Stress chez le lapin : comment le combattre ?

Le stress amène le lapin à se cacher ou à se lécher de manière excessive. Pour éviter cela, il faut le laisser gambader dans un espace ouvert, lui donner des objets à ronger, maintenir l'hygiène de sa cage et, enfin, l'emmener chez le vétérinaire.
Stress chez le lapin : comment le combattre ?

Dernière mise à jour : 24 avril, 2022

Les animaux, tout comme les humains, sont sujets au stress, que ce soit dans la nature ou en captivité. Les lapins présentent une série de symptômes qui, s’ils ne sont pas traités à temps, peuvent être mortels. Découvrez donc ci-dessous des conseils pour combattre efficacement le stress chez le lapin.

Le stress chez le lapin, une maladie silencieuse

Le stress émotionnel est une maladie qui affecte à la fois les performances psychologiques et physiques des animaux. Sans aucun doute, il se manifeste de différentes manières chez chaque espèce, et le combattre demande beaucoup de temps et de patience.

Dans le cas des lapins, il faut garder à l’esprit que ces animaux se situent au niveau le plus bas de la chaîne alimentaire. Bien que nous les ayons apprivoisés, ils ont gardé leur instinct de survie, ce qui rend leur adaptation au nouvel environnement un peu compliquée.

Des espaces ouverts, des objets à ronger et ne pas être trop bruyant sont quelques-uns des principaux conseils que nous pouvons vous donner pour calmer votre lapin. Cependant, une fois que le stress commence à se manifester, vous devez savoir le gérer correctement.

Lapin dans la nature.

Les causes du stress chez le lapin

Le stress peut être causé par différentes circonstances. Certaines actions peuvent ne pas nous sembler importantes. Or, pour l’animal de compagnie, elles constituent une cause de grande anxiété ou de peur.

Dans le cas des lapins, il est nécessaire d’éviter les situations suivantes :

  • Confinement. L’environnement naturel de ces animaux est constitué de grandes plaines à la végétation abondante, ils ne tolèrent donc pas le confinement pendant longtemps. Si vous ne les emmenez pas faire une promenade pour faire de l’exercice ou se distraire, vous leur causerez du stress et de l’anxiété qui se manifesteront sous forme d’agressivité.
  • Mouvements brusques. Rappelez-vous que les lapins ont toujours été des proies dans la nature, donc tout mouvement soudain les met sur la défensive. Au fil du temps, cela devient contre-productif en raison de l’anxiété constante qui en résulte.
  • Bruits stridents. Comme pour les mouvements brusques, les bruits forts provoquent de l’anxiété chez les lapins, car ils ignorent leur origine et se sentent constamment en danger.
  • Odeurs étranges. Dans la nature, la plupart des mammifères communiquent par leurs odeurs. Les lapins ne font pas exception : ils utilisent ce mécanisme de détection pour identifier leurs prédateurs et fuir à l’avance. Ainsi, s’ils perçoivent une odeur étrange dans leur environnement, il est fort probable qu’ils se mettent sur la défensive, car ils ne savent pas d’où elle vient.
  • Changements dans la maison. L’arrivée de nouveaux animaux de compagnie ou un déménagement sont des situations qui causent des problèmes au lapin. Gardez à l’esprit qu’il est très difficile par nature pour cet animal de s’adapter à son environnement , donc tout changement suscitera peur et stress, et donc à des comportements désastreux.
  • Interactions forcées. Il est normal qu’étant votre animal de compagnie vous profitiez de toute occasion pour le caresser ou passer du temps avec lui. Cependant, il ne sera pas toujours de bonne humeur, alors cette interaction peut lui causer pas mal de stress. De plus, il ne vous fera pas tout de suite confiance.

Comment le stress se manifeste-t-il chez les lapins ?

Chez les lapins, le stress se manifeste de plusieurs façons, en particulier lorsque leurs besoins fondamentaux ne sont pas satisfaits.

Les espèces de la famille des Leporidae sont des spécimens très silencieux et calmes pendant la journée. En effet, ce sont des animaux nocturnes qui se nourrissent la nuit pour se sentir plus en sécurité : l’obscurité les éloigne des prédateurs. Tout changement brusque de comportement peut être un signal d’alerte.

Les symptômes

Les cris fréquents et stridents sont le premier signal d’alerte. Les cris du lapin sont très sonores et particuliers. C’est ainsi qu’ils avertissent leurs compagnons d’un éventuel danger.

Les sautes d’humeur et les changements de routine sont d’autres signes qui indiquent que quelque chose ne va pas. Si votre lapin fait beaucoup de bruit, donne des coups de pied dans sa cage ou grince des dents, c’est parce qu’il tente de libérer sa colère ou d’exprimer sa domination en présence d’un autre mâle.

Par ailleurs, un lapin n’est pas immobile : il est curieux par nature, ce qui l’amènera à être constamment conscient de son environnement. Un lapin qui reste immobile est en proie à la peur.

Lapin de compagnie.

Un lapin immobile cherche à se cacher des prédateurs. Il adoptera ce comportement face à d’autres animaux de compagnie de grande taille ou face à des humains qu’il ne connaît pas.

L’automutilation est un symptôme plus grave. Le lapin a recours à cette action lorsqu’il est soumis à une forte pression et douleur dans une partie de son corps. Cela commence par un léchage excessif, puis par une morsure.

Que faire ?

Il suffit de lui laisser le temps et la liberté de se rétablir au plus vite. Tout d’abord, nous vous recommandons de consulter le vétérinaire, car ce dernier saura comment s’attaquer au problème.

Lapins : soins et vaccinations.
  • Assurez-vous de lui offrir un moment de liberté : un lapin peut devenir fou s’il reste enfermé. Pour éviter cela, il est préférable de le laisser couler librement . Faites en sorte qu’il n’avale rien qui pourrait lui nuire lorsqu’il court librement.
  • Donnez-lui quelque chose à ronger : les lapins adorent grignoter et c’est un excellent moyen pour eux de se débarrasser de leurs soucis. Dans les terriers, ils ont généralement plusieurs objets à ronger, votre lapin doit donc également avoir différents objets pour satisfaire son besoin.
  • Son espace doit se trouver dans un endroit calme : les bruits forts sont l’une des principales causes de stress chez les lapins, leur environnement doit donc être aussi calme que possible. Si vous avez des visiteurs, ne les laissez pas s’approcher trop près de votre animal.
  • Nettoyez régulièrement sa cage : les lapins n’aiment pas vivre dans un environnement sale. Assurez-vous de nettoyer régulièrement sa cage pour éviter des crises de colère.
Cela pourrait vous intéresser ...
Les différences entre les lapins et les lièvres
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Les différences entre les lapins et les lièvres

Bien qu'ils soient issus de la même famille, il existe de nettes différences entre les lapins et les lièvres. Découvrez-les ici !



  • Villamayor, P. R., Echevarría, M. L., & Grau, A. N. (2017). Estres en conejos domesticos. Una revision. Revista Complutense de Ciencias Veterinarias, 11(Especial), 265.