10 oiseaux menacés

Comme de nombreuses espèces animales, les oiseaux sont victimes du braconnage et du commerce illégal en raison de leur grande beauté. Certains d'entre eux sont en grand danger.
10 oiseaux menacés

Dernière mise à jour : 27 juillet, 2021

Les plumages colorés des oiseaux ne sont que l’une de leurs caractéristiques attrayantes. Cependant, cette caractéristique entraîne le retrait de nombreuses espèces de leur habitat naturel, lesquelles sont ensuite forcées de devenir des animaux de compagnie, ce qui affecte leur comportement sauvage et leur survie. Nous vous présentons ici 10 oiseaux menacés.

Le gris du Gabon (Psittacus erithacus), l’un des oiseaux menacés

Cette espèce est endémique des forêts tropicales d’Afrique centrale et occidentale et se distingue dans l’environnement par sa fourrure grise particulière. De plus, sa jolie queue composée de plumes rouges contrastent avec la couleur jaune de ses yeux. La perte de son habitat est l’une de ses menaces, mais le braconnage est celle qui affecte le plus l’espèce.

Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), le perroquet gris d’Afrique est “En danger”.

Oiseaux menacés.

Le calao à casque rond (Rhinoplax vigil)

Cet oiseau est originaire de Bornéo, de Sumatra et de la péninsule malaise. On le trouve dans les forêts basses où il trouve différents fruits – dont il se nourrit. Physiquement, il se caractérise par son bouclier ou sa calotte céphalique, qui s’étend de la base jusqu’au milieu de son bec. La coloration de sa tête oscille entre le rouge et l’orange.

Selon l’ UICN, l’espèce est « En danger critique d’extinction » à cause du braconnage : son bec, qui contient de la kératine, est plus précieux que l’ivoire. Les plumes sont également recherchées. Bien qu’il existe actuellement plusieurs plans de conservation en place, cette espèce est  très demandée sur le marché noir des espèces.

Oiseaux menacés.

Le gypaète barbu (Gypaetus barbatus), un autre des oiseaux menacés

Cet oiseau de la famille des Accipitridae se distingue des autres vautours par son plumage saisissant. Cet oiseau a un comportement rare et étrange : il attrape des os avec ses pattes, les lâche depuis une certaine hauteur afin qu’ils se brisent contre les rochers, puis consomme les débris.

Le gypaète barbu a disparu de plusieurs de ses habitats naturels, comme en Grèce et dans certaines régions d’Afrique et d’Espagne. Ses plus grandes menaces sont la chasse illégale, l’empoisonnement, les collisions avec les lignes électriques et la perte de son habitat. Son statut de conservation global est « Quasi menacé », bien qu’il varie en fonction de la zone géographique.

Oiseaux menacés.

La grue royale (Balearica regulorum)

Originaire de la savane africaine — surtout des zones humides — la grue royale se distingue physiquement par son plumage particulier. Elle doit son nom à la couronne dorée qui se dresse sur sa tête. Son vol est un peu lourd, car son cou et ses pattes sont allongés. Selon l’ UICN, cet oiseau est “En danger”.

Une grue royale.

Le harfang des neiges (Bubo scandiacus)

Cet oiseau est devenu populaire dans le monde entier grâce à son apparition constante dans la saga cinématographique Harry Potter. Il porte plusieurs noms qui découlent de son plumage blanc distinctif, tels que « hibou des neiges » ou « hibou arctique » ; il habite dans ce ce cercle polaire.

On estime qu’il ne reste plus que 2 000 spécimens répartis en Amérique du Nord et en Europe. Le changement climatique est leur principale menace.

Un harfang des neiges.

La cigogne noire (Ciconia nigra) fait partie des oiseaux menacés

On trouve cet oiseau en voie de disparition en Eurasie, en Afrique australe et en Afrique tropicale. Sa grande taille, son plumage noir, violet et vert et ses pattes rouges font de cette cigogne un oiseau très particulier.

Sa population est rare en Europe, notamment en Allemagne et au Danemark. Cependant, depuis 2016, l’UICN le class dans la catégorie « Préoccupation mineure ».

Cigogne noire.

Le strigops kakapo (Strigops habroptilus)

Le strigops kakapo, qui appartient à l’ordre des Psittaciformes, est endémique de Nouvelle-Zélande et peut être considéré comme le seul perroquet qui ne vole pas en raison de son poids. Au stade adulte, cet oiseau peut mesurer 1 mètre de long et peser plus de 4 kilos.

Bien qu’il ne vole pas, ce perroquet a réussi à survivre face à des espèces envahissantes qui s’en nourrissaient dans son environnement naturel, grâce à l’introduction de chats et de rats par l’homme. Actuellement, il existe 202 spécimens dans des environnements contrôlés, raison pour laquelle c’est une espèce « en danger critique d’extinction ».

Oiseaux menacés.

Le pic à bec ivoire (Campephilus principalis)

Grâce aux sons distinctifs de cette espèce qui était considérée comme totalement éteinte, le pic à bec ivoire est aujourd’hui classé “En danger critique d’extinction”. Son habitat comprend les forêts de Floride, de l’Illinois, de la Caroline du Nord et de certaines parties de Cuba.

Ses plus grandes menaces sont le braconnage et la déforestation des forêts dans les zones susmentionnées.

Le pic à bec ivoire.

L’amazone bourgogne (Amazona vinacea)

L’amazone bourgogne de l’ordre des Psittaciformes est endémique des jungles brésiliennes, où se trouvent les pins du Paraná, mais cet oiseau a également été aperçu en Argentine et au Paraguay. Sa dépendance vis-à-vis de ces arbres est assez élevée, car il niche dans les creux des troncs et se nourrit des pignons de cette espèce végétale.

En raison de la déforestation des forêts où se trouve le pin du Paraná, l’état de conservation de cet oiseau est “En danger (EN)”. Les industries forestières sont les principaux coupables de cette déforestation. Le trafic illégal pour sa vente comme animal de compagnie est une autre des menaces qui pèsent sur cet oiseau.

Heureusement, il existe désormais des lois qui protègent l’amazone bourgogne et son habitat.

Un perroquet vineux.

Le pithécophage des Philippines (Pithecophaga jefferyi)

Comme son nom l’indique, cette espèce est endémique des Philippines, en particulier des forêts et des régions forestières où se trouvent de grands arbres dans lesquels elle niche. Elle a une envergure de plus de 2 mètres et 1 mètre de longueur totale, ce qui lui permet de se nourrir de singes et de lémuriens. La fragmentation de son habitat est sa plus grande menace.

Bien que le gouvernement philippin punisse sa commercialisation ou sa chasse avec une peine jusqu’à 12 ans de prison et des amendes, le pithécophage des Philippines est « en danger critique d’extinction ».

Oiseaux menacés.

En somme, les causes qui affectent le plus la survie des oiseaux menacés dans le monde sont la déforestation et le braconnage. C’est pourquoi ils sont protégés par les lois des pays où ils habitent. Cependant, ces efforts ne suffisent pas toujours, raison pour laquelle certaines fondations à but non lucratif se chargent de protéger et de conserver ces oiseaux.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 oiseaux domestiques en danger d’extinction
My AnimalsLisez-le dans My Animals
7 oiseaux domestiques en danger d’extinction

La forte demande d'oiseaux domestiques et les pratiques illégitimes utilisées pour les obtenir ont mis de nombreuses espèces en danger.



  • Kākāpō Recovery. Deparment of conservation Te Papa Atawbai. Recogido el 12 de junio de 2021 de: https://www.doc.govt.nz/our-work/kakapo-recovery/

  • Jones, C. G. (2004). Conservation management of endangered birds. Bird ecology and conservation: a handbook of techniques, 1, 269-302.

  • Tella, J. L. (2001). Action is needed now, or BSE crisis could wipe out endangered birds of prey. Nature, 410(6827), 408-408.

  • Scott, J. M., & Carpenter, J. W. (1987). Release of captive-reared or translocated endangered birds: what do we need to know?. The Auk104(3), 544-545.