son énorme voracité, couplée à sa forte territorialité, en font une forte défenseuse de sa région. Elle expulse à la fois ses congénères et d’éventuels prédateurs, auxquels elle fait face sans égard.

L’agression dont font preuve les animaux cités est assez susceptible d’acquérir des connotations anthropomorphiques. On a tendance à inclure des données sur les attaques contre les humains, mais il ne faut pas perdre de vue que la plupart d’entre eux doivent se défendre contre nous. Cela ne fait pas d’eux des êtres malfaisants, juste des animaux à éviter lorsque nous envahissons leur territoire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 6 animaux domestiques les plus étranges
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les 6 animaux domestiques les plus étranges

La domestication se propage de plus en plus. On trouve ainsi maintenant des animaux domestiques étranges dans de nombreux foyers.